[YGGDRASILL]_Scenario-04_Fils Indigne

Soumis par Saghonval le lun 22/11/2021 - 19:29
Forums

Lorsque le voile du Bosquet Noir se lève enfin sur Hirsk, il ne reste sur place que les Héros... Désorientés... La Cité des Pirates n'est plus. La nature a repris ses droits depuis bien longtemps... Que s'est-il passé ? Combien de temps s'est-il écoulé ? L'équipe est-elle encore en train de rêver ?

HirskRuins

Les amis d'enfance du Clan Kjari doivent découvrir ce qui leur arrive et faire front commun.

Perdus dans un temps qu'ils ne reconnaissent pas, les anciens Héros de l'île de Fyn sont sujets à des visions fugitives en lien avec leurs découvertes sur place.

L'équipe avait été catapultée dans un printemps inconnu, avec un ciel bas et plombé (genre grosse traînée de nuages), dans un lieu où il n'y avait pas âme qui vive. Pas même un cadavre... Que des oiseaux, par centaines, postés dans la frondaison des arbres...

L'exploration commença par les environs directs puis par le complexe d'habitations troglodytes, accolé à l'ancienne Maison Longue du Roi. Ce complexe accueillait, à l'époque, les prisons d'Ari Stigsson pour ses otages les plus précieux.

CavernesHirsk

Toute l'équipe ne parvint pas à explorer l'endroit... Un problème de champignonnière pour Hallbiorn, Gundrun et Svavar 🙄... Un contact très irritant avec des ricons noirs qui nécessita qu'ils aillent rapidement se baigner dans le fjord et trouver de l'antrass afin de stopper les éruptions cutanées. 😜

Athgar s'occupa de la surveillance à l'entrée des grottes. Thor et Svavar mirent la main sur deux éléments importants :

1. Tout d'abord les restes d'un squelette humain qui tenait encore dans sa main un médaillon de cuivre non altéré par le temps, de la taille d'une grosse pièce de monnaie, frappé des deux côtés de la rune Hagall.

RuneHagall

Concernant la pièce de cuivre gravée de la rune Hagall, Hallbiorn, à qui elle fut présentée, n'entra pas en contact avec... Contrairement à Thor qui s'en était allègrement emparée sur le cadavre 🤗... Il savait qu'Hagall était une rune exclusivement négative, en lien avec la nature déchaînée ou des évènements de la vie devenus incontrôlables... Elle était souvent utilisée dans le cadre des rites funéraires les plus "mouvementés". Le thulr eut la vision fugitive du visage d'un roi. Un souverain qu'il ne connaissait pas. Le visage fier apparaissait triste et résigné... Il acceptait son Destin. Il observait une scène de combat : un loup et un corbeau étaient en train de s'entretuer.

HroarHalfdansson

Thor de son côté, porteur de la pièce, tenta de s'en débarrasser (à la demande de ses compagnons). Mais, dès qu'il la jetta, une voix impérieuse se fit entendre dans sa tête. La voix du noble en lien avec cet objet lui parla et ne lui laissa aucun choix : "Tu porteras le fardeau de mon Destin. A la nuit tombée, tu me ramasseras et tu feras de moi ton compagnon jusqu'à ce que la malédiction qui s'est abattue sur la lignée des Skjöldung soit levée."

2. Ensuite il y eut une fresque peinte sur le mur le plus reculé du complexe. Elle représentait une scène de famille, une sorte de jugement avec deux hommes et un enfant, ce dernier ayant la tête courbée. Le jeune garçon, se trouvait face à une grande pierre levée gravée de 4 runes. L'un des deux hommes l'accusait, le doigt pointé vers lui et l'autre le soutenait, une main sur son épaule.

PeintureCaverne

La représentation faite de la pierre levée suggérait à l'observateur averti la forme de la rune Tiwaz, pointe vers le bas (négatif); le symbole marquant l'injustice. Les 4 runes dessinées sur la pierre avaient été recopiées par Svavar sur un vieux morceau de bois. Présentées à Hallbiorn, le Thulr était parvenu à comprendre le message issu de l'agencement de Nautar (en négatif), Fehu (négatif), Dagaz (en positif) et Ehwaz (en positif) ; "Mal né, par la force de ses choix et de ses bras, il a pris le royaume en main."

A la description de la scène par Svavar, le scalde Ingvar se trouva inspiré. Ses yeux se révulsèrent et il eut une vision. Il revécut la scène comme s'il y avait participé : les deux hommes n'étaient autres que Hroar et Helgi Halfdansson, les deux fils d'Halfdan disparus après le meurtre de leur père par leur oncle ; Frodi "l'Usurpateur" et le remariage de leur mère, Sigridh, à ce dernier. Les deux frères étaient devenus les nouveaux souverains du Danemark.

Hroar (le brun) était la figure diplomatique, le calme, destiné à assurer la direction d'un gouvernement juste, capable de faire prospérer le royaume. Ses traits étaient ceux du souverain qu'Hallbiorn avait vu au travers du médaillon de cuivre frappé de la rune Hagall.

Helgi (le blond) était le combattant bouillonnant, le souverain conquérant, destiné à voyager à travers toute la Scandia pour y renforcer la puissance du Danemark par les armes.

HelgiHalfdansson

Les deux frères s'affrontaient sur le destin à donner au jeune Hrolf, fils bâtard d'Helgi. Bien que les deux souverains fussent d'accord sur le fait que le garçon présentait toutes les capacités pour faire un excellent souverain, son statut ne lui donnait pas la légitimité pour y accéder. Hrolf, fils jugé indigne d'accéder aux fonctions suprêmes, devrait quitter le siège du pouvoir pour ne pas y revenir. C'est Hrörik, fils de Hroar, qui devrait perpétuer la lignée des Skjöldung et ce même s'il était décrit par Helgi comme étant fainéant, cupide et haï de la majorité des membres du Thing (ce que Hroar ne contredisait pas).

 

Ebranlés par ces visions, les anciens Héros de l'île de Fyn quittèrent les ruines ensevelies d'Hirsk pour se rendre sur la côte, dans l'ancien village de Ann. Durant leurs journées de marche, en longeant le fjord de Hirsk, ils se rendirent compte que toutes les terres d'Ari Stigsson avaient été fuies. Il n'y avait plus personne. La nature, sauvage, avait, là aussi, repris ses droits... Et plus l'on s'éloignait de l'ancienne Cité des Chaînes, plus cette nature retrouvait une certaine "normalité".

RuinesAnn

C'est donc sans surprise qu'ils découvrirent qu'Ann était dans le même état qu'Hirsk. Alors que la nuit tombait Hallbiorn en appella aux pouvoirs des runes. Sa magie fonctionna et Ehwaz lui permit de comprendre qu'il fallait partir vers l'est. La cité norvégienne de Borre pouvait être un bon début. Il était confiant.

Ingvar, de son côté, avait besoin de faire son deuil sur le passé du groupe, leurs familles, leurs anciens amis. Après un travail physique de coupe sur un des pins situé face à la mer, le scalde l'embrasa. L'arbre, tel un phare dans la nuit, se transforma en un brasier au coeur duquel Ingvar vint y déverser sa magie. Les pouvoirs du Galdr s'exercèrent en utilisant les grandes fumées nées du foyer. Le scalde y modela les visages, un par un, de tous les êtres autrefois aimés... Ce fut un moment magique et intense pour lui, Gundrun, Svavar et Thor. La mélancolie s'empara des 4 compagnons, convaincus qu'une grande page de l'histoire des Terres du Nord s'était écrite en leur absence...

ArbreIncendie

Athgar resta à l'écart de ce rituel. Toujours aussi silencieux, il ne voulait pas se laisser aller aux souvenirs. Mais, à l'intérieur de lui, une douleur sourde lui rappelait qu'une jeune femme avait dû attendre bien longtemps son retour à Rohald avec l'espoir de pouvoir fonder une famille...

https://www.youtube.com/watch?v=fO6Zrk-WZFE

Le lendemain matin, alors que la journée s'annonçait grise et morne, un navire s'approcha des côtes. Il s'agissait d'un snekkar abîmé, à la voile délavée et aux rames parfois cassées.

SorgHav

L'embarcation s'échoua sur la grève de galets. De l'équipage, composé de marins aguerris, un seul vieux combattant se détacha. Thor et Ingvar se portèrent à la rencontre du nouvel arrivant. Le vétéran se présenta comme étant Oski Borrson surnommé "Le Suédois" (bien que norvégien originaire de Borre). Il se mit à parler le dönsk tunga (langue commune à l'ensemble des peuples de la Scandia) absolument sans accent.

OskiBorrson

Oski Borrson, capitaine du Sorg Hav (Tristesse Des Mers) avait ordonné à son équipage de faire cet arrêt à l'entrée des terres maudites du roi Ari pour 3 raisons :

- Dans la nuit, ses hommes et lui avaient vu, au loin, un grand arbre brûler sur la côte.

- La saison de "pêche" n'était pas terminée et le navire avaient besoin de nouvelles rames.

- Oski avait été habité par une vision ; celle où il venait en aide à un groupe d'étrangers. Des égarés que le "Père de Tout" confiait à sa garde.

Le guerrier-marin avait réussi, il y a bien longtemps, à se hisser à la tête d'un clan de combattants suédois ; le Clan Ruddr. Ce clan, proche d'Uppsala, autrefois composé d'explorateurs farouches, clan puissant et indépendant de la couronne de suède avait perdu sa splendeur du temps du Jarl Islef Kobeilsson. Ce dernier avait convaincu son thing de se lancer dans une vendetta sanglante à caractère, en partie, personnel. Cela avait été fatal aux intérêts de la communauté. Le Roi-Sorcier Egil, maître de la Suède à cette époque, avait alors placé les hommes et femmes du clan Ruddr sous son autorité. Il avait annexé les terres côtières, proche de la capitale et envoyé la population fonder une nouvelle colonie au Finland afin de se refaire une fortune. Ainsi été né le comptoir de Brenna. Oski s'était imposé comme leader de la nouvelle communauté en parvenant à vaincre avec héroïsme une sombre bête (une sorte de troll ailé) qui menaçait les intérêts des Ruddr, alors sans véritable chef.

ClanRuddr

En échangeant avec le norvégien, les anciens héros du clan Kjari comprirent que beaucoup de temps s'était écoulé depuis les évènements de la prise d'Hirsk. Pas loin de 35 cycles. Un temps où Oski était encore un jeune combattant.

La Cité des Chaînes avait été envahie, le roi Ari Stigsson avait été abattu et un gigantesque incendie incontrôlable avait obligé tous les survivants à fuir rapidement l'endroit. Après coup le territoire était devenu étrangement inhospitalier. Recouvert régulièrement par des ténèbres profondes, habité par une flore et une faune très agressives, l'ancien royaume des pirates d'Hirsk devint invivable... A tel point que tous les Hommes du Nord qui tentèrent de s'y réinstaller de manière durable, disparurent... De manière durable...

Durant la chute d'Hirsk, quatre héros se révélèrent :

1. Vagn Hordsson. Héroïque, conquérant, le jeune combattant parvint à sauver la Princesse jute Hedriss Olafsdottir pour la ramener à son père et ainsi permettre au mariage prévu d'avoir lieu.

VagnHordsson

Le second fils du Jarl Hord d'Odense entrait dans les sagas. Quelques mois après il devint le nouveau Jarl d'Odense et épousa sa récente belle-mère. En effet, son frère ainé mourut lors d'un raid contre des saxons et son père, Hord Beinirsson, perdit la vie des mains d'une sinistre Dokkalfar, la Dame Rouge, à cause d'un vieux "serment oublié" qu'il n'avait pas honoré.

2. Ulla Skorrisson, la guerrière personnelle du Jarl Hord, attachée par la suite à la protection de Vagn, devint une héroïne louée pour ses prouesses martiales.

UllaSkorrisson

Au côté de son Jarl, elle fut de tous les combats les plus épiques, terrible combattante, inspirante et invaincue. Son exemple fit naître toute une nouvelle génération de Skjaldmö au Sjaeland qui s'est elle-même nommée "Les filles d'Ulla".

3. Hjalti Thorrodsson, le scalde jute du Roi Olaf Gundersen, resta attaché à la princesse Hedriss et, par extension, au jeune Vagn.

HjaltiThorrodsson

Il suivi le nouveau Jarl d'Odense dans toutes ses aventures et fut un conseiller et un diplomate des plus avisés. Il permit de renforcer les liens entre les clans jutes du Roi Olaf Gundersen et ceux de l'île de Fyn sous le leadership de la cité d'Odense.

4. Södertörn Björn Nilsson, le jeune marin du clan Kjari prit une place importante dans l'équipe de Vagn.

SödertörnBjörnNilsson

Jeune marin déjà accompli, il devint l'explorateur le plus renommé de son temps ; ouvrant de nouvelles routes vers les territoires du Nord, véritable Champion de Njörd, maître du comptoir de Brenna après Oski, gagnant le titre de "Roi des Mers". Il permit d'étendre largement l'influence du Sjaeland au-delà de ses frontières et contribua à agrandir la fortune d'Odense.

Les actions de ces 4 figures marquèrent l'histoire de toute la Scandia. Tenaces, les 4 héros parvinrent à abattre le roi Frodi "l'Usurpateur" au printemps de sa 7ème année de règne et à placer sur le trône du Danemark les 2 fils disparus d'Halfdan : Hroar et Helgi. Pour y parvenir, les scaldes narrant la saga des héros de l'île de Fyn racontent qu'ils eurent à destituer le sombre Roi-Sorcier Egil et à mettre sur le trône un nouveau souverain, Adhils, pour le royaume du Svithjodh.

Aujourd'hui, le temps des enfants de ces héros est venu. Midgard est devenu une terre plus dangereuse, parcourue par des créatures monstrueuses originaires des autres royaumes portés par l'Arbre-Monde. Les communautés humaines se sont regroupées pour pouvoir mieux se défendre. Les grandes expéditions, les grandes explorations sont plus rares. Beaucoup y voit les signes avant-coureurs du Ragnarök. Après 12 ans d'effort, les anciens héros terminèrent, avec Hroar et Helgi, de bâtir Roskilde, le nouveau port qui reliait la capitale Hleidra au Kattegat. A peine la nouvelle cité portuaire était-elle terminée qu'elle fut l'objet des assauts d'une armée de bêtes menée par un puissant troll surnommé Grendel. Il fallut se battre durant 3 ans. La venue d'un héros gautar nommé Bjovulf permit de vaincre le monstre et mettre le reste de sa sinistre troupe en déroute.

Sur l'île de Fyn, Odense prospéra mais le nom des Kjari disparut au profit de celui des Arnkel. Jorunn Hrolfsdottir, quoi qu'handicapée, devint Jarl du clan à la mort de son père.

JorunnHrolfsdottir

Sans l'appui de membres du clan marqués d'un grand destin par les Dieux, les Kjari perdirent progressivement en influence. Jorunn finit par épouser le seigneur Ottar Stigsson, veuf d'Ivanna Urulsdottir et sans enfant vivant.

OttarStigsson

De leur mariage naquit (par miracle) un fils, Thor Ottarsson, aujourd'hui Seigneur de Rohald, Jarl du clan Arnkel réunissant sous un même nom et une même bannière les Arnkel et les Kjari. Ottar est décédé il y a quelques années mais, à date, la vénérable Jorunn serait toujours en vie.

ThorOttarsson

Les clans du Danemark sont aujourd'hui menés par Hrörik Hroarsson.

HrorikHroarsson

Le fils de Hroar n'a pas bonne réputation et ne fait pas l'unanimité. La majorité du peuple du Sjaeland le perçoit comme un monarque cupide, loin des préoccupations de son peuple et surtout... Comme un sinistre héritier des traditions des Roi-Sorciers du Svithjodh, un souverain versé dans les arts de la magie et des sacrifices. La guerre civile menace sur les différentes îles du Royaume du Sjaeland entre les partisans fidèles à Hrörik et ceux qui appellent de leurs voeux le fils illégitime d'Helgi, beaucoup plus jeune, à prendre la tête des clans. Le bâtard en question est Hrolf Helgisson, surnommé Hrolf "Kraki" (ce surnom de Kraki lui ayant été donné en référence, en vieux norrois, à une échelle sommairement taillée dans un tronc d'arbre).

Aujourd'hui ce qu'il reste du clan Ruddr mené par Oski se trouve à bord du Sorg Hav. Cet équipage de marins au long cours, devenu très cosmopolite, s'est spécialisé dans la chasse aux monstres marins. Les six égarés découverts sur les terres maudites d'Ari sont invités à monter à bord du snekkar de Borrson... Ils pourront ainsi revenir sur les terres du Sjaeland car Oski compte honorer la vision qu'il a reçu de l'Ase Suprême. En contrepartie un coup de main sera le bienvenu car une chasse est en cours... Une Drag Eål (= anguille géante, encore appelée anguille dragon) a coulé trois navires à proximité de Borre. Le Thing de la cité a offert une belle prime à qui sera en mesure de supprimer le monstre.

La Tristesse Des Mers est sur le coup...

L'équipage du Sorg Hav sillonne les eaux du détroit de Skagerrak jusqu'à parvenir à localiser le monstre. La gigantesque anguille est plus imposante que le Snekkja sur lequel se trouvent les Héros du Clan Kjari ! 😱

Drageal

Le scalde Ingvar fait la démonstration de son pouvoir en parvenant, grâce une puissante litanie du Galdr, à immobiliser temporairement la créature issue d'Utgardr, de la Grande Mer Primitive. C'est une situation inespérée.

Gundrun en appelle à sa (sur)maîtrise des éléments naturels et l'utilisation de sa magie du Sejdr rapproche le navire et le monstre, embarqués tous les deux au coeur d'un vaste tourbillon de vents hurlants que la volvä vient de créer.

Les marins du Clan Ruddr sont encore en train de préparer les longs harpons barbelés et ferrés que déjà Svavar, encordé, s'est élancé du plat-bord du navire pour atterrir sur le dos de la bête en lui enfonçant une javeline dans les chairs.

Thor prend la barre du navire et tente de maintenir ce dernier dans la meilleure position possible pour cet exercice de pêche au gros.

Hallbiorn distribue les harpons et harangue les hommes au côté du capitaine Oski. "Frappez fort ! Frappez juste !". L'exercice n'est pas s'y aisé car même si la créature est paralysée, ses impressionnantes écailles blanches sont dures comme la pierre et la protègent efficacement contre les cure-dents des petits Midgardiens ! 💪

Le silencieux Athgar a bien compris la consigne. Il se saisit d'un lourd projectile ferré et envoie le missile balistique se planter profondément dans le dos de la Drag Eål. A la suite de quoi il s'encorde à son tour et bondit sur le dos de la bête.

A l'autre bout du navire, un jeune combattant au port noble se sent inspiré par les actions de Svavar et veut lui aussi s'élancer sur le dos du monstre mais les 3 vieux hirdmens qui composent sa garde rapprochée l'en empêchent. Le quatuor s'organise pour blesser l'anguille dragon depuis le pont du navire avec l'aide d'un long harpon mis à disposition.

HrolfKraki

Le monstre finit par s'arracher de l'entrave magique d'Ingvar et commence à retrouver sa terrible liberté de mouvement ! 🤬 Le scalde n'a pas dit son dernier mot (de Galdr) ! Si sa concentration ne parvient plus à maintenir le monstre entravé, il va saigner, beaucoup saigné ! Ainsi, suite à un nouveau tour de force (magique) l'anguille se met à se vider beaucoup plus rapidement de son sang ! La mer alentours est rouge carmin !

Alors que l'anguille se fait harponner de partout, que Thor manoeuvre avec dextre le navire pour ajouter encore à ses saignements abondants, qu'Hallbiorn tente de tracer, en urgence, sur un tissu, une rune issue de sa vision dans les ruines du village de Ann, que Svavar lui trifouille toujours plus profondément les chairs avec sa pique, la bête décide de jouer méchamment de sa lourde nageoire caudale. 🤨

Le jeune hirdmen inconscient est projeté dans les airs, retenu uniquement par la ligne de vie qu'il a attaché autour de sa taille (et, miracle, parvient, avec son agilité de lynx, à retomber sur ses pieds !). Le puissant Athgar se maintient fermement à un harpon planté dans le dos de la créature, il est balloté, décollé mais il ne lâche rien. Le navire est frappé par une puissante vague d'eau de mer, roulant sur le flanc et jetant par-dessus bord Ingvar et 3 marins qui se retrouvent à barboter (et qui seront par la suite récupérés). Cela stoppe aussi Hallbiorn dans sa réalisation, noyant partiellement son matériel d'écriture !

Revirement de situation, c'est vraiment le bordel ! 😈 Mais avant que le vicieux poisson n'entraîne tout le monde par le fond, Athgar se saisit de son grand marteau de guerre, « Stor Streik » et porte un coup magistral sur le dos du monstre ! Le Jötunnstål (acier des géants) dans lequel est forgé son arme fait des dégâts spectaculaires à la Drag Eål, créature surnaturelle non midgardienne (résultat de 54 à appliquer à la Défense Physique du monstre déjà très méchamment blessé ! 🤩). La créature s'affale d'un coup, la moelle épinière brisée.

C'est la victoire ! Le capitaine Oski est ravi ! Une partie de la prise reviendra aux étrangers de l'île de Fyn !

Le corps de l'anguille géante est plaquée contre le flanc du navire et, telle une baleine, elle est dépecée de toutes les parties pouvant avoir de la valeur (yeux, crocs, écailles, les os de la grande nageoire dorsale) dans la limite de ce qui est transportable.

Après cela le cadavre découpé est rendu à l'océan. Le navire s'écarte de ce secteur de mer ensanglantée afin de procéder à un grand nettoyage des hommes et du navire à l'eau de mer !!! (mieux vaut le sel de l'eau de mer que laisser l'acidité marquée du sang de l'anguille faire son oeuvre sur la peau des hommes et le matériel).

La Tristesse des Mers remet les voiles et fait route vers la cité de Borre qu'elle atteint à la nuit tombée.

Voyant que son cousin se renfrogne de plus en plus et qu'il semble affecté par la perte d'une partie de son matériel d'écriture,  Ingvar commanda une panoplie complète de gravure et nécessaire d'écriture de bonne facture lors de leur escale.

Une fois arrivés à Matkard et avant que les compagnons ne partent chacun de leur côté pour récupérer des informations, se former, ou simplement recoller avec leur passé en allant à la rencontre des nouveaux membres du clan, Ingvar offrit le nouveau set à son cousin, pour l'apaiser d'un côté, mais aussi pour marquer leur nouveau départ. (vers des ennuis comme toujours mais nouveau départ quand même).



Cousin, voici du bon matériel en remplacement de ce que tu as perdu.

Fais-en bonne usage il te sera utile.

Même si nous n'avons plus d'attache dans cette temporalité nous sommes toujours présent les uns pour les autres. J'ai fini par le comprendre, un peu grâce à toi.

Se retournant Ingvar partait faire ce qu'il faisait le mieux, (à part se mettre dans les ennuis) récolter des informations....

Le Clan Ruddr se rapatrie sur la cité de Borre.

CityBorre

Arrivée au port, le capitaine Oski Borrson se rend directement à la Maison Haute de la cité accompagné de deux membres de son équipage transportant les deux précieux yeux de l'Anguille-Dragon. Malgré la nuit maintenant tombée, il semble ne pas vouloir attendre pour toucher la prime annoncée par le Jarl Dane Grimsson du Clan Norgrim.

BlasonClanNorgrim

Le reste de la troupe, menée par le second, Ralfdar Jnorinsson, traverse le quartier du port pour se diriger vers une maison individuelle et non une maison commune.

RalfdarJnorinsson

Arrivée à destination, l'équipage est accueilli par un vieille homme qui n'est pas surpris de les voir débarquer à l'improviste.

ThangbrandDorisson

La maison gérée par l'homme est un véritable dortoir, organisée pour pouvoir accueillir toute une petit troupe. C'est étrange. Tous les espaces sont optimisés et il y a des lits surperposés sur 3 niveaux installés pour gagner de la place en hauteur. Même le repas pour un contingent est déjà anticipé. Les marins de la Tristesse des Mers sont apparemment "comme à la maison" puisque chacun connaît son lit et montre qu'il a ses petits habitudes.

Les Héros du Clan Kjari s'aperçoivent que le jeune noble de l'équipage et ses 3 gardes-du-corps ont disparu, partis se loger ailleurs.

Alors que chacun commence à se restaurer (et à "s'hydrater") à son rythme, l'hôte s'approche du groupe. Cela fait un moment qu'il les fixe avec insistance. Il connait les Héros. Et n'en revient pas. Il se présente, il est Thangbrand Dorisson, un ancien noble originaire d'Hleidra, à l'époque un lieutenant de Frodi l'Usurpateur (cf. Scénario 01 "Banquet de Hrolf").

Thangbrand voyant les regards méfiants, il prend le temps d'expliquer. Pour lui, le grand banquet de Hrolf pour les fêtes de Jöl marquant la 1ère année d'autorité de Frodi, c'était il y a 35 saisons. Pour les rescapés temporels du clan Kjari, c'était l'hiver dernier. Et pourtant le fils de Dori se souvient de la bande de jeunes qui gravitait autour d'Eluf et du Jarl Hrolf Knudsson. Thangbrand était à la fête, pour officiellement représenter Frodi. Officieusement il venait de la part de son Jarl, Regin Erlingsson, Seigneur d'Hleidra, 1er vassal du Roi et aussi 1er opposant secret à l'Usurpateur.

JarlRegin

Ce que n'a jamais compris Frodi, c'est que si les deux fils de son frère Halfdan (Hroar et Helgi) lui ont échappé, c'est parce que le Jarl Regin s'est assuré de les mettre en sécurité avant qu'ils ne soient trouvés et tués.

Cachés au coeur des territoires du Royaume de Svithjodh (Suède) les deux enfants furent finalement retrouvés par le Roi-Sorcier Egil "Vendilkraka" et discrètement pris en otage.

Roi-Sorcier Egil Vendilkraka

C'était le moyen pour le principal descendant de la lignée divine des Ynglingar (installée en Suède) de conserver la main sur les deux derniers représentants de la lignée des Skjöldung  (tout aussi divine et installée au Danemark).

Ynglingar

Il avait fallu tout le courage et l'astuce de Vagn Hordsson, Ulla Skorrisson, Hjalti Thorrodsson et Södertörn Björn Nilsson pour retrouver les deux prisonniers. Pour parvenir à leur libération, les 4 Héros avaient dû abattre le Roi Egil et provoquer l'accession au trône de son neveu ; Adhils Ottarsson (qui s'est révélé au final pas beaucoup plus scrupuleux et sain d'esprit que son oncle).

RoiAdhils

A la suite de ce coup d'éclat, les mêmes 4 Héros s'étaient appuyés sur les Jarls toujours loyaux à l'esprit d'Halfdan, menés par les Jarls Regin Erlingsson d'Hleidra et la propre influence du Héros Vagn Hordsson (Jarl d'Odense) pour parvenir à renverser Frodi l'Usurpateur et à placer sur le trône du Sjaeland (futur Danemark) les deux fils Hroar et Helgi.

Cela avait été l'un des plus beaux jours de la vie de Thangbrand Dorisson. Le vieil homme se souvenait encore du couronnement des Deux Rois avec vivacité. Cela avait été d'autant plus beau que cela avait été long et dur à obtenir. Le Roi Frodi avait régné durant 8 saisons. 8 de trop. Il n'y avait pas eu d'autres choix, au final, que de le confronter et de l'abattre. Mais, à l'image de la lignée de ses homologues suédois, le Roi Frodi l'Usurpateur avait fait appel aux sombres pouvoirs de sorciers étrangers et la canaille en était presque devenue invincible. L'enchantement capable de l'abattre avait été finalement trouvé par les 4 Héros mais cela n'avait pas été simple.

Après cela le Roi Adhils Ottarsson, calculateur et ambitieux, avait bien tenté de contester la légitimité des deux jeunes monarques mais la puissante Reine des Alfars, convaincue par les 4 Héros, s'était déplacée en personne à Hleidra pour confirmer que Hroar et Helgi étaient de la lignée des Skjöldung.

La période de règne des Deux Rois avait été un moment de gloire pour le Sjaeland malgré la multiplication progressive des incursions monstrueuses issues des autres royaumes portés par l'Arbre-Monde. Hroar dirigeait de manière sage depuis Hleidra et avait mené à bien la construction du vaste port de Roskilde, sur les côtes les plus proches d'Hleidra, transformant la capitale en un nouveau carrefour commercial (jusqu'à l'incendie du port en question). Hegil l'impétueux avait, de son côté, mené toutes les campagnes militaires pour sécuriser ou agrandir le royaume. Il avait été aidé, très régulièrement, par les 4 Héros. Norvégiens et Suédois étaient passés au second rang. La légende s'écrivait dans les décisions des Deux Rois et dans les faits d'armes de leur 4 champions.

Malheureusement Odhinn les avaient rappelé à lui, dans son grand hall. L'actuel Roi du Sjaeland Hrorik Hroarsson était dans la même veine que le monstrueux Frodi ou qu'Adhils "le Dément" (à la cour duquel Hrorik avait passé beaucoup trop de temps étant jeune). On disait qu'il avait précipité la mort de son père. Le sombre suzerain des nobles terres du sud de la Scandia menait son pays par la terreur et l'emploi d'une bien noire sorcellerie. Il avait pactisé avec les émissaires de la Maîtresse du Royaume des Brumes et les quelques nobles de sa cour encore capable d'un certain jugement pouvait dire qu'il dirigeait aussi bien les vivants que les morts.

Ainsi, il était devenu impératif que le fils indigne, mais compétent, d'Helgi fasse son retour et prenne le pouvoir. Hrolf Helgisson, surnommé Hrolf "Kraki" était le leader de la situation. Les terres du Sjaeland sombraient dans l'obscurité et la "menace venue du sud", celle issue des vastes forêts du territoire des Angles, devait être fermement combattue et non "accueillie de manière diplomatique" comme le clamait Hrorik. Des populations entières, pourtant farouches, issues du sud avaient fui vers les îles du Sjaeland... Avant que le cours et brutal exode ne cesse définitivement... Par manque de gens... Les prochains sur la liste seraient les hommes et les femmes libres du Sjaeland ! On pouvait murmurer le mot Ragnarök ! Le danger était bien aux portes du Royaume !

Et Kraki n'était pas loin. Lui, Thangbrand Dorisson, serait à ses côtés ! Et si les Dieux étaient suffisamment bienveillants il mourrait l'épée à la main, en se battant pour une bonne cause.

Cette discussion, les déracinés du Clan Kjari l'avaient eu discrètement autour du feu, avec Thangbrand, pendant qu'Ingvar avait distrait l'attention du reste de la maisonnée en entamant des chants avec les marins du Clan Ruddr et en servant régulièrement des cornes d'une bonne bière issue d'un tonneau mis en perce. Hallbiorn et Athgar avaient peu parlé, concentré tout à la fois sur le récit ainsi qu'à dégrossir chacun une 1ère écaille blanchâtre d'Anguille-Dragon afin de se faire une bonne idée de ce qu'il serait possible d'en tirer en terme de protection et / ou d'ornement (ça promettait d'être long).

Le lendemain matin les aventuriers n'avaient pas eu beaucoup de temps pour faire des emplettes à Borre. Le Capitaine Oski Borrson avait battu le rappel : le temps était venu, on reprenait la mer. Direction ; le sud !

Le snekkja Sorg Hav quitta le port de Borre accompagné de deux longships chargés de lourdes malles scellées. Un impressionnant trésor de guerre prenait la mer.

A la proue de l'un des deux grands navires se trouvaient le jeune noble et ses 3 inséparables gardes du corps...

HrolfKraki

Après une longue période d'exil, le fils indigne prenait enfin la route de la maison.

Le snekkja Sorg Hav, quoique plus abîmé, prit rapidement les devants sur les deux longships lourdement chargés. Le Capitaine Oski Borrson avait embarqué avec lui Thangbrand Dorisson et il savait exactement où il allait.

MapDetroitKattegat

Après avoir réalisé la traversée du détroit de Kattegat, le Clan Ruddr finit par se diriger vers les côtes des terres de Scania jusqu'à atteindre le village de pêcheurs de Matkard.

MatkardVillage

L'endroit était "perdu" (comprendre "insignifiant") mais géographiquement, à seulement quelques heures de navigation des côtes du Sjaeland et du port de Roskilde.

L'humble village s'était transformé en une véritable ruche, poste avancé d'une force militaire en plein rassemblement. Une vingtaine de Herskip de toutes sortes (terme générique pour désigner les navires de guerre des hommes du Nord) étaient déjà échoués sur toute la longueur de la grève. Une petite ville composée de toiles de tentes s'était construite presque partout, occupant les espaces entre les constructions en dur.

(à suivre)