Knight Dusk - OS - "Déraison"

Soumis par Saghonval le jeu 03/09/2020 - 09:50
Forums

Hello les Ouroboros,

Bien motivé (comme vous), par la prestation de Thomas pour la Croisade de la Ville Lumière, j'ai remis le nez dans mon sujet.

Je suis prêt à vous faire la phase 2 de Knight Dusk, "Déraison" à compter de début Novembre 2020. Il s'agira de 2 missions (2 à 3 séances de jeu par mission) permettant à la coterie de faire la lumière sur les assassinats des Chevaliers Errants de la section Dragon.

A+

SAG.

Pour l'instant OK pour moi sur les 2 dates.

par contre le 20/11 c'est l'anniversaire de madame donc pas dispo

Mais on le sait depuis Paris qu'Hans c'est pas un finisher ! 

Je profite d'une escale dans la civilisation pour faire un tour sur le fofo (merci Sag ;) ) 

Du coup oui pour les 2 dates et hyper motivée !! 

Je bloque les deux dates par avance au cas où ;) souhaitez moi bonne chance je repars pour 3 jours de bivouac et ça caille ! 

Paris, 6 avril 2038, 8:20 p.m., début de l'interrogatoire du suspect.

Walid

Suite aux informations arrachées à Walid Serfan associées au travail de piratage de George l'Insolite,

Suite aux informations recueillies sur Tunis "La Ville Mercenaire" auprès de la Sénéchale Annabel "Stun" Kilivrich (Coterie Marie Curie, section Dragon, composée de 4 femmes chevaliers),

Annabel

Votre ordre de mission est le suivant :

Mission principale - retourner à Tunis (lieu de l'assassinat de 7 chevaliers de la section Dragon en décembre 2037) et confirmer que l'armée privée ALOM est à l'origine de ces meurtres.

Mission secondaire  N°1 - découvrir quelle méthode / quel armement a été utilisé(e) pour perpétrer ses assassinats.

Mission secondaire N°2 - faire la lumière sur l'implication du professeur David Coyle dans cette histoire. Ce docteur en science irlandais est un spécialiste en Computer Interaction, Healthcare Technologies (cardiovascular) and Cognitive Neuroscience.

Vous décollez pour Tunis le 12 Avril 2038 à 6:30 a.m.

Comme je ne serai pas présent pour la seconde partie en novembre je peux laisser  ma place sur la première date a un petit(e) nouveau(elle) pour découvrir le monde de Knight si tu le sent Sagh

Hello mon Bram,

Je me suis remis à la suite de Knight Dusk pour le groupe Ouroboros. Ce scénar n'a de sens et n'est fait que pour les Ouroboros. Vous êtes, à la base, 6 joueurs pour 6 personnages.

Je ne suis pas contre les remplaçants mais ils devront forcément reprendre / interpréter un personnage existant de la coterie.

J'ai échangé avec Dédou, peu de chance que nous le voyons (à nouveau) avant un bon moment => 5 joueurs. C'est bon nombre pour l'animation d'une table. George Mars sera donc mis (entre parenthèse) mais restera présent dans la trame car il dispose d'une partie des "clefs".

Si tu souhaites passer le pilotage d'Hans à un nouvel arrivant, cela peut faire plaisir à quelqu'un mais... c'est (un peu) dommage de te voir partir si tôt ! 😉

Rappel : nous n'avons programmé que 2 séances sur les 5 ou 6 prévues pour boucler l'intrigue.

 

Je pensais qu'il n'y avais que deux séances sorry désoled donc bah présent sur la première séance et pas sur la seconde du coup :p et après pour la suite logiquement je serai là

Après relecture et réflexion, je pense plus sympa d'alerter HRP avant la 1ère séance. 😇

Votre ordre de mission (mission principale et secondaires) va totalement dépendre du résultat de l'interrogatoire que vos chevaliers (donc vous, RP) vont mener vis à vis du suspect capturé à Paris... 😬

Je vous invite donc à réviser un peu l'histoire passée des Ouroboros... Histoire de ne pas tourner à vide... 🙄

Un conteur qui vous veut du bien...

Allerheiligen, le 07 Avril 2038.

Au coeur du Q.G. de la coterie, la journée du 07 avril est essentiellement consacrée aux méta-armures. C'est d'abord une reprise de contact physique (réendosser les Guardians puis effectuer les vérifications de bon fonctionnement de l'ensemble du matériel, ancien et nouveau). C'est aussi d'un temps pour échanger "en communauté" avec les I.A. Wraith sur ce qui a bien pu se passer à Tunis en décembre 2017.

Maple Sirup (I.A. de la méta-armure Ranger d'Anna) ne se confie pas beaucoup. Pour lui, Tunis est associée à un déséquilibre brutal. Maple Sirup, à l'évocation du sujet, use d'un ton particulièrement agressif. Anna, exposée la veille au "Faucon Maltais", a instinctivement l'impression qu'un sentiment de rage habite son I.A. La situation pourrait être tendue une fois sur place.

Pony Ma (I.A. de la méta-armure Monk d'Hans) veut élever le débat et se placer au-dessus de ses frères et ses soeurs. Pour elle, Tunis, c'est des bribes de souvenirs d'une chasse inégale où les Chevaliers du Knight étaient les proies. La coterie ne s'est pas faite abattre d'un seul coup. Les membres de l'équipe ont été assassinés les uns après les autres... Elle s'en souvient, elle fut la 4ème à mordre la poussière.

Katapila (I.A. de la méta-armure Warrior de Lucas) ne se souvient que d'une émotion. Sa détresse en regardant la colonne des civils qui attendaient à l'extérieur de l'hôpital de campagne de Tunis installé sur l'emplacement de l'ancien Souk Moncef Bey.

Assalto (I.A. de la méta-armure Priest de George) se souvient, dès leur arrivée, d'avoir bataillé ferme contre les multiples tentatives d'intrusions informatiques avec le sentiment très désagréable de s'enliser dans une succession de "Honey Traps". La cybersécurité des méta-armures était constamment testée. Les communications externes (vers Camelot) ne s'établissaient qu'occasionnellement et les informations fournies par l'Oeil étaient, pour la plupart, incohérentes. Elle se souvient qu'une partie du code malveillant utilisé trouvait sa source dans celui d'un vieux groupe de hackers pro des années 2020 : APT 38 (Advanced Persistent Threat référencé N°38, originaire de Corée du Nord).

APT38

Bâtisseur (I.A. de la méta-armure Rogue de Togashi) revient sur un élement survenu à Sarajevo. Alors qu'il était au contact d'une communauté de rebuts au Swissôtel Sarajevo, il a été pris à part par un mystérieux rebut d'origine nord-africaine. Ce dernier lui a conseillé de tenter sa chance à la Cathédrale du Cœur-de-Jésus de Sarajevo où plusieurs évènements incompréhensibles s'étaient déroulés dernièrement. C'est à cet endroit qu'il s'est senti brutalement "appelé par Dieu". Walid Serfan était ce rebut.

Shprits (I.A. de la méta-armure Bard de Wilhelm) se souvient d'une vaste salle serveurs aux murs entièrement peint en blanc. Elle avait, alors, été frappée dans le dos par un "Ange de Lumière" qui n'avait fait plus qu'un avec elle. Elle avait ressenti une exaltation incontrôlable puis ça avait été le black-out total...

Allerheiligen, période du 07-11 Avril 2038.

Durant cette période au coeur du Q.G. de la coterie, il est possible de discuter avec Muhammad et surtout avec la jeune Ma (13 ans, surnommée "l'Enfant Sauvage" par Katalina et ses "randonneurs des Ténèbres").
Les chevaliers apprennent que, durant leur période d'absence à l'abbaye, leur lieutenant (Lancelot) s'est déplacé en personne à l'avant-poste afin d'avoir un temps d'échange avec Ma.

Selon Muhammad, ce fut une discussion privée de plusieurs heures.
A l'issue de cet entretien, le debrief fait au Chevalier Initié avait été court :
- la jeune fille, née de parents inconnus avait été adoptée et élevée par Friedrich et Linda Braunswick de la ville de Pforzheim (Bade-Wurtemberg).
- Dès 5 ans, Ma avait consulté plusieurs psychiatres, à cause de son comportement étrange et son caractère profondément asocial.
- Depuis toute petite ses activités favorites avaient été les ballades en forêt et les visites au zoo.
- Après que la région ait été recouverte par les Ténèbres, Ma s'était retrouvée isolée au printemps 2035 lors d'une attaque de créatures de la Bête sur sa communauté. Elle s'était alors enfuie dans les bois et ne revit jamais sa famille.
- Quoiqu'humaine, l'enfant avait alors découvert son "potentiel" : elle avait développé une vision nocturne et elle avait été capable de communier avec la flore et la faune autour d'elle, même lorsque ces dernières étaient entachés par l'Anathème.
- Les analyses réalisées à distance par les services du médecin chef Bruce Bluebird et le "Test de la Lumière" mené par Lancelot lui-même concordaient : l'enfant était bien humaine.
- Certaines des révélations de Ma resteraient classées jusqu'à nouvel ordre, le Chevalier de la Table Ronde ayant fait promettre à l'enfant de ne pas en parler. Il avait des vérifications importantes à faire avant, d'éventuellement, aborder ces sujets.
- Ma avait été approchée par David Coyle en Mars 2037. Elle avait alors quitté le secteur de la Forêt Noire pour Edimbourg. Elle avait fréquenté Erin "Battery" Baker", cette militaire étant affecté à la sécurité du professeur.
- En Juillet 2037, elle avait été victime d'un crash aérien dans le secteur du Lac de Constance. Elle était avec Coyle et Baker. Elle ne sait pas si le scientifique et la mercenaire ont survécu. Elle fut sauvée par George Mars avec lequel elle chemina alors vers le nord de l'Allemagne (pour rentrer à la maison) jusqu'à leur capture par les hommes du Baron d'Ortenbourg.

Les consignes de Lancelot étaient claires :
- conserver l'enfant en sécurité et au secret afin qu'elle ne finisse pas, à nouveau, comme "sujet d'expérience"
- laisser s'exprimer son don et en mesurer (si possible) l'étendue
(Muhammad avait ainsi commencé à apprécier son affinité avec le "flux")
- continuer à sociabiliser avec elle, surtout sans la brusquer
- lui démontrer par des actes, l'importance de la mission du Knight.
- l'habituer à évoluer au sein d'une coterie de chevaliers. Compte-tenu de son lien avec les Ouroboros, l'enfant devenait leur pupille et protégée.

De l'autre côté, l'échange des chevaliers avec Ma fut des plus agréables. Ouverte, assez mûre pour son âge, elle dévoila un côté curieux, particulièrement à l'écoute du récit de la Croisade de Paris.

- Interrogée sur ses talents, elle expliqua qu'elle ne savait pas comment elles les avaient acquis. Elle aimait être dans la lumière mais, lorsqu'elle était au coeur de la nuit, elle percevait faune et flore avec une parfaite précision et parvenait même à interagir avec eux, par la simple pensée.

- Sur les conditions de sa rencontre avec George, elle a promis à Sir Lancelot de ne pas en parler pour le moment. George était déjà amnésique à ce moment-là.

- Période de Mars à Juillet 2037 : c'est une période sur laquelle Ma a du mal à fixer des souvenirs précis. Sur certains points, elle a, là aussi, promis à Lancelot de ne pas parler pour le moment. Le professeur Coyle avait été particulièrement attentionnée avec elle, elle s'en souvient. Elle n'a pas été malmenée (bien au contraire) mais elle a clairement été intégrée à un programme scientifique. Elle se souvient d'un prénom maintes fois évoqué, celui de Jonathan, un autre jeune, irlandais de ce qu'elle avait compris, qui avait réalisé, lui aussi, le programme avant elle.

Wilhelm écoutait la petite Ma et les Ouroboros qui lui posaient de nombreuses questions, essayant tant bien que mal de se concentrer sur la conversation.
Certains éléments avaient fait réagir son conscient et son subconscient : l'évocation des noms de Coyle, Baker, Mars, associés ensemble mais aussi du Lac de Constance, résonnaient comme une alarme lointaine.
Mais il avait du mal à se focaliser sur ces éléments, perturbé par les pensées et les réflexions qui échauffaient son esprit depuis leur confrontation avec le "Faucon Maltais".

Il ne sait pas duquel de ses compagnons cela vint, mais il fut ramené à la réalité par une interpellation : " Duc, quelque chose ne va pas ? "
Wilhelm ne tourna pas la tête, et garda son regard plongé dans la scène invisible qu'il semblait contempler depuis tout ce temps. Mais il répondit :

" Je ne sais pas. J'avoue que je suis quelque peu perturbé, il est vrai.
J'ai hérité d'une génétique sociale forte. L'Aristocratie Allemande a appris depuis longtemps à contempler le monde avec un certain recul. Retranchée au mieux dans un rôle consultatif, elle a continué de vivre et d'évoluer en parallèle de la société.
Une société qui a changé, muté, de plus en plus vite... Pour finir par en arriver à ce que l'on vit tous aujourd'hui.
Et pendant ce temps, notre rôle était d'être là. Simplement. Telle une relique du passé qu'il convient de préserver pour s'y référer, en cas de besoin.
Mais j'ai fini par comprendre, alors que les Ténèbres s'abattaient sur nous, que le passé ne protègerait pas notre avenir. Qu'il fallait agir et trouver sa place pour le faire.

C'est pour cela que je vous ai suivi dans cet ample projet. Que j'ai accepté la proposition du Knight et de Lancelot, malgré les doutes et les interrogations que je n'ai jamais cachés, ni à vous, ni à eux.

Suite à cela, à ma grande surprise, me voilà propulsé au rang des défenseurs d'une humanité en train de mourir.
Bien plus brutalement que je l'aurai pensé, j'ai du quitter mon rôle de vigie, d'observateur du Monde, pour en devenir un acteur.
Mais la précipitation de ces faits ne m'ont pas permis de déterminer ce qui est pourtant essentiel à ce nouveau combat : un but.
J'avoue que la motivation et l'enthousiasme que vous montrez sont un moteur puissant.
Et j'envie votre détermination à cela. J'aimerai être aussi certain.
Mais je suis cependant mal à l'aise et perplexe.

J'ai bien du mal à trouver de l'Honneur et de l'Inspiration dans ce qui motive nos actes de demain : ce qui n'est finalement qu'une chasse rageuse et haineuse, une vengeance, contre des meurtriers dont on ne sait rien, en mémoire de victimes qu'on ne connaissait pas il y a encore quelques semaines.

Ce que j'ai ressenti face à cette étrange sculpture de Malte me fait peur.
Le sentiment qui m'a alors animé ne me plait pas. Celui d'une rage aveugle, animale et exacerbée par quelque chose de puissant, qui nous dépasse.
Je ne me suis plus tourné vers Dieu depuis qu'il a laissé ses brebis en pâture aux loups de la dernière nuit.
Et quand il s'est à nouveau éveillé en mon esprit, dans cette Lumière, c'est pour me montrer une voie qui ne me convainc pas.

Wilhelm tourna enfin son regard vers les autres Chevaliers, posant ses yeux sur chacun d'entre eux, l'un après l'autre.
 " Qu'avez vous ressenti en vous ? Quelle est donc cette pulsion qui vous a animé pendant quelques instants, et qui continue peut être à le faire en ce moment même ?
Je ne sais pas contre qui nous allons nous battre, je ne sais pas pourquoi et je ne sais même pas comment.
Les Ténèbres nous envahissent, les Créatures du Malin semblent bien décidées à dévorer la moindre once de notre Humanité.
Or, ce que je vois, c'est le risque que nous la perdions bien avant que ces Ténèbres ne s'en occupent.
La mort de nos prédécesseurs est une chose terrible.
Si elle est l'oeuvre d'une de ces Corporations de Tunis, elle est une chose monstrueuse.
Mais si nous la vengeons, elle deviendra... Inhumaine.
J'ai fait le serment de faire la Lumière sur ces actes odieux. Mais je n'utiliserai pas cette Lumière pour y apporter les Ténèbres.
Certaines des paroles et des options soulevées avant l'interrogatoire de Walid Serfan m'ont glacé le sang et me laissent présager le pire sur ce que nous pourrions faire face aux responsables de la Mort de nos Âmes Compagnes."
Le regard du Duc se posa de façon plus insistante sur Hans et Lucas.
" Il m'a fallu du temps pour comprendre et réagir.
Et j'en suis attristé. Mon coeur aurait du le faire bien plus tôt.
Vous avez fait de moi le Sénéchal de cette coterie.
Et en tant que Sénéchal, je respecte chacun d'entre vous, par ce qu'il a été, ce qu'il est et ce qu'il adviendra.
Mais je ne pourrai souffrir que l'on devienne pire que ceux que nous combattons.
Je compte mener à bien cette mission, mais sans que nous soyons coupables de souffrance et de meurtre. S'il faut nous défendre, nous le ferons.
Mais nous le ferons dans le respect du peu d'Humanité qu'il reste sur cette Terre.
Ne faisons pas le travail des Ténèbres.
L'Humanité est précieuse."

Fin d'interrogatoire, destination le vecteur qui nous ramène à l'avant-poste secret d'Allerheiligen.... j'espère enfin pouvoir avoir accès à mon armure en espérant qu'elle ne soit  pas irrémédiablement endommagée... Le groupe prend place à bord, des regards s'échange entre nous.... 

Les visages se détendent, malgré toutes ces informations que nous venons d'obtenir et cette nouvelle mission qui approche et qui me rapproche petit à petit de mon but, apporter la justice à nos prédécesseurs tels que je l'ai promis à Yu-Chen "Pony" Ma.

Tout mon groupe est là, tout mes ... amis? devrais je dire ? 

Je ne sais pas ...

je suis un peu     confus  ...

il y a quelques semaines je ne les connaissais pas, ils n'étaient que des étrangers avec qui j'ai passé des épreuves qui m'ont permis de devenir chevalier.

C'est vrai que mon premier choix est ... était? de devenir un chevalier errant mais au final ces personnes ont risqué leur vie pour moi autant que moi pour eux.

Forcément cela crée des liens ... et même plus ..... moi le solitaire, le protecteur des arts membre d'un groupe secret me voilà disposé, non,  pas disposé..... content? heureux? de travailler en groupe et enfin d'appartenir a quelque chose de plus grand, ne plus être un individu mais faire parti d'une coterie, d'une famille?

Le duc Willem m'impressionne par son calme et sa sagesse,

Lucas.... son humour commence à me faire rire même s'il est lourd,  mais je ne lui dirai jamais, j'aime son abnégation et son dévouement pour le groupe même si c'est une tête brulée et qu'il faut venir lui sauver les miches.

Togashi est un comme moi, un loup solitaire  mais qui finalement rayonne en groupe et n'hésite pas a ce mettre en danger pour le bien commun. Je pense que l'on se comprend sans avoir besoin de parler.

George.. ce vieux bonhomme à besoin d'être diriger il est trop rêveur mais il a des capacités et des connaissances tellement énormes qu'il devient essentiel

et enfin Anna.... cela faisait longtemps que je n'avais pas dessiné...... très longtemps,**sort un morceau de papier chiffonné et un peu noirci de l'uniforme** cette représentation en chevalier d'antan, ses petits piques de jalousie, son autonomie au combat et sa gentillesse....

Je ferme les yeux content que nous soyons tous réuni et à destination de "la maison"  je sais que les personnes à mes côtés en ce moment sont ce que j'ai de plus chère.

Je passe d'une société secrète à une famille un peu bizarre mais pour qui je suis prêt à perdre la vie.

*les souvenirs de Paris refont surface*  Je saute au devant de Bestians pour  protéger une civile, Lucas derrière moi et Togashi qui commence déjà à escalader cette façade pour dégommer ceux qui sont sur les talons de la demoiselle en détresse, George nous apporte la logistique et Anna dégomme tout ce qui bouge**


** la place de la Concorde tous dos au mur le plan repose sur notre capacité a faire tomber des immeubles au bon moment.... qui a eu ce plan de M**** ... moi et malgré tout les autres m'ont fait confiance, Lucas en a pris une sacré en sauvant Anna et en faisant diversion pour ne pas que j'en prenne une au passage, heureusement que George est dévoué, il nous a bien retapé. 

Le duc était un peu notre saint Bernard psychologique avec les infos qu'ils nous transmettait et les messages qui nous remontaient le moral dans les moments les plus sombres....

Le Jardin des plantes... et cette rencontre où un chevalier corrompu par l'anathème nous a pris à parti malgré les dégâts et l'état de mon armure j'ai servi de leurre pour protéger mes amis qui finalement auront été mes boucliers Togashi ayant payer un prix presque aussi élevé que le mien et Anna étant prête à se sacrifier, elle aussi, pour mon salut.

Mon plus grand regret a été se rapatriement forcé au Louvre car je n'avais plus d'armure et que ma guardian était fichu.... je n'ai pas pu soutenir ma coterie comme je l'aurai dû.

Et pourtant mes compagnons ne m'en tienne pas rigueur... une famille?

Ma maigre consolation fu de pouvoir trier et observer toutes ces oeuvres d'art que contenait le Louvre mais j'aurais préféré le faire avec mes compagnons.

Eux aussi mérite de voir cet art pour lequel je me suis tant battu dans ma précédente vie.

Ce que je suis devenu?  ce que nous sommes devenus ? des boucliers protecteurs de l'humanité dont le but n'est autre que de repousser l'anathème et de protéger les nôtres.

Bouclier.... , tels le bouclier de Lancelot du lac offert par la fée viviane qui le guérit instantanément de sa lassitude et lui procure la force de trois hommes. Nous nous guérissons  et protégeons mutuellement de l'anathème et combinons nos forces pour la vaincre.

 

**Les gars on est arrivé, je me tiens prêt au départ car j'ai le sentiment que vous allez avoir la bougeotte très bientôt**

J'ouvre les yeux et souri en observant mes camarades et amis aussi excités que moi à l'idée de rentrer voir le chevalier Muhammad.

Mais surtout j'espère pouvoir récupérer mon armure, et lui faire part de notre avancée de notre recherche de la justice pour les anciens Ouroboros.

Avant l'action la préparation, nouveau avons l'intel, reste à définir un plan d'attaque et upgrader nos équipements.

 

**SPOILER ALERTEEEEEEEE DO NOT CROSS LES NON  OUROBOROS****

Hans était plus vivant ici qu'ailleurs, mais la découverte du "Secret d'Allerheiligen" l'avait perturbé....

Il écouta les déclarations de Ma avec intérêt et bienveillance n'intervenant que peu dans les conversations préférant laisser à Ma la décision d'échanger avec lui plutôt que de la brusquer.

Certains éléments de son récit était perturbant eux aussi et George était au milieu de ce récit, je le regardais discrètement et vu qu'il avait besoin de soutien car directement plongé au coeur de l'intrigue ce qui le plongeait dans un grande perplexité et incompréhension.

Je posais une main sur son épaule et lui tins des propos rassurants, m'étonnant moi même de faire preuve d'autant d'empathie.

Mon regard parcourra la pièce et, dans un coin un peu reculé de celle-ci, je vis le Duc plongé dans ses pensées mais.... avec un air soucieux et, plus inquiétant, profondément bouleversé.

M'approchant par le côté je lui demandais d'une voix calme et amicale ;

" Duc, quelque chose ne va pas ? "

Sans même se retourner vers moi, le Duc répondit d'une voix grave et solennelle.

Ces propos, bien que destiné à toute la coterie, me semblait destiné en partie, il était clair que le Duc connaissait ma part d'ombre mais désirait plus que tout que je ne la laisse pas / plus interférer dans notre mission car, en tant que membre du Knight, il fallait mettre la vie au dessus de tout et ne pas céder à la colère ni à la haine.

 

Cette tape discrète mais réelle sur les doigts me fît sentir un peu honteux me renvoyant devant mes propos émis avant l'interrogatoire sur les moyens  à mettre en oeuvre pour obtenir des résultats.

J'acquiesçais à ces paroles.

"Sénéchal, concernant le "Secret d'Allerheiligen", je n'ai pas ressenti de haine ou de bouffée de rage, simplement que cet objet, qui n'est en rien une oeuvre d'art, a été "touché" par quelque-chose qui lui a donné cette aura, je n'ai pas ressenti de sentiment fort en sa présence, mais de l'interrogation. Comment un objet anodin a-t-il pu devenir, excusé moi du terme "saint" et capable repousser les ténèbres?

*Hans penche un peu la tête et s'éclairci la voix"

Concernant mon comportement avant l'interrogatoire sur ma volonté d'utiliser tous les moyens possible pour obtenir des informations.... y compris la torture.... mon passé n'y est pas pour rien mais je reconnais que cela n'est pas du tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un chevalier" 

*Hans se tourne vers chacun de ses camarades y compris vers MA* 

Je, Je m'excuse devant vous pour ce comportement indigne de notre rang.

Notre Sénéchal a raison si nous nous abaissons au même niveau que nos agresseurs nous ne valons pas mieux qu'eux.

Cependant, Duc, je pense qu'il serait intéressant d'avoir cette conversation avec nos prédécesseurs lorsque nos armures seront fin prêtes car le ressentiment et la colère sont toujours bien présent pour certains d'entre eux et, même si je partage cette colère, il n'en reste pas moins que nous sommes chevaliers et qu'il serait bon de trouver un terrain d'entente et de les rallier à ce point de vue.

 

Wilhelm tourne son regard vers Hans.
Un regard impérieux, mais doux. Avec toujours cette lumière rassurante et apaisante :

" Nous sommes un tout. Et nous devons le rester. Ne vous accablez pas, Hans, mon ami.
Chacun de nous peut être soumis à des pulsions parfois bien compréhensibles.
Et vos propos concernant votre vécu face à cette Lumière me conforte dans ce sentiment.
Cette expérience ne semble pas avoir eu l'effet inquiétant que j'ai pu percevoir chez moi.

C'est peut être positif... Ou encore inquiétant.
Dans l'attente de mieux comprendre cela, nous devons tous rester vigilant.
Et notamment, comme vous l'indiquez, parce que nos I.A. ont toutes, à plus ou moins grande mesure, cette pulsion qui pourrait nous faire perdre pied.
Nous formons ainsi des duos. Mais autant il nous a fallu les respecter dans ce qu'ils sont et ce qu'ils étaient, pour entrer en possession de nos armures et de notre nouveau statut, autant il est nécessaire qu'ils respectent aussi ce que nous sommes et acceptent nos convictions.

L'homme a trop de fois été, entre les Mains de Dieu, l'instrument du massacre et de l'horreur.
Des portes de Jérusalem au terrorisme du 21ème siècle, trop de fois l'être humain s'est comporté comme un monstre pour rallier sa Foi.
Peu importe ce en quoi on nous amène aujourd'hui à croire... Pour ma part, ce ne sera pas en répétant ces erreurs. "

Après les échanges teintés de légèreté avec Ma, Lucas était redevenu instantanément grave aux paroles de leur Sénéchal.

Il laissa Hans s'exprimer, il savait la chose assez rare pour être préservée, attendit la réponse du Duc puis pris à son tour la parole.

"Je comprends tes inquiétudes, Wilhelm, mais je puis vous rassurer tous sur un point au moins. Face à Walid Serfan, rien de ce qui n'est sorti de ma bouche n'exprimait le fond de ma pensée.

Je menais un interrogatoire, et comme toi dans ta Barde, j'avais endossé un rôle. Nous avions un dur en face, un homme radicalisé, fanatisé. Et pas un imbécile en plus. Obtenir des informations d'un tel individu requiert une bonne dose de manipulation, tant verbale que psychosomatique.

Mais je n'ai pas levé la main sur lui et ne l'aurai pas fait. Je ne sais pas quelle idée tu te fais de la police française, mais pour ma part, je respectais et respecte encore les droits du citoyen... et je dirais même plus, les droits de l'Homme.

En tant que commando, il m'est déjà arrivé de traiter une cible. Derrière ce verbiage technique se cache une réalité que nul artifice n'atténue en mon coeur. Oui j'ai ôté des vies humaines, pour une cause en laquelle je croyais. Mais jamais je ne l'ai fait sous l'impulsion de la rage ou de la vengeance. Et aujourd'hui plus que jamais, je ne le ferai pas.

Je n'ai pas voulu corrigé le chevalier Kilivrich, mais elle a mal interprété mes propos quand j'ai parlé des moyens de passer chez KB corp. Quand je parlais de leur relative faiblesse armée, je ne pensais surtout pas à leur livrer de l'armement. J'ai appris à l'école ce qu'il en a coûté aux américains pour avoir armé les Talibans contre les Soviets... Non, je pensais plutôt à jouer sur leur peur, sur leur égo, pour voir si en les déstabilisant on pouvait les amener à nous tolérer comme "pare-feu".

C'est vrai qu'on ne se connait que depuis quelques mois, mais je ne suis pas si niais que ce que mon humour peut laisser croire.

Soyez rassurés, le seigneur Arthur m'a convaincu lors de la croisade de Paris, et j'adhère aujourd'hui aux préceptes du Knight sans réserve, mais aussi sans fanatisme. L'Humanité a besoin que son rempart la protège, pas qu'il l'écrase."

Dans son coin, au contact de Ma dont la présence lui permet de retrouver un certain aplomb, George le discret, le débonnaire, le décalé n'intervient pas dans les échanges profonds qui ont lieu entre Hans, Wilhelm et Lucas... Il observe. Il écoute.

Au fond de lui, au fond de son regard, qui s'est durci, quelque chose s'est réveillée... Pas un souvenir... Mais bien une aspiration...

La suspicion liée à ses fréquentations passées (Pr. David Coyle), les conditions de sa rencontre avec Ma (dont il ne se souvient pas mais qui lui restent dissimulées) et l'exposition au "secret caché de l'abbaye"... Le tout bouillonne dans sa tête et dans son coeur... Comme une vieille musique de film...

https://www.youtube.com/watch?v=2TI1735XRik

L'alignement des planètes est en train de se réaliser et Mars la Rouge en occupe la 1ère place...

L'astrophysicien avait en tête Kim Stanley Robinson et, à l'image du 1er roman de sa trilogie, lui aussi allait faire sa petite "révolution"...

Tunis "La Ville Mercenaire" est une place forte que se partage 4 armées privées.

Tunis

- Erinys "Africa Ever"(origine UK, branche africaine) menée par Oualil Tajil.
- KB Corporation "Mont Stanley" (origine France, branche africaine) menée par Aurel "BareMetal".
- Executive Outcomes "Shadow Lords" (origine Afrique du Sud, exilée suite à la dissolution de l'organisation dans son pays d'origine). menée par Johanna "Riptide"

et

- ALOM (force américaine) en rapport, ou menée par un mystérieux "IP Man"...

 

Au travers de votre échange avec la Sénéchale Annabel "Stun" Kilivrich, les membres de la Coterie Ouroboros savent qu'ils peuvent éventuellement prendre contact avec :

- Sirani Jebari. Information prise, cette jeune femme (32 ans) était une jeune attachée de l'ambassade des Pays-Bas à Tunis. Avec un passé dans les associations humanitaires, elle a fait le choix, fin 2034, de rester sur place afin d'aider la population (elle avait, alors, encore accès à pas mal de ressources de son ambassade). Elle est aujourd'hui membre de la communauté d'Ellil située à l'Oued d'Ellil (contreforts des montagnes à l'ouest de la ville), un rassemblement de citoyens de Tunis qui a fuit le centre-ville devenu trop dangereux.

Sirani

Le Chevalier Muhammad Anwar Pahlavi a aussi, à la demande de Sir Lancelot, fait jouer ses contacts en zone nord-africaine. Les retours n'ont pas été immédiats mais, au final, il dispose d'un contact pour les Ouroboros.

- Quinn Forth. Cet australien de 46 ans d'origine guyanaise a une réputation bien établie dans le petit monde des nouvelles technologies de forge et de traitement des métaux. C'est un spécialiste des alliages, ancien ingénieur en chef R&D de OneSteel devenue par la suite Liberty Steel/InfraBuild (Australia, Sydney). Depuis 2035 (perte de sa famille lors d'un crash aérien), Quinn traverse une période "compliquée" (Muhammad refuse de s'étendre). Il est actuellement le conseiller technique de Johanna "Riptide", patronne des Executive Outcomes "Shadow Lords".

Quinn

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=8qWePX39R40

Allerheiligen, 10 Avril 2038 - 04:20 a.m.

- "Qu'Hawking m'en soit témoin ! Tu vas finir par me céder, ma noire colombe !!!"

Le sac militaire, jeté négligemment au bout de la table, bascula dans le vide lorsque le quinquagénaire frappa lourdement du poing sur la table.

L'ami George, isolé dans une salle de travail du niveau SS-01, jeta un oeil aux alentours puis rebascula sur ses écrans. Trois tablettes RA, hors réseau mais interconnectées entre elles, faisaient tourner toutes une batterie d'applications orientée "intrusion"... Seul le boîtier militaire RA couleur nuit disposait d'une connexion vers l'extérieur... Et encore, via 14 serveurs de rebonds chaînés tout autour de la planète (des machines que George avait piratées à la hâte).

BlackRABox

George le débonnaire avait décidé de se la jouer à "l'ancienne". Assalto était retournée sur la baie de connexion et le français faisait tout le boulot à la mimine..

Il disposait toujours des méta-données collectées à Offenbourg sur la version du code source utilisée pour ce boîtier ainsi que l'identité de son concepteur : Akilion X-Steel Beta 2.38 implémenté en 2032 par David Coyle. Ce cher David...

(https://www.tisseursdechimeres.org/fr/node/671)

Il voulait savoir... Il allait SAVOIR !!!

Lui, George Mars, n'était pas un sombre terroriste ! Il avait oublié, certes, mais il était un homme BON ! Il étudiait les étoiles, vouait à Milady un amour sincère et s'était toujours voulu messager de PAIX !

Plus il mettait les mains dans le cambouis plus des réflexes, oubliés, lui revenaient... Il se la jouait Jason Bourne de l'IT. Et cela, franchement, lui plaisait...

Dradis Revolution Framework en place, Advanced DNS Recon activée, RA Harvester configuré... George avait récupéré des credentials pour un accès au site très fermé "RA SecLists Full Disclosure" et consulté un maximum de bleeding-edge advisories en rapport avec le code Akilion X-Steel... Ses doigts galopaient sur les trois holo-claviers, toujours un oeil sur la fenêtre de son apps THC-Hydra 2030 sur laquelle il avait alloué un maximum de puissance de calcul quantique.

Concentré sur son 1er écran où il tentait de détourner le trafic en sortie de l'interface boîtier grâce à la dernière release d'OBP (Oxygen Burp Proxy), George ne vit pas tout de suite les accréditations d'accès commencer à défiler.

Screen

L'écran se déverrouilla et le logo fit place à un système de reconnaissance faciale.

face

Une voix féminine le fit sursauter.

- "Biometric scan successful. Connexion unsecured, X-Steel encryption impossible, two-factor authentication required"

- "Bonjour Agent ALOM-118. Afin de poursuivre, veuillez présenter votre bracelet d'identification personnel."

Abasourdi, George, de manière mécanique, regarda fixement, ses deux poignets... nus...

Allerheiligen, 09 Avril 2038 08:30 pm

Hans avait pris Ma sous son aile comme une petite soeur.

Il avait sorti son codex, lui présentant les travaux de Léonard et tentait de lui inculquer quelques connaissances de l'art aidé en cela par Anna qui présentait certaines toiles avec moultes commentaires de l'artiste.

Passé l'émerveillement, la petite eue une réaction bien connue des jeunes faces à l'art, l'ennui , et ce petit cours se termina en joute à coup de crayon à papier et de pinceau ! Hans chargea et tenta un coup direct, Anna pris la défense de la petite Ma, notamment grâce à un bouclier de feuille non règlementaire, et la mine de crayon défigura Mona Liza.

Les coups d'estocs et les parades se succédaient, défigurant quelques grands chefs d'oeuvres  et Hans, bientôt submergé par les deux furies, se retrouva avec une moustache dessinée à la peinture digne de celle d'un certain Salvador Dali !

il s'écroula face contre terre emplissant la pièce de pseudo cris d'agonie mêlés aux rires de l'enfant et d'Anna.

Entendant les bruits les autres vinrent assister à la scène, tous affichaient un grand sourire et certains se mêlèrent à la cohue finissant bariolé de peinture... 

Cela faisait longtemps que l'on avait pas vécu un moment de détente et d'amusement aussi fort.

Dans un coin de la pièce il y a avait tout de même une personne qui ne rigolait pas, ne souriait pas, et qui semblait  anxieuse. 

George regardait la scène sans la voir, préoccupé par sa propre condition et par sa soif de réponse.

Il serait dans sa main la poignée du sac militaire contenant la mallette avec laquelle il avait été trouvé et qu'il n'avait pas réussi à ouvrir.

Un regard déterminé s'afficha sur son visage il se leva et sorti de la pièce sac à la main sans que personne n'y prenne attention.

Allerheiligen, 11 Avril 2038 - 11:30 a.m.

Le Chevalier Lucas Sutter, assis devant sa tablette R.A., revalida soigneusement ses accréditations. Il fut imité, dans la foulée, par le Chevalier Muhammad Anwar Pahlavi sur sa propre interface.

L'interface R.A. bascula, l'autorisation sur le frontal Data Guard avait été processée correctement. Les informations en provenance de l'Oeil commencèrent à défiler.

D'un signe de tête le Chevalier Errant salua Lucas et se retira de la pièce.

#### File AFR-WAR-SEN-321485746A ####

Sujet : Victor Reno

Nationalité : Française (présumé)

Surnon : "Cleaner"

Dernière situation connue : mercenaire, membre des opérations Black Ops de la société KB Corporation. Branche : "Mont Stanley".

Dernière localisation connue et confirmée : Tunis, 2037.11.22

Dernier visuel disponible en base : Tunis, 2036.07.04

VictorReno

A la vue de l'image de son pote, Lucas s'offrit une seconde pour sourire. Ça faisait tout de même un bail...

Lors de sa période commando, le jeune lieutenant Lucas Sutter était intervenu en Opex dans le Sahel à plusieurs reprises. Lors de l'une de ses opérations, son escouade était venue exfiltrer une section d'infanterie piégée par des djihadistes. Les gars sur place étaient mal en point, avec plusieurs blessés sur les bras et peu de munitions. Une 1ère partie du commando de Lucas avait alors réalisé plusieurs opérations de diversion pendant que la seconde prenait en charge l'évacuation de la troupe. Seulement, lors du dernier batch, les fanatiques avaient fini par piger le truc et ils étaient montés à l'assaut. Ça avait failli tourner au carnage, mais Lucas avait couvert la retraite des survivants et avait été jusqu'à embarquer un des gars sous son aile. Ce militaire s'appelait Victor Reno...

Lucas et Victor étaient restés en contact durant plusieurs années après cette campagne. Ils avaient même fini par développer ce que l'on pourrait appeler une "amitié". À la fin de leur période contractuel, Lucas s'était tourné vers la Gendarmerie. Et il avait pris du galon. Victor avait choisi les PMC (Private Military Companies) et il avait pris des dollars. Ils avaient gardé contact jusqu'en 2032. Victor était alors entré chez KB Corporation et il avait tout stoppé, brutalement.

Lucas se souvenait encore des dernières paroles de Victor comme si c'était hier...
- "Merci mon frère pour tout ce que tu as fait. Je te dois la vie, mais si je veux progresser dans mon job, on me dit que j'peux pas continuer de converser avec toi. A un de ces jours mon pote, si Dieu le veut."

Lucas s'arracha à sa courte rêverie et passa rapidement sur les informations administratives  de Victor pour s'intéresser aux dernières activités fichées de KB Corporation "Mont Stanley".

Une série d'informations attira tout particulièrement l'attention de l'ancien capitaine de gendarmerie :

- En 2028, la ville de Tunis s’était dotée d’un réacteur civil à fusion. Dès 2031, la sécurité du réacteur avait basculé dans le privé et le contrat avait été attribué à KB Corporation qui avait alors relocalisé le QG de sa branche d'activité africaine (dite "Mont Stanley") à Tunis.

- Le réacteur "green energy" avait été installé dans le centre-ville de Tunis, suite à d'importants travaux en sous-sol dans le secteur de la gare ferroviaire.

- En Juin 2036, KB Corporation avait obtenu le contrat de sécurité du nouvel hôpital DC7 construit sur le site de l’ancien Souk Moncef Bey. Ce contrat avait été signé avec UCD Foundation (University College Dublin Foundation) représenté par le Professeur David Coyle.

Dans la section "contact" concernant son ancien pote, Lucas releva une @VirtualLinkRA au nom de Victor Reno et attachée au Domain Name de KB Corporation. Cette adresse venait s'ajouter à celle, plus privée (et plus obsolète) que Lucas avait toujours en tête : Cleaner33@FullMetalJacket.War

Alors que la coterie se rassemblait autour de son Sénéchal, dans la rue jouxtant la ruine ou le petit meeting à 3 bandes venait de se tenir, Assalto interpella Katapila.

-" Oh! le pro de la mêlée fermée, ton gendarme voulait un update régulier sur mon astrophysicien... Et bien, dis-lui que Mars est clairement en roue libre autour du soleil..."

-"Et, l'avion de chasse, ça ne serait pas toi qui planerait à 10 000 ??? Non, je rigole, c'est quoi son problème à George, l'introduction, le renvoi au 22, la passe à gauche ?"

-"Il fait une vraie fixation, mon cher "Dozer" ! Il ne lâche pas ses recherches sur ALOM. Il balance des requests en rafale sur tout un tas de serveurs autour de la planète... Parfois sensibles. Là, il s'est lancé sur une tentative d'intrusion sur de vieux serveurs de données... de Langley !!! Et il rencontre une résistance inattendue. Je l'entends se hurler dessus dans son heaume parce qu'il ne parvient pas à percer... Il se passe en boucle un vieux clip de Bruno Mars : https://www.youtube.com/watch?v=OPf0YbXqDm0 et alterne avec une variante carrément plus geek... https://www.youtube.com/watch?v=SYRlTISvjww

Bref, Gros, Mars est en sortie d'orbite.

-"Ah oui, George souhaite aussi repasser à Lucas le contrôle des deux minidrones tueurs. Il n'a pas le temps de faire joujou avec les explosifs volants m'a-t-il dit... Je t'envoie les données chiffrées pour récupérer la main dessus. OK ?".

Le mercenaire Brad "Winter Soldier" Freitas avait quitté le meeting de l'oued Ellil, à la cool, à la limite de l'insouciance provocante... Une main dans une poche, l'autre sur son fusil de haute précision, il s'en était allé... "Mad Max", l'ombre de Winter Soldier, suivait son patron en silence, attendant son prochain kill.

WinterSoldier

Etrange "couple" que ce Winter Soldier et son chien de guerre "Mad Max".

MadMax

Cela n'était pas sans rappeler à la coterie Ouroboros l'équipage mortel de Constance composé d'Erin "Battery" Baker et de son lieutenant "Skeleton Frag"...

Avant que la coterie ait demandé quoi que ce soit, George expédia sur le canal sécurisé de l'équipe un digital report issu d'une rapide recherche OSINT (Open Source Intelligence).

L'excellent accent américain du mercenaire portugais s'expliquait par son parcours. Brad Freitas avait fait ses débuts dans les services de sécurité d'Halliburton en 2012 pour ensuite basculer en 2018 chez Constellis (ex Academi, ex Blackwater USA). Plusieurs campagnes militaires à son actif.

Le mercenaire, officiellement résident à Washington en 2029, avait visiblement survécu à l'explosion de la bombe bactériologique à l'origine de la terrible "Peste Rouge". On le retrouvait à Buenos Aires en 2032, au côté de la présidente de l'Argentine ; Florencia Fernández de Kirchner, en qualité de conseiller particulier aux affaires militaires.

A l'été 2034, de retour au Portugal, Brad Freitas fonde son entreprise de sécurité privée : ALVO (= "Target" en portugais) en reprenant une grande partie des activités historiques d'INDEP - Indústrias Nacionais de Defesa.

Alvo

Fin 2036, Monsieur Freitas devient un citoyen Echelon 4 de l'Arche de Lisbonne. En Mars 2037 il est promu à l'échelon 3. Il est régulièrement consulté par l'administrateur général Francisco Manuel Guedes sur les questions de sécurité.

Etonnant Monsieur Freitas qui, ouvertement, a livré tout un tas d'informations de 1ère importance à la coterie... Un mercenaire bien informé sur Kervan "LightHouse" Le Druillennec et les conditions de la mort des membres de la 1ère coterie Ouroboros à Tunis... Un mercenaire bien informé sur un certain Dimitri "l'Inespéré" Gomiachvili, un homme d'origine géorgienne, Chevalier du Knight mort en opération.. Un nom que le Soldat de l'Hiver a sur sa liste, au côté de celui du scientifique nord-coréen Kim Mia-Sun.

Un géorgien mort, endossant à Tunis le surnom d'IP Man, et que l'étonnant Monsieur Freitas a la ferme intention de tuer une seconde fois...

Toute la coterie avait l'instantané RA pris le jour de l'adoubement à Camelot... En Mai 2037.

Kervan&Dimitri

Le breton Kervan Le Druillennec surnommé "L'Ancien" au côté du géorgien Dimitri Gomiachvili "l'Inespéré".

Kervan l'Ancien entrant dans la section Dragon en tant que Chevalier Errant choisi par une armure Warrior.

Dimitri "l'Inespéré" se maintenant au sein de la section Gargoyles à Camelot choisi par une armure Paladin.

Les informations "TLP Green" récupérées sur les serveurs de Camelot par George restaient sommaires :

Dimitri Gomiachvili, descendant du célèbre acteur russe (géorgien) Artchil Gomiachvili, est un lieutenant de l'armée de terre russe au parcours irréprochable, qui s'est distingué en Janvier 2036 en guidant une communauté de 50 rebuts de Vaskela (nord de Saint Petersbourg) jusqu'à ce qui allait devenir l'Arche de Moscou-Novgorod.  En Juin 2036, il quitte la sécurité des murs de l'Arche en devenir pour repartir aider les communautés de rebuts.

En Décembre 2036, Dimitri se présente et est recruté par le Knight comme agent de sécurité dans la section Gargoyles. Il fait la connaissance de Kervan "LightHouse" Le Druillennec, plus ancien dans l'organisation. Ils sont affectés ensemble en poste avancé du Knight en Suisse.

Janvier 2037 : il est noté que Dimitri sauve la vie de Kervan lors d'une avalanche.

Mars 2037 : Kervan "LightHouse" Le Druillennec et Dimitri Gomiachvili sauvent une communauté de montagnards dans les Alpes (secteur de Zermatt). Au regard de cet acte héroïque, ils sont retenus pour passer les tests de sélection afin de devenir Chevaliers du Knight.

14 ou 15 Septembre 2037 : La coterie "Abrams" à laquelle appartient Dimitri "l'Inespéré" Gomiachvili est portée manquante alors qu'elle est déployée en mission d'escorte [Restricted Information]. Les 4 membres de la coterie, dont Dimitri "l'Inespéré" Gomiachvili, sont considérés comme morts après 3 jours de recherches infructueuses.

George coupe court.

-"Ca ne colle pas Messieurs, Dame. On a un géorgien et un géorgien. Deux géorgiens."

Géorgien1

Géorgien2

- "Suis pas un spécialiste en génétique, y'a peut être bien vaguement un petit air de ressemblance, mais il ne s'agit pas de la même personne... Sénéchal, je creuse un peu plus dans les bases de Camelot, histoire d'avoir de l'info solide ?"

 

Dans l'oued, tout n'était qu'agitation, cris et larmes... Les civils, victimes de cette nouvelle attaque des mercenaires de Tunis, s'étaient naturellement répartis en 3 groupes... Les "collecteurs" s'occupaient de ramasser tout ce qui pouvait être utile à leur voyage / survie à travers les montagnes... Les "défenseurs" prélevaient, protections, armes et munitions sur les cadavres des mercenaires... Les "pleureurs", à genoux, s'occupaient d'enrouler les morts dans de larges bandes de draps... Il n'y avait pas le temps pour un office et une sépulture décente, il fallait les abandonner là...

George, la tour de contrôle de la coterie, émis une nouvelle fois sur le canal interne.

- "Les deux drones de reconnaissance de l'APC1232A que j'avais envoyés sur Tunis afin d'avoir un 1er aperçu de la ville viennent de se faire descendre en périphérie de la cité... Fichus codes de sécurité... Abattus par deux hélicoptères de combat. Selon moi, des engins Amiral Engines type Kelios-A3. De belles machines de mort..."

KeliosA3

- "Grâce aux drones, j'ai pu capter une partie du flux audio entre les pilotes."

- "La situation va rapidement se dégrader. Les deux hélicos vont être rejoints par un 3ème."

-"Je ne sais pas comment ils ont fait ça mais il apparaît que nous sommes "lockés"... Ainsi que notre vector de combat... Deux hélicoptères sont affectés à son interception... Le dernier nous est destiné... Nous ferions bien de bouger... Et de prévenir Drago qu'il va avoir de la visite..."

- "Sénéchal, qu'est ce qu'on fait des mercos neutralisés ? On les désarme ? Une partie d'entre eux pissent pas mal le sang..."

- Hey George, si j'ai bien compris, les "défenseurs" de la communauté ont déjà du les alléger de cette charge, mais sinon t'as raison, il vaut mieux éviter de leur laisser leurs joujous, surtout ceux qui permettent de communiquer avec leurs copains. Il ne s'agirait pas qu'on se fasse griller trop vite.

- Sénéchal, permission d'aller parler aux "prisonniers" ? Je ne voudrais pas que vous pensiez que je fais encore jeu à part. Je voudrais me rencarder un peu sur leurs infos, et surtout savoir si c'est Reno qui a balancé Freitas ou pas. Même si ça remonte à loin, j'espère que mon vieux pote n'est pas dans la mouise jusqu'au coup.

Wilhelm était un peu sonné.
Non par le combat rapide mais meurtrier qu'ils venait de vivre.
Non par les révélations apportées par l'étrange duo de mercenaires.
Non par la masse de données qui arrivaient dans son communicateur ou que relayait son I.A.

C'est sa discussion avec Sirani Jebari qui l'avait secoué.
A nouveau, des rebuts allait souffrir de leur intervention.
Certes les Ouroboros n'étaient pas à l'origine de cette altercation mortelle au sein de l'Oued.
Ils n'étaient pas non plus responsables des exactions que celui qui semblait être un ancien chevalier du Knight, semblait perpétrer à Tunis.
Mais à nouveau, ils avaient été incapables de ramener la sérénité et l'espoir au sein de la communauté d'Elil.

Comme à Constance.

Sirani les avait vu arriver avec l'Espoir dans les yeux, elle était partie avec la déception dans le coeur.
Leur hargne à vouloir en découdre, à vouloir montrer que le Knight était bien là, était passé bien avant le bien de ces humains qui avaient besoin d'eux.
Et ils avaient laissé leur soif d'information exploser au détriment de ce qu'ils auraient du protéger en premier : la confiance.
A vouloir protéger l'humanité de cette manière, ils n'obtiendront rien de bon.
Lutter, dans leur cas, ne se faisait pas qu'avec les armes.
Il en était convaincu, il fallait qu'ils changent leur approche. Ou sinon...

Les "Duc, est-ce que... " " Sénéchal, autorisation de... " les appels des Ouroboros résonnaient dans sa tête au risque de la lui faire exploser.
Il avait jusque là vu son rôle de Sénéchal comme celui qu'il avait pu avoir à Die Tür : celui d'un conseillé, d'un soutien, d'une éminence maintenant des valeurs et des garde-fou au groupe.
Plus que celui d'un chef ou d'un décideur.
Mais le Monde était proche de son éclipse et l'Humanité avait besoin de Leaders et d'exemples sur lesquels se reposer.
Les communautés comme celles d'Elil, de Constance, attendaient que des hommes prennent des décisions, et les bonnes.

Ils voulaient du Sénéchal ? Bien, ils en auraient...

" Schpritz s'il vous plait. Activation optimale du modulateur de voix et lancement au max du diffuseur de phéromones. Et si vous pouvez optimiser les reflets du peu de lumière dont on dispose sur la carcasse de cette armure, je vous en serai grès... "

" Bien.
- Le Rempart, autorisation d'en apprendre plus auprès des mercenaires survivants. Et je te fais confiance, pas de débordement cette fois. S'ils ne disent rien, on laisse aller. On a déjà beaucoup d'information.
- L'implacable, Le Sphinx, faites le tour du campement et essayez de trouver des choses de valeurs : armes, équipement... On aura peut être besoin de monnaie d'échange à un moment ou un autre.
- L'inspirée, poste toi là haut (un point R.A. sur la visière d'Anna apparut alors) et surveille les environs. Si quelque chose approche, préviens nous. Si c'est dangereux et pas humain, élimine le.

L'utilisation par Le Duc des surnoms officiels que le Knight avait attribué à ses compagnons, allait sans doute les interloquer voir les déranger.
Mais ils n'étaient plus dans la salle de repos de l'Abbaye, à partager un repas ou un moment de détente. Et ils n'étaient plus ceux qu'ils avaient été.
Ils s'étaient tous engagés à sauver le Monde des Ténèbres, et ils devaient rester les Chevaliers qu'ils avaient promis d'être, dans le respect du Code.

Puis il se tourna vers George, toujours dans ses recherches.
- Quant à toi, l'Insolite, je t'invite à lâcher tes recherches R.A. dans la minute.
On a assez de données pour le moment. Il est temps de les exploiter à bien. Fini, de se réfugier dans les bases de données obscures. Tu es ici, avec nous.
Et soit tu l'es à 100%, soit tu ne l'es pas. Nous devons compter sur chacun d'entre nous, à chaque instant.
Ton passé a soulevé des doutes et des inquiétudes, chez toi, mais aussi chez les autres.
Je continue à penser que les réponses, derrière tout cela, montreront que la confiance que nous gardons en toi n'est pas une erreur.
Alors montre-toi en digne. Nous avons besoin de toi sur le site. Fais un tour rapide des véhicules et du matériel de haute technologie qui équipent ces mercenaires et essaie de trouver... Ce que tu veux... Mais quelque chose qui pourrait nous être utile ou utile à ces gens (Le Duc désigna la colonne de nouveaux réfugiés qui commençait à se former).

Il se détourna et commença à s'éloigner d'un George rendu immobile par le choc de l'interpellation. Puis il se retourna en lançant :

- Ah, et si j'apprends encore que tu as tenté de pirater des bases de données du Knight, j'appelle Drago pour t'extraire... Compris Chevalier ?

Avant même d'obtenir la réponse, il s'éloigna, dans l'espoir de son côté de pouvoir sauver quelques vies parmi les blessés.
Il serrait les poings, soumis à des émotions et des velléités contraires. Mais sa détermination venait de monter d'un cran. Il s'adressa alors à son I.A. :

" Schpritz... Je suis désolé. J'ai mis de temps, mais je commence à comprendre... Pour le Taureau... "

Lucas s'approche des survivants Français, armure warrior en position, et constate non sans une pointe de tristesse que beaucoup mourront de leurs blessures s'ils ne reçoivent pas des soins appropriés, se disant pour lui-même : "heureusement que leurs renforts arrivent, en espérant qu'ils s'occupent d'avantage de secourir leurs copains que de nous pourchasser".

- Bon les gars, c'est pas joli joli votre situation. On va vous laisser une chance de vous en sortir, parce qu'on n'est pas là pour vous cherchez des noises, même si la conversation a démarré avec un peu trop de testostérone. Mais je suis curieux : pourquoi vous vous en êtes pris à cette communauté ? Qui vous a donné ces infos ?

Et un conseil pour finir : nous, on n'est que de passage ici. Alors si vous voulez éviter d'avoir des pertes bêtement, laissez nous en paix et on en fera de même. Compris ? Dites à Aurel que s'il s'abstient de nous donner la chasse, ça pourrait même lui permettre indirectement de prendre l'ascendant sur les autres compagnies de Tunis. Moins de pertes = plus de ressources, vous voyez le topo ?

@Adi : direction Roll20, tu me fais stp un post rapide dans l'historique pour m'expliquer avec quelle carac tu vas combo ton jet d'intimidation / persuasion qui se fait avec une base PAROLE puis tu lances ton jet depuis ta feuille de perso. Compte-tenu de la situation, tu bénéficies d'un bonus de +1 à appliquer sur la feuille avant le lancer.

Tu me reviens ici stp avec ton nombre de réussites. Tu auras alors le droit à la suite. Thx.

A+

SAG.

Lucas "Le Rempart" (Adi):

Je vais faire une combo Parole + Sang-froid, avec dans l'idée non pas de les intimider car je ne souhaite pas les braquer, mais plutôt de les convaincre et de les rassurer sur nos intentions non belliqueuses.

C'est pourquoi j'exprime le maximum de sang-froid et d'assurance, leur laissant clairement percevoir qu'ils ont un choix, qui aura des conséquences pour eux, mais que de toute façon ça n'entravera pas notre détermination.

Lucas "Murphy" Sutter

Type Herald

Parole - Sang-Froid

Succès : 3

+OD : 0+0

+Bonus Warrior : 1+1

Total : 5 réussites

P.S. : j'ai retranché 6 PE pour l'utilisation du type Herald dans une scène hors combat (34 => 28)

P.P.S. : Heu, j'ai oublié dans Roll 20 le +1. Je te fais un second jet à la main sur 1D6 dans Roll20 pour l'ajouter.

rolling {1D6%2}=0

{(6)%2}

=

1 Success

Total : 6 réussites.

Le discours du Chevalier Lucas fit mouche auprès des soldats de KB Corporation encore à peu près en état de répondre. Ils causèrent...

- L'attaque de l'Oued Ellil avait été ordonnée par "Le Marshal" (déjà identifié comme étant Bob Goldwyn, l'officier porte-parole d'ALOM). Des français de KB Corporation et une partie des survivants Sud-Af' d'Executive Outcomes avaient participé à cet assaut.

- On pouvait parler [d'une partie des survivants d'Executive Outcomes] car la branche des Shadow Lords de Johanna "Riptide" s'était fait oblitérer par ALOM.

Le 19 mars 2038, les droïdes de l’armée privée ALOM avaient attaqué Executive Outcomes "Shadow Lords" dans son QG de la Cité Avicenne. Sur 450 combattants environ, 250 avaient péri (dont Johanna Riptide), 90 étaient parvenus à se disperser dans Tunis et 110 avaient été incorporés directement à ALOM.
La raison affichée de l’attaque : les Shadow Lords dissimulaient depuis un bon moment des groupes de civils... Pourtant, aucun groupe n’avait été retrouvé au QG.

- La cible de l'attaque à Ellil était le mercenaire Brad Freitas (localisé de source sûre comme étant sur place). L'intervention s'était durcie après que le véhicule de tête du convoi ait explosé suite à un tir de mini-missile 400 mètres avant l'entrée de l'oued.

- Aural BareMétal n'est plus aux commandes de rien. Il reste un patron fantoche à la tête de KB Corporation. C'est ALOM et son Marshal qui font la loi à Tunis.

- Non, Chevalier, on n'a pas vu Cleaner depuis... 2 ou 3 jours... La dernière fois que je l'ai croisé, c'était il y a une semaine... Il sortait du bureau du commandant... Et il venait de se faire passer (pour une raison que j'ignore) un bon gros savon.

#FLAAASSSSHHH#

Engoncé dans sa méta-armure, le Chevalier George l'Insolite resta, quelques instants, scotché sur place. L'interpellation du Sénéchal Wilhelm semblait l'avoir pétrifié. Puis l'astro-physicien reprit le dessus.

- Oui, Sénéchal, c'est compris. je m'en occupe tout de suite.

Le chevalier en Priest prit la direction du bas de la ville, là où les quelques véhicules de transport militaires étaient stationnés.

 

#FLAAASSSSHHH#

Depuis son poste d'observation, l'Inspirée modifia la vision de sa méta-armure Ranger. Le camouflage optique des engins qu'elle devinait était réellement de qualité. Deux paires de traînés thermiques discrètes mais présentes à l'arrière des deux fuselages confirmaient bien ses soupçons. C'était compact, rapide, et quasi-invisible. Le mercenaire Freitas et son acolyte étaient réellement bien équipés. Ils venaient de quitter l'oued pour descendre vers la mer... Vers Tunis.

Aucun véhicule ennemi n'avait quitté le bas de la ville.

Quoique... En limite du son champ de vision, Anna affina sa vue thermique. Au-delà des faibles lignes de chaleur liées à la propulsion des équipements individuels de vol, il y avait bien les faibles contours de deux corps... Seulement les deux signatures se trouvaient l'une sur l'autre, accrochées au même réacteur dorsal...

- George, ici Anna, tu me reçois ? En bas, près des véhicules merc, tu as repéré une tierce personne en compagnie de Freitas et sa brute ?

- George ?

- Assalto ?

#FLAAASSSSHHH#

Haletante, Anna arriva au bas de l'Oued, Shinobi à ses côtés. L'Inspirée voyait la progression en tant réel des deux hélicoptères de combat Kelios-A3. 04mn:31s avant d'être sur la zone de Ellil.

4 véhicules militaires étaient garés en arc de cercle devant la double porte d'entrée de la ville, porte maintenant défoncée.

2 camions de transport de troupe, une jeep BC-Pionner PC-05 et un vieux blindé Oslo-Vanevir "Storm".

PC05

Vanevir

Ils se répartirent les recherches au niveau des véhicules pendant que Maple Sirup et le Bâtisseur tentait de reprendre contact avec Assalto.

02mn:12s. Rien dans le secteur. Pas de balise. Juste incroyable. La fouille avait été rapide mais il n'était pas possible de passer à côté de George ou de sa méta-armure sans s'en apercevoir. Ses craintes semblaient se confirmer. Après avoir pris une inspiration, Anna réactiva la vision de sa Ranger, tellement utile mais parfois tellement gourmande en énergie.

- Maple Sirup, bascule moi sur le spectre Elément Alpha.

01mn:17s. Anna, un peu à l'étroit dans la partie arrière du Vanevir, ouvrit le caisson sécurisé destiné au transport des matières dangereuses. L'éclairage bleuté du compartiment lui offrit une vue "insolite"... une vue sur une combinaison Guardian proprement pliée et rangée.

#HRP 

@Bubulle : 12 points d'énergie dépensés pour couvrir les utilisations de la vision Ranger par le Chevalier Anna... bien "inspiré".

#FLAAASSSSHHH#

- Drago aux Ouroboros, do you copy : Chevaliers, j'ai bien la signature d'un hélicoptère de combat en approche. Autorisation d'engager, si négatif ça n'est pas le moment de rester dans le secteur ou sinon cela risque de devenir torride. Stand-by 30s sur zone puis décrochage. Over.

- Drago, n'engagez pas la cible. Faites vous discret et restez intact. Nous aurons sans doute besoin de vous plus tard.
- Anna (la voix du Duc s'était faites subitement beaucoup plus douce et il avait apparemment abandonné les Surnoms). Récupères la Guardian et mets là en lieu sur. A tous les autres : on quitte la zone. Rendez vous, au sud de l'Oued, au point que je vous fais parvenir. Je vous propose de nous rendre dans la zone industrielle évoquée par le Chef Jebari, mais on en rediscute uen fois regroupés. Ne prenez aucun risque inconsidéré. Nous n'avons plus, désormais, de soutien technique. Il va falloir compter uniquement sur ce que nous avons avec nous. En route.

Wilhelm défolda sa moto steed et activa le module Stealth de l'engin. ALors qu'il commençait à s'éloigner vers le point de regroupement, il activa à nouveau la communication avec Drago.

" Drago, j'aurai besoin que vous fassiez parvenir un message au Chevalier Muhammad Anwar Pahlavi. Voici le contenu :
/// Chevalier Pahlavi, ici le Chevalier Wilhelm. Je vous informe que le Chevalier George "L'Insolite" vient de quitter le groupe à la suite de deux mercenaires aux origines et motivations méconnues. Il s'est débarrassé de sa combinaison Guardian avant cela. Compte tenu des récentes informations et du comportement du Chevalier George, nous n'écartons pas la possibilité qu'il soit compromis. Terminé. "///

Comme quoi, on ne s'improvise pas chef.

Oued Ellil (Tunisie), 12 Avril 2038 - 10:50 a.m.

- Roger, consignes bien reçues Sénéchal, je décroche. Transmission de votre message au Chevalier Muhammad Anwar Pahlavi en cours. Priorité Haute. Over.

Méditerranée, (Cap Serrat, Tunisie), 12 Avril 2038 - 10:54 a.m.

- Sénéchal, do you copy ? To report : le Chevalier George a laissé à bord un vieux sac militaire avec du matériel RA à l'intérieur. Tablettes RA, transpondeur artisanal et une vieille interface militaire full black qui a quelques heures de vol dans la vue... Je dois en faire quelque chose de spécial ? Tiens, la black box semble active...

Thomas a écrit :

 

En route.

Lucas défolde sa moto steed et se met en route sans traîner (a priori avec le reste de la côterie, ou oserai-je dire avec ce qui reste de la côterie...).

La recherche s'effectue tout en gardant un regarde protecteur sur les habitants entrain de réunir leurs affaires pour partir et protéger leur vie.

Hans a son casque folder montrant son visage à tous afin de les rassurer sur la présence de l'homme au milieu de la machine.... il parcours les maisons et lieux de stockage à la recherche de "matériel pouvant être échangé" comme l'a demandé le Duc... enfin le Sénéchal... 

Une chose improbable se produit quand "Pony" défolde sans sa demande....

Tu devrais écouter ça mon grand... un des nôtres c'est fait la malle et on a reçu l'ordre d'évacuer de toute urgence car nous avons des invités lourdement armés en approche. 

 Hein quoi Scheisse ! Il se passe quoi au juste? Hans écoute attentivement, et par réflexes exécute les ordres de repli non sans commencer à se poser des questions.... " A tous je me met en route, Défold sa moto et rejoins ses camarades, "George est parti sans son armure??? je le sentais déstabilisé mais pas au point se partir.... "Sénéchal (Hans insiste bien sur le titre du Duc comme celui-ci l'avait fait un peu plus tôt) que se passe-t-il? je vous l'avais dit que je le sentais fébrile et qu'il fallait le surveiller ! Que fait on maintenant ? Je.... Merde il se passe quoi avec le Vector je ne l'ai plus sur mon interface !) Lucas, Anna, Togashi ? vous percevez quelque-chose?

Dans quel pétrin on s'est fourré? ..... et maintenant on fait quoi?

Hans : On s'éloigne d'ici  et on se regroupe ensemble un peu plus loin.

Sénéchal, voulez-vous que je parte en direction de la porte pour que Katapila prenne le contrôle d'un des véhicules stationnés ? Ça peut faire diversion, mais je m'expose aux tirs ennemis.

Après leur désapprobation face à l'élimination du tank, Lucas sentait qu'il voulait "se racheter", mais pas en agissant en solo sans concertation avec l'équipe.

Je pense que leurs appareils se focaliseront sur la cible la plus grosse, et pas sur ma moto, mais je risque de rester locké s'ils détruisent rapidement le transport blindé par exemple.

P.S. : fiche Roll20 mise à jour : -2 PE pour défolder la moto (26/40)

Message RA Sécurisé (Camelot, Arche d'Humanité), 12 Avril 2038 - 11:05 a.m.

Provenance - Agent KK-8623 "Roland" (Salle de l'Oeil)

Chevaliers, à 11:58 a.m. nous avons perdu le signal de la balise du vector de couverture "Tawsil" dans le secteur du Cap Serrat, Tunisie. Il n'a pas été possible de rétablir les communications avec l'agent KGr-9681 "Drago".

De plus, nous notons une absence complète de connexion avec la méta-armure du Chevalier C20380108-5790 George L'Insolite depuis 10:39 a.m.

Report status  required.

 

Oued Ellil, (environs de Tunis, Tunisie), 12 Avril 2038 - 10:51-52 a.m.

Les deux hélicoptères de combat Kelios effectuèrent deux passages circulaires à basse altitude au-dessus des maisons de l'Oued Ellil. L'un des deux finit par se gyro-stabiliser afin d'effectuer un repérage plus fin grâce aux caméras de pointe situées au niveau du nez de l'appareil.

La puissance de rotation des pales faisait se soulever la poussière omniprésente dans ce lieu et les morceaux de torchis des murs dévastés des habitations.

09mn:33s plus tard, les deux engins commencèrent à étendre leur zone de repérage en effectuant des cercles de plus en plus large.