Légion de Fer - Contrat N°03 - Expédition à Ur'Boran

Soumis par Saghonval le sam 15/05/2021 - 14:20
  • Date : Automne 785 A.S. (After Schism, Chronique des Ages d'Olam-Bakor)
  • Localisation : Ruines de la cité naine d'Ur'Boran (Marais "Bhagundarp" [en dialecte Peaux-Vertes Bhagundarp = Basilic], Estuaire du Fleuve-Dragon, Ourann du Sud)

 EstuaireDragon

  • Nature du Contrat : les services de la Légion de Fer ont été loués par le marchand Obaar Goldskaar, de l'Ordre du Talion demeurant en la Forteresse-Etat d'Abu Kazan.

Obaar

Dans le cadre d'une grosse expédition financée par le marchand Obaar, une escouade de la Légion de Fer doit assurer la protection rapprochée d'un membre de l'expédition, une érudit du Temple d'Abu Kazan, la sage Tiann Vondrerra. Il s'agit d'une vieille prêtresse acariâtre dont le sale caractère a attiré sur elle les foudres de ses pairs. Mais elle dispose d'un savoir unique.

Tiann

Le contrat passé inclus les services de protection armée et la défense de la vie de la cliente par tout moyen durant le temps qui lui sera nécessaire pour atteindre son objectif : localiser et sécuriser le Registre Royal d'Ur Boran.

  • Compagnie affectée au contrat : compagnie du Capitaine Trym "L'Inflexible" (actuellement en poste à Abu Kazan).

 

Cette expédition privée est partie de la Forteresse-Etat d'Abu Kazan il y a 3 semaines (HRP : le scénario commence alors que vos personnages sont en plein marais). Elle compte une 40aine de membres placés sous le commandement d'un ancien capitaine de l'Ordre du Bouclier : Garum Hammerson.

Garum

Garum est un combattant à la réputation solide. Il a livré plusieurs batailles au côté du légendaire Okram Halgakrin, le Veilleur du Roi Ragar Brave-Coeur d'Abu Kazan. Il est aujourd'hui à la retraite (= retiré des forces actives de l'Ordre du Bouclier) et oeuvre en indépendant dans le privé.

Garum mène l'expédition du marchand Obaar Goldskaar (resté à Abu Kazan) en s'appuyant sur 15 mercenaires nains endurcis et un membre de la Garde du Roi qui a obtenu une permission exceptionnelle : le sergent Taram LongSpear, une éclaireuse hors-pair.

Taram

Il faut dire que le Registre Royal d'Ur'Boran intéresse aussi la famille royale d'Abu Kazan. Sa majesté Ragar Brave-Coeur, dont la famille est issue de l'Ordre du Talion, est un rescapé de la destruction d'Ur'Boran. La cité a été détruite il y a 300 ans environ par une magicienne elfe sylvain qui fit usage des arts interdits de la Nécromancie. Elle s'appelait Arykmia "Long Murmure" et elle était issue du clan apatride des Wythels, originaire de la Forêt des Céliandes. Face à l’ampleur de la menace, une alliance exceptionnelle entre les Elfes sylvains des Céliandes et les Nains de Gol-Garsëm a été nécessaire pour "neutraliser" la nécromancienne.

Le reste de la troupe se compose de nains issus de l'Ordre des Errants qui assurent manutention et logistique ainsi que des Légionnaires de Fer qui assurent la protection de Tiann.

La vieille érudit est accompagnée de son jeune assistant, Agraad Kronor, qui lui sert aussi d'homme à tout faire (le contrat ne s'étend pas à sa protection).

Agraad

Le marchand Obaar souhaite mettre la main sur le registre car ce dernier détaille avec précision les propriétaires nains des concessions minières situées le long du Fleuve-Dragon ainsi que les durées des bails concédés. Obaar est actuellement engagé dans un procès contre Morea Coeur-Tonnant, puissante maîtresse de guilde, membre du Talion et noble du premier cercle (elle est cousine du Roi). Il s'agit pour Obaar de conserver l'exploitation de la mine de fer d'Eskar, située à une 100aine de km au sud de la cité d'Orbö Kazar.

Morea

Atteindre les ruines d'Ur'Boran ne va pas être chose aisée. Depuis l'attaque de la nécromancienne, les ruines souillées d’Ur’Boran ont été abandonnées car maudites. On ne compte plus les rumeurs et légendes sur le destin funeste d’explorateurs et de pilleurs ayant tenté de profaner les décombres des lieux depuis cette tragédie. Aucun n’en est jamais revenu.

De plus la cité originelle d'Ur'Boran n'a pas été bâtie par les nains. Il y a 700 ans, un détachement de nains d'Abu Kazan mené par le noble Gurvörn Brave-Coeur a conquis la cité Peaux-Vertes de Bhagundarp (= Basilic) située dans les marais du même nom. Comme la cité était située au milieu d'une zone couverte d'arbres aux essences rares, les nains s'emparèrent du lieu, le rebaptisèrent Ur’Boran, l'adaptèrent et s'y installèrent pour exploiter le bois. Depuis le massacre de la nécromancienne, des rumeurs disent que les peaux-vertes ont repris l'endroit... Sans parler des elfes sylvains présents dans le secteur...

 

Ca n'est pas la première fois que la Compagnie de Trym l'Inflexible stationne dans la Forteresse-Etat d'Abu Kazan.

AbuKazan

Abu Kazan est une Forteresse-État qui a connu son lot de tragédies. Elle a failli s’éteindre lorsqu’une épidémie de Fol-rage a engendré une ère de décadence, où les luttes de pouvoir et complots ont provoqué l’extinction de toute la lignée royale en place. La cité s’est relevée, tant bien que mal, notamment grâce au retour providentiel d’un jeune héritier, issu d’une branche éloignée de la famille royale vivant à Ur’boran : Ragar Brave-Coeur, un des rares rescapés du massacre de la ville perpétré par la nécromancienne elfe sylvain.

Ragar

Sous son règne – exceptionnellement long, presque 200 ans –, Abu Kazan a connu une période de prospérité sans précédent. Aujourd’hui, le très vénérable monarque est au crépuscule de ses jours. Sa santé est déclinante, on le dit malade et alité depuis 2 mois. Son seul fils en vie, Aklaar, est déjà régent depuis 2 ans. Le dauphin, bagarreur et caractériel, s’apprête à ceindre la couronne. Il n'est pas particulièrement populaire et il ne semble pas avoir la grandeur d'âme et le charisme de son père.

Aklaar

Les mesures d'oppression prises ces deux dernières années par Aklaar à l'encontre des Errants ont conduit à une situation de plus en plus tendue. Jusque-là l'aura de Ragar avait permis de temporiser mais avec l'annonce de la mort prochaine du roi, la Forteresse-Etat est devenue le lieu de très multiples échauffourées. C'est explosif. La milice est dépassée. Les soldats du Bouclier d'Abu Kazan sont pour la plupart en opération ou en avant-poste. C'est pour cela que le Veilleur du Roi, le très populaire Okram Halgakrin (de l'Ordre du Bouclier) a passé contrat (au nom du Roi) avec la Légion de Fer afin d'avoir une compagnie de légionnaires stationnée en ville...

Okram

Les légionnaires du Capitaine Trym l'Inflexible, en casernement dans le Faubourg des Lames depuis 1 mois et 1 semaine, ont pour mission de patrouiller dans la Forteresse-Etat afin de limiter les tentatives d'agression sur la milice et les notables. Le contrat passé sur place avec le marchand Obaar est particulièrement lucratif pour la compagnie. Et il y a peut-être encore de l'or à se faire durant cette expédition dans les marais. Le Capitaine décide donc de mettre une escouade ayant le sens du "business" sur le coup... Les Astucieux de Brise-Pieux... 😉

 

Trois semaines plus tôt, l'escouade des "Astucieux de Brise-Pieux" avait eu le temps de prendre la mesure de la tension qui régnait dans la Forteresse-Etat d'Abu Kazan. Le commerce, surtout avec les marchands des autres peuples, était devenu "anecdotique". La majorité des étrangers semblait au courant de la situation et fuyait la cité.

Le Sergent Dunhilda LongKnife fut mandatée sur une enquête en ville à la demande du Capitaine peu de temps avant le contrat d'Obaar. L'escouade partit donc en expédition sous le commandement du Sergent-Instructeur Ungrim IronBoar.

Ungrim

Pas mécontents de leur départ planifié pour l'estuaire du Fleuve-Dragon, nos Héros eurent tout de même la surprise de croiser le Chevalier Errant Vitus "The Hound" Bering en ville.

 

VitusBering

Peu loquace mais toujours assoiffé (comme à son habitude), le chasseur-de-prime (il faut appeler un chat un chat) expliqua néanmoins à ses alliés de Brise-Pieux qu'il était à Abu Kazan sous contrat pour un certain Meleagor Grothsson, conseiller personnel du Prince Aklaar.

Autre fait notable, le légionnaire Hulbreg Windpike apprit que le Chasseur d'Ombre Golarion MartelFer était présent à Abu Kazan, appelé par le Roi Ragar à son chevet.

Golarion

Lorsqu'il était jeune aumônier, Hulbreg n'avait vu le Chasseur d'Ombre qu'une seule fois. Ce puissant mystique était alors le maître du sanctuaire secret de Kaz-Drak et le mentor du défunt Furion Cratoss, le précepteur d'Hulbreg...

Grâce au légionnaire Belegar, l'équipe put rendre visite à Droromir Rekken, un de ses (peu nombreux) amis d'enfance et d'étude (quoique légèrement plus âgé que MartelFlamme). Ce Sémantiste de l'Ordre de la Forge, apprenti du maître Alchimiste Versiparm Heldour, put leur vendre à un bon prix quelques réalisations issues du laboratoire de son mentor.

Droromir

- "La Botte de Fer" (potion de soin : D8+3) : 30 pa l'unité / Quantité disponible : 3.

- "Dompter la Bête" (fortifiant au combat à ingurgiter : +1 à l'attaque / +2 aux dégâts. Durée d'effet : 6 rounds puis Etat Préjudiciable "Ralenti" durant 2 rounds) : 15 pa l'unité / Quantité disponible : 2.

- "Les Pissenlits et les Racines" (huile de camouflage fonctionnement en milieu naturel : +5 aux tests en discrétion. Préparation : 6 rounds. Durée d'effet : 15 minutes) : 10 pa l'unité / Quantité disponible : 3.

- "Nova" (bombe incendiaire : 7D6 DM dans rayon 10m. Type : souffle & feu. Effet retardé : possible jusqu'à 6 rounds) : 60 pa l'unité / Quantité disponible : 1.

Nova

NOTE : les légionnaires peuvent aussi avoir réquisitionner en interne "Le Dernier Verre du Légionnaire"  (potion de soin : D6+2 agissant au bout de 2 rounds) : 10 pa l'unité / Quantité possible : 2 max par légionnaire.

Cela fait 3 semaines que l'expédition a quitté Abu Kazan... 3 longues semaines...

Arrivés sur zone, les chariots de l'expédition ont été laissés dans la bourgade d'Hafnum en bordure des marais et le groupe a poursuivi à pied.

HafnumVillage

Cela fait 5 jours que l'équipe est engagée dans les Marais "Bhagundarp" afin de localiser les ruines d'Ur'Boran. 5 journées interminables...

Les attaques de harcèlement ont commencé dès le 2nd jour.
- Bilan : le groupe a subi 4 attaques dont 3 menées par des peaux-vertes. 4 soldats morts, 6 errants morts, 3 errants disparus. 5 gobelins abattus. Sans parler des piqûres de parasites...
Les ruines ne sont toujours pas localisées.

En cette fin de 5ème journée, le sergent Taram LongSpear a tout de même réussi à repérer un tertre et des ruines façonnées dans de la pierre taillée. Le site se trouve sur un îlot proche du campement établi par les forces du Capitaine Garum. Mais l'éclaireuse et les deux mercenaires qui l'accompagnaient n'ont pas donné signe de vie depuis 4 heures.

SwampIsland

Pendant que l'ancien officier du Bouclier tente de remonter le moral de ses hommes, les Légionnaires de Fer partent au côté l'irritable  Tiann Vondrerra et son assistant Agraad Kronor car la vieille carne veut savoir si l'endroit repéré par LongSpear permettrait d'avoir le début d'une piste sur Ur'Boran. Retrouver le sergent vivant semble secondaire pour l'érudit du Temple... 🙄

Arrivés sur la zone présumée de l'îlot (à une bonne 15aine de minutes de marche vaseuse du camp), Mardilyn, qui joue l'éclaireuse, a la surprise d'identifier le mercenaire Vitus "The Hound" Béring qui semble achever une discussion avec un détachement de gobelins locaux.

Alors que les peaux-vertes se retirent, Mardilyn repère que l'yrlanien n'est pas seul. Il semble y avoir d'autres individus dont un ranger à la mine sinistre des contrées de Tannhoser. L'une de ses haches est couverte de sang...

TarbrunTannhoser

Grâce à un sort de Vent de Murmures lancé par la Sage Tiann, Vitus est discrètement informé de la présence des Astucieux de Brise-Pieux. Rendez-vous est pris pour une petite entrevue privée...

L'équipe ne fait pas particulièrement preuve de discrétion. Il faut donc s'assurer que le meeting avec Vitus ne soit pas écourté. Mardilyn et Hulbreg vont à la rencontre de leur connaissance de Brise-Pieux pendant que Grimbalt, Orson et Bellegar vont à la rencontre du reste des résidents de la petite île...

De leur côté, tout en discrétion, Mardilyn et Hulbreg apprennent de Vitus les informations suivantes :

- Taram et ses deux soldats ont été interceptés par l'équipe de Meleagor Grothsson composée de Vitus "The Hound" Béring, Blackstenius Riss-Kraken (à la tête de l'expédition), Sherif LongSight, Tarbrun l'Ecorcheur et Giréon Keshtar. Le sergent Taram et ses nains sont arrivés sur l'île qui avait déjà été piégée par Tarbrun. La naine et un des mercenaires nains sont blessés, le second est mort.

- Meleagor Grothsson, conseiller du Prince Aklaar, recherche lui aussi à mettre la main sur Registre Royal d'Ur Boran (histoire de gros sous). Il connaît l'expédition d'Obaar. Il tente de le prendre de vitesse. Il a confié la mission au Mage-Géomètre Blackstenius RissKraken. Vitus est là pour gérer la relation avec les peaux-vertes locales.

- Les marais de Bhagundarp sont le territoire des Gobelins de la tribu "Shati" (les gobelins de la tribu de la Lance). L'ancienne cité de Bhagundarp leur appartenait jusqu'à ce qu'ils en soient chassés par les nains. Ils en ont repris le contrôle depuis. Ils ne portent pas les courtes-guiboles dans leur coeur. Surtout que la cité n'est plus réellement habitable depuis le massacre des nains par Arykmia "Long Murmure"... Les esprits rôdent dans les ruines dévastées. Et cela "coûte" à la tribu de contenir les spectres dans l'enceinte de cette cité maintenant maudite.

- Les nains étant tirés à vue par les gobelins locaux, Meleagor a parié sur une petite compagnie de mercenaires humains pour réussir. Le petit groupe d'humains va plus vite et profite de la taille et de l'exposition de l'expédition d'Obaar Goldskaar. Pour autant les négociations de Vitus ont échoué. Les gobelins qu'il a rencontré n'ont pas voulu lui révéler l'emplacement des ruines et encore moins lui octroyer un droit d'entrée dans la cité. Blackstenius RissKraken a découvert, ce matin, un passage au fond du tertre et il est parti en exploration dans une galerie avec Sherif LongSight et Giréon Keshtar. Le mage a été choisi par Meleagor car il est doué et il dispose d'une piste : le récit oral (ou peut-être le journal) d'un demi-elfe qui aurait atteint les ruines de la cité maudite d'Ur Boran.

- Vitus est d'accord pour laisser le groupe récupérer Taram et les deux mercenaires mais en échange pas d'échauffourée avec ses propres compagnons d'aventure. Il faut que les Légionnaires de Fer repartent rapidement et que ça ne dégénère pas.

-  Il est même prêt à ralentir discrètement sa propre équipe dans sa progression vers Ur'Boran en échange d'un objet orc qui serait détenu par les gobelins de la tribu Shati : la griffe d'Akrom.

GriffeAkrom

Vitus apprend des légionnaires qu'un membre de la famille de Blackstenius, Kevan Riss-Kraken, marchand bien connu pour son activité de pilleur de tombes (vente d'objets anciens, écrits disparus, etc...) a été assassiné dans la Forteresse-Etat naine de Drus'Ubak au printemps (il y a donc une demi-année de cela). Il enregistre l'information tout en préférant ne pas aborder ce sujet avec son chef d'expédition.

A la suite de quoi, le rendez-vous secret prend fin.

Pendant ce temps-là le second groupe fait connaissance avec les pièges de Tarbrun l'Ecorcheur. La sagacité de Bellegar permet d'éviter à Orson et Grimbalt d'en faire les frais. Le chasseur de Tannhoser finit par se montrer. Un dîner de cons improvisé débute... La rencontre est écourtée par l'apparition impromptue d'un basilic qui émerge du tertre à la poursuite de Blackstenius Riss-Kraken et Sherif LongSight !!!

Basilic

BlackStenius

Sherif

Giréon Keshtar n'est plus qu'un souvenir de pierre ! La séquence discussion fait place à la séquence baston. C'est compliqué, c'est boueux, c'est enflammé et ça picote mais les actions combinées des légionnaires nains et des humains parviennent à venir à bout de la satanée bestiole au regard pétrifiant et au souffle empoisonné (dont Orson fait bien les frais).

Face à un Grimbalt planté devant eux, le Mage Riss-Kraken remercie les nains pour leur aide puis il plie bagage rapidement avec toute son équipe. En guise d'explication sur sa présence dans le secteur, il explique qu'il recherche un cadavre dont les os sont gravés de symboles cabalistiques. Pour preuve, il présente très rapidement un os d'avant-bras qu'il conserve dans un étui à parchemin.

L'ex-alchimiste Belegar commence à dépecer le monstre afin de récupérer les composantes du basilic qui lui seront les plus utiles pour ses futures expériences. Le nain érudit est d'autant plus enclin à le faire qu'il est aidé. Aidé par Mardilyn et par Orson qui a perçu un "petit appel du coin de l'oeil" de Vitus concernant le cadavre du monstre.

Orson finit par aller porter secours à Taram et au nain de l'expédition encore vivant. De son côté, en ouvrant les entrailles de la créature, Mardilyn découvre que la bête n'a pas réussi à digérer certains éléments : des ossements humanoïdes gravés de symboles cabalistiques (très proche du style de celui détenu par le Géomètre) ainsi que deux objets :

Une étrange boussole aux motifs goblinoïdes.

GoblinCompass

Un pendentif à tête de serpent de manufacture elfe :

AmuletNaga

La chasseuse de l'équipe embarque discrètement toutes ses découvertes dans son sac à dos.

Voici ce que Belegar, bien concentré, est capable de savoir de l'objet à l'issue d'une 15aine de minutes d'analyse.

Goblin Compass :
Catégorie : Objet Traditionnel
Niveau Magie : 3
Art Traditionnel : Gobelins

  • Pouvoir disponible en utilisation partielle : Masse de Gobs

La boussole est capable d’indiquer de manière fiable la direction de la plus grosse concentration de gobelins dans un rayon de 10 km autour du porteur. Plus on approche de l’objectif plus l’objet vibre.
 

Reste à la faire fonctionner (voir thread sur "Faire fonctionner un objet magique".

GoblinCompass

Sur le chemin de retour au campement, Orson interroge les rescapés.

Taram n'est pas consciente mais le mercenaire nain encore vivant, Grundir, répond volontiers aux questions qu'Orson lui pose.

Le trio a été pris en embuscade. Kopr, son compagnon s'est fait transpercer la jambe lorsque cette dernière est tombée dans un petit trou à pieu bien dissimulé. Taram a alors été étranglée par un filin quasi-invisible en voulant se porter au secours du blessé. Elle a ensuite été très méchamment assommée par un coup de hachette sur le crâne. Grundir, quant à lui, a été frappé dans le dos par un homme avec un large chapeau. Il a fini au sol, la tête dans la boue. Il a à peine eu le temps de se retourner qu'il a pris un coup d'un plat d'épée dans l'avant-bras droit et une décharge électrique dans le flanc. Il a réussi à se relever et à alors reçu un violent coup sur l'arrière du crâne qui l'a fait basculer dans l'inconscience.

Orson en est maintenant sûr, dans la troupe, y'a pas de jambe de bois...