Knight - Echanges RP entre joueurs (et MJ)

Soumis par Thomas le lun 07/01/2019 - 15:36

Un endroit où échanger, en RP dans le cadre des parties de Knight aux Tisseurs de Chimères.

Ines arriva quelques minutes après la séance de photo...

Chevalier BlackStone et Eva merci d'avoir gardé Mia. Je vous emprunte ma fille pour l'après-midi.

Puis elle s'adressa à Mia

Ca va ma grande ! Je vais passer du temps avec toi cette après-midi.
Qu'est ce que tu veux faire ?

Et Ines et Mia commencèrent à lire un livre ...

Inès et Mia avait trouvé un coin de Camelot assez tranquille.
L'abbaye était assez vide, ceci dit, et cela n'avait pas été difficile.
Elles étaient assises depuis quelques minutes à peine, le Livre R.A. projetant des animaux animés et bruyants sur leur jambes allongées devant elles.

" Il est marrant "Bastonne"..."
Inès s'arrêta un instant dans son histoire. Il lui fallut quelques secondes avant de savoir de quoi sa fille parlait. Apparemment, elle ne semblait plus avoir envie de lire.
Elle parlait beaucoup plus qu'avant, maîtrisant de mieux en mieux la langue de Shakespear, qui n'était pas sa langue maternelle et qui devait lui être totalement étrangère il y a encore quelques semaines.

" Je crois qu'il t'aime bien... Mais il est pas amoureux. Enfin, il est amoureux, mais pas de toi. D'une autre dame..."
Inès écoutait sa fille qui continuait à lui livrer son flot de bonheur et de paroles. Elle s'en gorgeait comme elle le pouvait, ne sachant quand elle pourrait à nouveau en profiter ainsi.
" La Pilote aussi, elle est amoureuse. C'est Eva qui a pas arrêté de l'embêté avec ça dans l'avion.
Même que la Pilote elle lui a dit - prenant une grosse voix essayant d'imiter l'accent de Malus - Vous avez intérêt à arrêter Churros... A non c'est pas Churros... Vous avez intérêt à arrêter Chicos, sinon, je vous jette par la porte arrière".
Mais Eva, elle a pas arrêté. Mais la Pilote, elle l'a pas jeté par la porte de l'avion. "
Elle fit une pause, froissant son nez sous une intense réflexion. Inès attendait la conclusion.
" Je crois que c'était pour rire... Je l'aime bien Eva. Elle est gentille avec moi et elle m'apprend plein de trucs. Regarde ".
Mia sauta sur ses deux pieds, et se mit à mimer des mouvements, plaçant une jambe en avant et tirant quelque chose d'invisible avec deux bras. Perdant l'équilibre, elle se retrouva au sol.
" Attends, je refais..."
La deuxième tentative n'était pas beaucoup moins brouillon, mais au moins, la fillette était restée debout.
" Ca s'appelle "Pot de Noska" ! C'est bien hein ? Tu crois que je pourrais apprendre à me battre comme toi plus tard ? "

Le groupe s'apprêtait à se disperser après le débriefing avec Palomydes.
Un peu de temps libre allait être apprécié par les Chevaliers, et notamment par Black Stone qui avait un rendez-vous qui le rendait aussi impatient que guimauve.

Avant de partir il se tourna vers le Chevalier de la Table Ronde :

- Sir, disposeriez-vous s'il vous plaît d'une paire de GRANDS mugs à café que vous pourriez me prêter ?

A sa grande surprise, la belle métisse ne pu retenir un sourire discret, mais suffisamment rare pour que le Russe le remarque :

" Imaginons que je dispose effectivement de deux mugs de taille conséquente.
Imaginons aussi que je sache ce qui vous motive à me faire cette étrange demande. Imaginons.
Imaginons que je devine où vous allez vous diriger avec ces derniers et ce à quoi vous vous attendez.
Bien, imaginons maintenant que si vous demandez deux mugs, c'est que ce "à quoi" vous vous attendez se partage à deux.
Imaginons que, dans la pure expectative, je connaisse la personne à qui est destiné ce deuxième... Mug.
Maintenant, imaginons que je ne puisse aller à l'encontre de tous mes propres engagements de non ingérence dans la vie privée des Chevaliers.
Mais imaginons que mon obligation de protéger les membres du Knight m'y oblige finalement, sentant que l'un de ces chevaliers risquait de perdre la vie stupidement du fait d'une décision mal appréhender. Dans le cas où je connaîtrais, toujours dans l'expectative, l'autre Chevalier et son tempérament.
Qu'est ce que je pourrai dire à cet instant ?
Peut être quelque chose comme : pensez vous que votre... Affaire... Va vraiment se régler autour d'une machine à café ?
Et non, je n'ai pas de mug à vous prêter de toute façon. C'est une salle de briefing, pas une cantine."
Elle fit un signe du menton à Black Stone, en direction de la sortie.
"A votre place je commencerai vite à réfléchir à votre plan de mission... Chevalier."

Black Stone sortit un peu déconfit de cette joute unilatérale d'un adversaire redoutable.
Mais l'effet avait été efficace puisqu'il cherchait où il avait mal interprété les choses.
Il remonta les indices dans le temps, et s'arrêta sur les paroles de Malus :

" Quelqu’un m’a laissé un message pour vous : Comme au premier verre, mais un peu plus… Il paraît que vous saurez..."
Effectivement, il n'était peut-être pas question de café...

BlackStone était installé au comptoir depuis un bon quart d'heure. Il avait tout lâché, il avait tout coupé. Il ne voulait pas rater ce rendez vous avec Rosa et il avait la ferme intention d'en savourer chaque minute... 😉

Il attendait que la grande femme noire entre dans le bar. Certes, il était un peu tôt dans la journée... Certes, ce serait une opération sans "Guardian". Il était, à cet instant, un simple civil amoureux et il attendait que celle pour qui il vibrait entre dans ce café...

Il avait réservé la table, les boissons alcoolisées et... Une coquette chambre d'hôtel...

Heureusement que Blanche-Neige n'était pas en service... Heureusement que Blanche-Neige n'avait pas pu constater à quel point le russe n'avait rien compris au message de Malus... Il en aurait entendu parler durant de (trop) longues semaines...🙄

Finalement, Palomydès n'était pas si imbuvable que cela... En y repensant, Black Stone aurait même pu la qualifier, quelques secondes, de sympatique... 😬

A chaque journée sa peine, à chaque journée son erreur... A chaque journée, un petit moment de plaisir arraché à l'horrible réalité qu'était l'Anathème sur terre... Aujourd'hui était une bonne journée. Elle avait commencé avec Inès l'Immortelle et elle se terminerait en se piquant avec la plus belle des roses.

Mais...

Un doute traversa l'esprit du russe...

L'option "Widdfa l'agenda" n'était pas là avec ses rappels et ses alertes...

Black Stone n'avait-il pas entendu quelqu'un lui parler, à Camelot, d'un autre rendez-vous en fin d'après-midi...

Un point, pas très important... Juste avec le Seigneur Arthur...

A quelle heure avait-il dit... 😱 Black Stone n'osa pas rallumer son bracelet RA et fixa nerveusement l'horloge du Mozambik Kafe...

Black Stone était tout à son stress.
Mais son intuition lui disait que ce n'était rien, qu'il avait le temps.
Que les autres feraient patienter le temps qu'il arrive. Un peu comme quand il part chercher quelques tractopelles ou autres véhicules utilitaires sur le terrain d'opération.
Et puis, quelque soit ce rendez vous, ils sauront gérer sans lui, pour une fois...

Il finit la dernière gorgée de la Nanogarden, qui avait bien tiédi dans son verre.
Ca ne valait vraiment pas la Allman. Il avait fini par oublier le goût fadasse de ces pseudos boissons faussement houblonnées.
Il aurait du prendre quelque chose de plus fort. Pas plus de goût, mais au moins, ça l'aurait détendu.
Une silhouette arriva à côté de lui, le Russe tourna la tête. Ce n'était que le serveur :

- Vous souhaitez autre chose ?
- Oui, remettez moi... Un demi de ce truc...
- Ce ne serait pas très raisonnable.
- Pardon ?
- Si vous restez là à boire seul, vous allez finir par manquer de temps et rater le rendez vous avec votre patron...
Les fils se touchèrent dans le cerveau du lutteur :
- Merde, c'est ça, vous avez raison l'ami. 6.00PM, la convocation par...
Il se tourna vers l'homme au plateau :
- Comment vous ?...  Il se leva et se adopta instinctivement une position de défense.
Il n'avait peut être plus d'armure, mais il n'en restait pas un combattant dans l'âme. Et un bon.
- Vous êtes qui vous ?
Le serveur posa son plateau sur la table et sourit étrangement à Black Stone.
- Peut être que si tu me conduisais dans la chambre que tu as réservée, je pourrai te montrer qui je suis... Et ce que j'attends de toi...

Question totalement HRP au Conteur ; au delà du côté stylé de la décoration, elle a stp un petit effet l'Etoile du Nord sur les populations qui peuvent la contempler ? Un peu à l'image de la médaille de Dublin... Par avance merci de l'éclairage (médiatique) que tu pourras nous apporter sur ce point (qui n'est pas un détail)... 😬

La cérémonie à la Salle du Trône avait été courte mais agréable. Black Stone s'était assuré qu'Eva, la protégée de la coterie et leur Page officielle puisse être présente et assister à l'allocution du Seigneur d'Arthur. La formation passait aussi par là : l'inspiration.

A l'issue de ce moment, le russe avait confié, avec plaisir et solennité, le cube nano contenant sa distinction à Eva. A l'image d'un véritable écuyer des anciens temps en passe de devenir un chevalier, elle se devait de prendre soin des armes et des décorations des chevaliers auxquels elle était attachée.

Le Chevalier Ajax se dirigea alors, une fois encore, vers l'Atelier... La section Giant le vit arriver avec un grand sourire...

- Bonsoir Messieurs, c'est un plaisir de vous revoir ! J'espère qu'il est partagé. Il me faut à nouveau votre appui s'il vous plaît. Impressions 3D cette fois-ci.

15min plus tard, le russe repartait avec deux reproductions de ses médailles ; L'Etoile de Dublin et l'Etoile du Nord accrochées à son blouson de cuir.

Black Stone était fier. Il se mit à sourire et serra le poing. Il enfila les couloirs du QG et, dans cet endroit quasi-désert, le russe se mit à faire tourner l'anneau accroché autour de son cou tout en laissant échapper pour lui-même...

- YES ! Et un deuxième podium contre l'Anathème !

Dans les couloirs quasi-vides du QG du Knight, le Chevalier Ajax s’arrêta devant un terminal RA en libre service, interface plus facile d’utilisation que son bracelet.

Le russe se connecta et commença à pianoter.

@SeigneurArthur

Cc @SirSagramor

Seigneur, sous le coup de l’émotion, je n’ai pas trouvé le temps de vous parler de la coterie Prophecy. Vous avez estimé la qualité de notre intervention à Rome... Merci encore de l’honneur que vous nous avez fait. Je tenais à vous dire que j’ai estimé les actions et l’implication de la coterie Prophecy sur zone. La bataille de Rome n’aurait pas été la même sans eux et sans leur travail, pendant et en amont de l’affrontement. Durant les deux jours où nous avons été prisonniers des méandres du temps au sein du Vatican, Gideon, Snow et Cristo ont été aux commandes. Et ils ont “assuré”. Les enfants de Rome sont en vie grâce à eux. L’Etoile du Nord est le résultat de la coopération de Prophecy et d’Avalon. Ensemble nous avons vaincu. Chevaleresques salutations, Chevaliers Ajax.

Dans sa lancée, le russe resta sur le terminal et lança un nouveau message RA.

@SirDagonnet

Cc @SirSagramor

Sir, j’ai cru vous voir en pleine discussion avec Sir Gauvain un peu plus tôt en salle du Trône. Cette discussion était peut-être en rapport avec la lumière revenue de Rome... Je vous souhaite de progresser dans votre étude. Mon message, plus “terre à terre” porte sur 2 questions :

L’équipe technique du Knight saurait-elle, s’il vous plaît, en accord avec notre lieutenant Sagramor, comment réarmer ma soeur d’armes, le Chevalier Inès ? A peine sortie de son lit qu’elle nous parlait dèjà de son devenir au sein de l’organisation et de sa capacité à reprendre le combat. Je sais que c’est tôt mais j’aimerais pouvoir la rassurer par de petites nouvelles encourageantes. L’attribution d’une méta-armure en serait indéniablement une...

La coterie d’Avalon attire votre attention sur la livraison d’une seconde pièce très particulière. Il s’agit du cristal noir, le super morceau d’élément Alpha trouvé en lieu et place du corps du Prédateur Couronné. La coterie est très curieuse de savoir de quoi il retourne. Nous avons fait le choix de le conserver pour vous permettre de l’étudier plutôt que de tenter de le détruire. Pouvons-nous compter sur vous s’il vous plaît pour nous partager le résultat de l’étude des experts de la section Cyclope (sous réserve du Go de la Table Ronde, bien entendu).

Par avance merci d’avoir pris le temps de me lire.

Chevaleresques salutations,

Chevalier Ajax.

 

Après avoir fait joujou avec le terminal, le Chevalier Ajax prit la direction du secteur des Nouvelles Recrues de Camelot. Salle d’entraînement, cantine, salles de classe, il allait les trouver et prendre un peu de temps avec eux, pour échanger. Le temps qui lui restait avant de prendre son envol pour Avalon. Cette place, il l’avait occupée il y a (seulement) 6 mois de cela...

La douleur fut la première chose lui atteignant le crâne, la seconde fut la sécheresse de sa langue dans sa bouche. Des millions dépensés pour créer une prothèse buccale et ils n'avaient pas pris la peine d'empêcher la gueule de bois, quel comble. 

En même temps, l'alcool naturel était devenu une denrée si rare que l'humanité avait oublié les effets de l'ivresse. La bouteille de Rhum Zacapa trouvée par Hector grâce à un de ses contacts chez les Korrigan et les verres sur la mini-table de la chambre montraient l'étendue des dégâts de la veille. Il se retourna et aperçu la forme de sa compagne d'infortune, le drap simplement déposé sur ses hanches, lui tournant le dos. Sa respiration soulevant sa poitrine, découvrant par la même occasion les muscles fins et les différentes petites cicatrices.

Il n'avait jamais vraiment fait attention aux petits détails, le corps des chevaliers est toujours couvert de leur méta-armure et de leur combinaison, laissant peu de place à l'humain en dessous, nu et vulnérable.

Ses doigts parcoururent tendrement le bas du dos de sa partenaire, tandis qu'après un soupir, la chevalière dit d'une voix chaude mais légèrement moqueuse :

- "Et bien ! Tu ne t'es pas enfuis cette fois ci, à croire que ta nouvelle nomination t'as donné plus de courage." Dit Jasmina

- "Si tu les accueillent tous comme ça dès le mâtin, ne t'étonnent pas si ils partent tous avant."

Le choc de l'oreiller l'assomma quelque peu, il faut dire qu'il l'avait bien cherché. Ils chahutèrent l'un l'autre pour faire bonne mesure et se reprirent dans les bras quelques instants après. Ils profitèrent de ces quelques instants de tranquillité, bien trop rare en ces temps troublés.

Après avoir échangé quelques paroles, bu une verre d'eau et s'être doucement rhabillé, Hector demanda à Jasmina :

- "As-tu des nouvelles de ta famille sinon ? Comment vont tes parents, ils sont toujours à l'Arche de MOQ ? Il doit faire froid en ce moment en Amérique du Nord ?"

Jasmina lui rendit un regard blasé. Fatiguée par sa façon de tourner autour du pot.

- "Je suppose que ce ne sont pas mes parents qui t'intéressent, quoique ma mère serait peut être ravis de te rencontrer... C'est au sujet de ce qu'il s'est passé à Disneyland c'est ça, Mia Gaspini ? Je n'ai pas beaucoup d'infos sur le sujet, j'ai passé la majorité de ma carrière en Europe. Cependant, si l'on en croit les "rumeurs", il semblerait que quelque chose commence à émerger en Amérique du Nord et nous pouvons pas trop savoir si les 2 évènements sont liés. Si ils se permettent d'être révéler au grand jour devant les Immortels et des Chevaliers cela signifie qu'il sont prêt et assez puissant.
Si tu veux mon avis, un autre joueur vient de rentrer dans la danse et il est sérieux. Fais bien attention Hector."

Hector resta un moment à regarder sa partenaire. Elle était toujours pleine de ressources et de surprise, capable de devancer ses propres questions et de trouver la juste information au bon moment. Les Korringans auraient pu la recruter il y'a bien longtemps car elle aurait fait une formidable enquêtrice.
 

- "Il parait bien loin le temps ou nous apportions des provisions aux rebuts de l'Oural en tant qu'aspirant du Dragon. Les évènements nous dépassent tous de plus en plus et nous faisons de notre mieux pour ne pas être submerger grâce aux victoires que nous engendrons contre l'Anathème."

Hector devient pensif, regardant la main qui avait tenu la Lance quelques temps plus tôt.

- "Je me demande comment fait Sir Lancelot. Comment il fait pour tenir malgré toute cette pression et ces responsabilités. J'ai essayé de lui parler juste après la remise des médailles mais c'est comme si il m'esquivait. Il est toujours seul avec son fardeau, ou bien sa honte..."

- "M. Rodriguez, vous n'êtes pas encore Chevaliers de la Table et ce n'est qu'à ce moment que vous pourrez lui poser les questions qui fâchent." Dit-elle en lui posant un doigt sur la poitrine. "Mais tu as raison, je m'inquiète aussi pour notre Lieutenant. Il aurait pu se réjouir de la victoire sur la Bête mais il est resté dans cette pudeur qui le caractérise. J'essaierai de garder un oeil sur lui à l'avenir puisque, vous autres, êtes incapable de prendre soin de vous correctement."

-"Mais avant ça, je vais avoir besoin d'un pré-briefing" Dit-elle alors qu'elle poussa "Le Magnifique" sur le lit qui, affichant un sourire béat, n'avait pas vraiment son mot à dire sur la suite des opérations.

Les chevaliers Anna, Inès, Lucas, Hector et Black Stone se retrouvent en conférence RA (rejoints sur la fin par Talion et Clovis). Un échange riche débute sur les évènements paranormaux dont ils ont été acteurs, pour les uns, à Malte et pour les autres à Rome. Les topics abordés sont :

- les Séraphins et leur rapport à l'Allégorie du Trait

- la Lance de Lumière et le fusil COGNOS sont discutés, dans leurs effets directs et indirects

- le sentiment de Hargne / Rage qui s'est emparé des chevaliers, des deux coteries

- les éléments très anciens et artistiques découverts à Malte, en Allemagne et en Italie permettent de penser que les créatures de lumière, comme certaines des ténèbres sont présentes depuis bien longtemps.

- les organisations, comme ALOM, exploitant des secrets anciens ou se livrant à des manipulations d'êtres ou d'effets surnaturels doivent être identifiées (puis, si nécessaire, stoppées).

Conclusion : il faut miser sur les LAHVA (Lieux A Haute Valeur Artistique). Ces lieux seraient propices à la manifestation des créatures de lumière pure comme les Séraphins. C'est là qu'il serait possible de trouver des traces de ces créatures. Force est de constater qu'il y a toujours une manifestation plus poussée de l'Anathème sur / aux abords de ces zones. Il faut aussi voir s'il y a un pattern qui peut être identifié, qui relierait les lieux entre eux. Suivre la piste des créatures de lumière, parvenir à les libérer de l'emprise éventuelle de l'Anathème (comme le Masque) et à sauver l'Art des lieux où elles se trouvent est une action fondamentalement chevaleresque... Et suivre la piste de ces créatures pourrait aussi conduire, indirectement, au Graal. La proposition est faite de solliciter Sir Dagonnet pour que la coterie Phénix s'engage sur cette piste.

Entre les Jap’s qui annoncent la nouvelle génération de bombe AAA (Asian Anti-Anathème) et les Ricains qui sont au bord de la guerre civile à Denvers, l’Europe en flammes c’est pas si mal... Avec l’Andouillette AAA de Rome, la bête monte en gamme... 😉

  • Je suis au bout du couloir. RAS
  • Roger. La salle se situe sur ta droite au fond du corridor.
  • Ok, je l'ai. Zone plutôt dégagée. Je vais profiter des caisses entreposées comme couvert. Je recontacte à destination... C'est bon j'y suis.
  • Très bien. Maintenant, rentre dans le laboratoire. La cible devrait être au niveaux des centrales de création de nano-machines.
  • OK, je rentre... Sénéchal, la zone est entièrement plongée dans le noir. Activation de la vision nocturne... Cible repérée ! J'attend vos ordres Sénéchal.
  • ...
  • Sénéchal ?
  • ...
  • Sénéchal, vous m'entendez ?
  • Sénéchal vous m'entendez ?

 

Le son de sa propre voix lui revient en écho juste à côté d'elle. Avant même de pouvoir réagir, la lumière du laboratoire se réactive brusquement , lui brulant la rétine avant que les lunettes de vision nocturnes basiques n'aient le temps de compenser. Elle enlève l'appareillage, obligée de garder les yeux fermés le temps que la douleur passe.

  • Sénéchal qu'est ce qui se passe ?
  • Sénéchal qu'est ce qui se passe ?

 

De nouveau sa voix en écho. Elle rouvre lentement les paupières, sa vision revenant lentement à la normale. Elle est accroupie, fixant le sol.

Devant elle un communicateur jeté au sol et surtout, juste derrière, une paire de bottes.

Eva, la jeune page de la coterie Avalon lève lentement les yeux et à un léger mouvement de recul. Elle se retrouve face au chevalier Talion et son visage et loin d'être commode.

  • Je... Je. Commence t-elle.
  • Vous êtes morte jeune chevalier. Lance-t-il d'un ton sec.

 

Elle le regarde, la mine totalement déconfite, mais n'ose prononcer un mot face au regard inquisiteur que lui jette le chevalier sous la capuche de sa toge.

Il esquisse un mouvement et elle a un geste de recul, se préparant à parer un coup... qui ne vient au final pas.

Le chevalier Talion finit son mouvement pour abaisser sa capuche et dévoiler son visage traversé par un sourire franc qui laisse la jeune page pantoise. Ce doit bien être la première fois qu'elle voit le chevalier Israélien sourire et de manière vraiment légère et sincère. Bien qu'étrange, Talion gardant les yeux plissés en un espèce de rictus bizarre.

Il rompt le silence le premier.

  • En tout cas, vous le seriez si vous aviez été en mission réelle ! Règle numéro un de l'infiltration : Toujours couvrir ses arrières. Règles numéro 2 : Toujours avoir un plan de sorti. Règle numéro 3 : Toujours apprendre des meilleurs.

La jeune page le regarde d'un air interrogateur.

  • Allez vient, on va perfectionner un peu tout ça !
  • Mais, mais et le sénéchal Clovis ?
  • Oh...Ne t'en fais pas ! Il s'en remettra...dans quelques minutes.

 

Et tout en l'emmenant, il éclate de rire de bon coeur sous le regard amusée de la jeune page.

Ce n'est pas possible, ce n'est pas le chevalier de d'habitude..

Clovis s'installa dans le laboratoire et un léger sourire s'afficha quand il entendit des pas s'approcher … Il changea subtilement de position (exercice qu’il n’aurait pas pu faire sans toutes les missions et les entrainements qu’il avait suivi depuis son entrée au Knight). Cette nouvelle position lui permis de mieux encaisser le coup qui arriva dans son dos. Clovis attendit patiemment que Talion se retourne et s'approche d'Eva.

Dès que le chevalier Talion eut quitté l’emplacement où il s’était caché, Clovis se releva d’un mouvement à la fois rapide et discret et observa l’échange entre Talion et Eva.

Quand le nouveau maître et l’apprenti sortirent de la pièce, Clovis attendit quelques instants, le temps suffisant pour les laisser sortir. Puis à son tour il sortit …

Il se dirigea vers les Vercors où Malus s’occupait de l’entretien de ses appareils. Il passa une tête dans l’un des Vectors et lança : « Malus, tu es là ? »

La tête de son amante apparut, il ajouta en s’approchant : « tout se passe bien pour toi ? Pas trop de dégâts sur notre ami ? »

 - Non, rien qui ne soit réparable. Mais tu n’étais pas sensé t’occuper de la petite ? 

- Si, mais en ce moment elle avec Talion … 

- Ton plan à marcher alors ? 

- Un peu trop à mon goût, je pense qu’il a voulu impressionné Eva. Mais il a besoin qu’on lui rappelle qu’il n’est pas le seul à s’y connaître en dissimulation.

- Tu as un plan ? 

- Pas encore, ma belle.

dit-il avec un regard malicieux.

Aller, je ne vais pas t’embêter plus longtemps

 Il embrassa la jeune pilote avec douceur et ajouta :

Quand tu as fini préviens moi on mangera un morceau ensemble

Elle acquiesça et se remis au travail, mais ne put s’empêcher de regarder son jeune amant s’éloigné.

Clovis Le Chasseur réfléchissait à son futur piège …

Alors que les Enfants d'Avalon saluent la coterie Prophecy sur le tarmac de Camelot, le chevalier Black Stone s'approche de Gidéon :

- Sénéchal, lors de la poursuite de vos actions sur Rome, pouvez-vous s'il vous plaît checker les inventaires et parcourir à nouveau (si nécessaire) la zone dans laquelle le Chevalier Fiona a été arrêtée. J'aimerais mettre la main sur le bouclier dont elle disposait et qui provient du tumulus que nous avons exploré en Allemagne. Par avance merci.

Chevalier Black Stone. J'ai relayé votre demande aux Chevalier O'Donnell et Drummond.
Ceux-ci m'ont indiqué que le bouclier était en possession de Fiona Intyre au moment de son rapatriement au QG Autonome, lors de la Bataille de Rome.
Il avait été mis en sécurité dans une armoire forte par le Chevalier Drummond.
Cependant, lorsqu'elle est revenue vérifier l'objet à la fin des combats, elle n'a trouvé que des poussières de bois et des débris de métal.
Selon elle, il est possible qu'en détruisant la Svartcrown, l'énergie maléfique qui parcourait le bouclier ait disparue, supprimant en cela le lien qui maintenait l'objet en un seul morceau.
Elle m'a indiqué qu'elle se tenait à votre disposition si vous souhaitiez en savoir plus (elle se trouve actuellement à Camelot).
De notre côté, nous sommes déjà de retour à Rome et nous nous remettons au travail.
Content de vous avoir revu, ainsi que toute votre Coterie.
Gideon "Prophet" MacTavish

Mon cher Saul, j'apprends avec plaisir que vous avez les choses bien en main à Rome. Félicitations. Vous allez peut être pouvoir m'aider. Je suis à la recherche d'un symbole. Un symbole de la défense de Rome par les romains contre la Chasse Sauvage lors de notre récente bataille en centre-ville. Un symbole qui sera arboré par un chevalier du Knight lors de ses futurs combats contre l'Anathème. Votre humble serviteur, en l'occurence... Je cherche un grand bouclier qui puisse être facilement identifiable à Rome. Je serais honoré de me faire remettre celui d'un prétorien de la Légion (sélectionné par vos soins) qui s'est vaillamment battu et qui est malheureusement tombé lors de l'affrontement. En remerciement, je me propose de parrainer personnellement la famille du soldat tombé au combat (avec une attention accrue pour le devenir des enfants). En espérant recevoir un avis favorable à ma requête, je vous présente mes Chevaleresques Salutations. SPQR - Senatus Populusque Romanus. Chevalier Ajax RedBull.

P.S. Le Chevalier Gidéon, présent sur site, pourrait réceptionner l'objet et le dossier de la famille (que je passerai voir en personne à Subure dès que possible).

SPQR