Knight - La Geste - Gestion des Intermissions

Soumis par Thomas le dim 18/10/2020 - 13:31

Comme je l'ai énoncé lors de la dernière session, je mets en place, dans le cadre de la Geste de la Fin des Temps, un système de gestion de vos intermissions.

Entre certaines missions, vous aurez un peu de temps à consacrer.
Nous remplissions souvent ces périodes par des séances de RP à distance (forum, discord...) très intéressantes et vivantes.
Je ne compte pas faire une croix sur ça, bien entendu.
Mais le système proposé permettra de créer un cadre à ces actions, et d'ainsi pouvoir en gérer plus facilement les avancement.

Ces actions seront donc représentées par des Jauges d'Accomplissement.

Elles sont de plusieurs type :
- Jauges de motivation majeure
- Jauge d'objectif personnel
- Jauge de missions continues
- Jauge de mobilisation

Ces jauges sont décrites dans les posts ci-dessous, avec des exemples.
D'autres types de Jauges, inconnues pour le moment de vos Chevaliers, arriveront par la suite.

Pour remplir ces jauges, vous devez y investir des journées disponibles.
Ceci permettra de faire un jet (selon combo à définir) pour avancer la jauge du nombre de réussites obtenues (OD inclus).
En fonction de la difficulté de la Jauge, définie en amont, ce jet pourra se faire toutes les 1 à 3 jours investis (et plus pour les Jauges "Difficiles) et parfois en fonction de conditions spécifiques nécessaires.

Certaines jauges peuvent être remplies à plusieurs, cela sera précisé le cas échéant.

Tout descriptions et post RP pour illustrer l'action apportera des bonus plus ou moins élevés en fonction du travail.

Note : Certaines jauges peuvent baisser, si elles ne sont pas entretenues entre deux missions.
Vous le saurez le cas échéant.

Jauges En Cours :

Missions Continues :

Evolution de votre Page : 10 réussites - 1 jet en attente
Difficulté : élevée. Jours nécessaires pour Jets : 2

Objectifs Personnels :

  • Talion - Fabrication module d'Ancrage (Difficile/3 jours) : 0 réussites
  • Talion - Méditation (Facile/1 jour) : 2 réussites
  • Hector - Youtube R.A. (Moyenne/1 jour) : 5 réussites - 1 jet en attente
  • Hector - Enquête Mia/Collectionneur (Facile/1 jour) : 3 réussites - 1 jet en attente
  • Clovis - Fabrication de CdF Portatif (Moyen / 2 jours) : 0 réussites - 1 jet en attente
  • Talion - Fabrication secrète (Facile/1 Jour) : 0 réussites - 1 jet en attente

 

Motivations Majeures :

  • Inès - Libérer Paris : 100%
  • Inès - A définir : Trouver le Graal :
  • Black Stone - Projet Ecole d'Art : - 2 jet en attente
  • Talion - Trouver et éliminer les responsables de son Enlèvement :
  • Clovis - Retrouver la trace de son Père :
  • Hector - Rendre accessible l'Art à toute l'humanité :


Mobilisations du Knight :

Enquêtes sur les Factions :

  • Inès (Collectif) - Les Neufs (Moyenne/2 jours) : 8 réussites - 1 jet en attente

La jauge d’objectif personnel est une jauge libre à accomplir seul, que vous devez définir en accord avec votre Conteur. Même s’il peut s’agir de n’importe quel objectif, on distingue plusieurs grandes catégories :
- Relations : Le PJ cherche à nouer des relations solides avec des personnages de Knight, ses propres contacts ou à se créer de nouveaux contacts.
En termes de bonus rapporté, cet objectif personnel peut amener des points de contact, des contacts (d’un niveau variable), un bonus au total de points d’espoir (10 points maximum) ou une source permettant de récupérer facilement 1 à 3 points d’espoir entre chaque mission (comme une relation amoureuse forte) ou d'autres avantages.
- Enquête : Le Chevalier cherche à mener l’enquête sur un élément qui l’intrigue, l’obsède ou dont il se sent responsable. Il peut s’agir de lever le voile sur une partie de son passé, de trouver la nature d’un crime, de récupérer un savoir perdu ou encore de connaître certains secrets d’une organisation.
- Fabrication : Le Chevalier décide de s’atteler à la fabrication de quelque chose d’important dans son propre arsenal. Il peut s’agir de modifier un équipement, de fabriquer un nouveau module ou une nouvelle arme ou encore d’optimiser les nods, les grenades ou un modèle de méta-armure.
Il peut ainsi ajouter une amélioration sur une arme sans en payer le coût en PG ou augmenter légèrement l’efficacité d’un module, d’une capacité de métaarmure, d’un nod ou d’une grenade. Par exemple, sa portée, sa durée, les dés lancés (de 1D maximum) ou modifie un effet.
- Création : Le chevalier se lance dans la création d’une oeuvre d’art qui va augmenter sa gloire, celle d’un autre chevalier ou de plusieurs personnes. Il peut s’agir de n’importe quel domaine artistique.
Cette création peut apporter de 10 à 30PG.

D'autres catégories d’objectifs personnels sont envisageables.
A vous de me faire vos propositions que je validerai et noterai ici même.

Tous ces objectifs doivent être réalisées avec l'accord de votre Conteur, bien entendu.

Tout au long de la campagne, vos Chevaliers vont avoir des missions continues à compléter.
Il s’agit de missions sur le long terme, comme une enquête impliquant un PNJ important, la découverte d’un élément crucial pour la lutte du Knight, le déverrouillage d’un bloc de données cryptées...
Contrairement aux motivations majeures et aux objectifs personnels, les missions continues
peuvent être fixées par votre Conteur, sans votre accord, et surtout, elles peuvent impliquer plusieurs personnages dans leurs résolutions.
Bien entendu, vos Chevaliers peuvent se fixer eux-mêmes des missions continues.

Au cours de la campagne, vos Chevaliers peuvent tenter d’enquêter sur les grandes factions présentes dans Knight.
Vous devez bien entendu connaître les factions spécifiées.
Les éléments concernant cette jauges seront donc complétées plus tard.

Factions connues et rencontrées à ce jour :
- Les Neufs
- Le Nodachi

Votre coterie peut, si vous le voulez, décider en tant que "mission continue" de coordonner d’autres coteries pour accomplir des objectifs annexes ou simplement de préparer des avant-postes, engager des feux follets ou nouer des alliances...

Lorsque les Chevaliers souhaitent mobiliser le Knight, ils doivent en faire la demande à un chevalier de la Table Ronde et présenter leur projet.
Ces projets peuvent prendre beaucoup de formes différentes, mais tous sont associés à une jauge d’accomplissement.
Lorsque le chevalier de la Table Ronde accorde aux PJ le droit de mobiliser le Knight, votre Conteur vous présentera l'élément ainsi mobilisé (La Coterie, ses Chevaliers, son statut...).

Contrairement aux autres missions continues, la jauge pour ces missions est complétée par les Chevaliers recrutés en utilisant leurs valeurs pour lancer les dés, non par vos Chevaliers.
Ces "adjuvants" disposent d'un nombre de jours disponibles identiques à ceux de vos Chevaliers.
Quelques exemples de missions :
- Créer un avant-poste.
- Engager un feu follet dans une communauté de rebuts
- Nouer des alliances avec une faction, une organisation ou simplement porter une mission diplomatique.
- Enquêter sur quelque chose ou sauver des personnes.
- Et bien d'autres...

Vous pouvez au maximum mobiliser deux coteries de chevaliers. Il est fort probable qu’à force de mobiliser les mêmes coteries, leurs membres deviennent des contacts et amis.

Cette Jauge sera débloquée prochainement.

La jauge d’accomplissement de motivation majeure ne change pas de celle du livre de base.
Elle rapporte :
- 15 points d’espoir supplémentaires à ajouter à vos Points d'Espoirs actuels et au total de vos points d’espoir si votre Chevalier s'engage sur une autre motivation majeure.
- 25 points d'Espoirs s'il a rempli toutes ses motivations personnelles et se consacre donc uniquement au Knight et à sa mission.
Cette jauge est à accomplir seul.

Vous rentrez à Camelot au soir du 16 avril 2038.
La prochaine mission commence le 20 avril 2038 en milieu de journée.

Vous disposez donc de 3 jours pleins à "dépenser".
 

(Saghonval : je me suis permis de supprimer ton post après y avoir donné réponse pour préserver mon fil de présentation des Jauges. Vous pouvez discuter et réagir à la suite, sans problème).

Hello,

Voici le détail des actions entreprises par BlackStone sur ces 3 journées.

  • Jour N°1 : Projet Page - Formation Eva Carpenter (17 avril 2038).

1ère phase de Contribution de BlackStone au projet Page "Formation Eva Carpenter" : avant d'engager l'apprentissage de l'Art du Combat, le russe va commencer par sensibiliser la jeune fille à l'importance de la coordination au sein d'une coterie de chevaliers. Le "trust" entre chevaliers d'une même équipe que le lutteur a mis tellement de temps à intégrer lui-même et dont il comprend maintenant toute l'importance.

Afin d'y parvenir, le combattant en barbarian va commencer par une 1/2 journée de formation thérorique (comment s'organise une équipe, bien jauger les hommes, faire confiance (ou pas), faire au mieux avec le matériel disponible autour de soi) puis, avec l'aide de la très douée Sarah Guerra, en salle d'entraînement, il va passer  la 2nde partie de la journée en simulation avec Eva (et d'autres membres de la coterie s'ils le veulent). L'exercice de simulation sera volontairement "inconfortable" car il s'agira d'intégrer la situation de rebuts devant s'entraider au maximum afin de résister le mieux possible aux assauts de créatures de l'Anathème et au Désespoir qui les accompagne.

Il faut qu'Eva prenne, en toute sécurité (simulation), conscience de la difficulté de l'Homme ordinaire dans son combat face aux créatures nées de l'Obscurité pour qu'ensuite elle réalise combien un Chevalier du Knight peut faire la différence.

Ils étaient tous les 4 calés dans le renfoncement d'une large porte cochère que le temps et l'Anathème n'avaient pas épargnée. Un vent glacial balayait la rue devant eux. La chaussée était, comme tout le reste, plongée dans la pénombre. Les rebuts parvenaient tout juste à distinguer les contours du soupirail... Là était l'entrée du terrier. L'objectif à atteindre, l'endroit sûr...

Le russe était vêtu d'une vieille tenue de chasseur élimée. Eva avait tout d'une figure de communard façon Red Virgin... Ses petites mains tenaient fermement une vieille guitare à laquelle il manquait la corde de Ré. Derrière eux, deux gaillards, Castor et Pollux, attendaient les consignes. C'était leur 4ème tentative... L'échappée par les toits, la tentative en force à bord de la petite Fiat e500 Green et la traversée des appartements au 2ème étage, rien de tout cela n'avait fonctionné...

Commune

Eva, le visage résolu, regarda Ievguéni tendre l'oreille. Elle fit de même... Elle se concentra. En périphérie de son champ d'audition, elle perçut le feulement, venant d'une position en hauteur, située de l'autre côté de la rue...

L'estomac de la jeune artiste, une nouvelle fois, se noua... La vie des rebuts, la vraie, ne pardonnait rien et ne laissait pas de place à ne serait-ce qu'une 2ème chance...

  • Jour N°2 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (18 avril 2038) : initier un contact avec un politique de la NAU afin de promouvoir le projet Knight Art - School Of Art à Johannesburg.

Après des recherches approfondies, le Chevalier Ajax Redbull Hashimikov oriente son choix vers "Zodwa Wabantu". Compte tenu de l'histoire de cette artiste, le russe rédige un message poli afin d'obtenir son appui. Il aimerait obtenir grâce à elle un entretien avec un proche de l'entourage du président Edwar Dambé afin de lui présenter son projet Knight Art- School Of Light, un projet tourné vers les enfants et leur relation à l'Art.

Chère Madame Libram,

En votre qualité d'artiste reconnue, j'ai l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance une audience RA.
Chevalier du Knight tout juste de retour de Dublin, je présente, dans un premier temps, ma requête à titre privé.
Je souhaiterais vous entretenir quelques instants sur le sujet suivant :
un projet de création d'une école du Knight à Johannesburg. Un établissement tourné vers la jeunesse et l'Art.
"Knight Art - SOL (School Of Light)" serait la toute première école du Knight destinée à identifier et faire grandir le don de l'Art chez les jeunes qui y sont encore sensibles.
Je pensais aux Nations Africaines Unies, plus précisément aux locaux du musée aujourd'hui désaffecté de l'Apartheid pour y construire le projet.
Les symboles portés par cet ancien lieu culturel ; égalité, justice, démocratie et espoir de jours meilleurs, sont des thèmes d'actualité.
L'établissement serait aussi un signe fort envoyé au reste du globe : l'organisation du Knight n'oeuvre pas que pour les citoyens des Arches.

Espérant que vous voudrez bien m'accorder cette audience, je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de ma gratitude et de mon plus grand respect.
Je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de ma très haute considération.
Chevalier Ajax Hashimikov.

Identité : Zodwa Rebecca Libram , nom d’artiste « Zodwa Wabantu » (Citoyenne de Johannesburg, Afrique du Sud, NAU)

Zodwa
Informations : Sud-Africaine. Née en 1985 (Photo datant de 2038).
La très controversée « Zodwa Wabantu » est une figure de la culture sud-africaine, danseuse connue pour ses shows provocants réalisés sans sous-vêtements (ce qui lui a valu, entre 2018 et 2022, des reconduites à la frontière de plusieurs pays où elle devait se produire).
C’est une femme proche du pouvoir, très en lien avec les dirigeants politiques ; ceux d’Afrique du Sud puis ceux de la NAU (le président Matamela Cyril Ramaphosa et aujourd’hui le président Edwar Dambé).
L’artiste a survécu à l’arrivée de l’Anathème mais a été marquée par cette dernière. Les forces issues des Ténèbres ont prélevé leur dû ; son mari (Vusi Buthelezi) et son fils aîné (Mike) ont disparu à l’automne 2034 alors qu’ils étaient tous les deux en déplacement à Agadez (Niger).
Kadiatou, fille cadette de Zodwa, victime d’une forme aigüe de leucémie dès son plus jeune âge a été sauvée en 2033 grâce aux travaux de James Niakaté (Merlin).
Zodwa sait la place qu'occupe James Niakaté au sein de l'organisation du Knight et elle voue à cet homme un respect inconditionnel.

  • Jour N°3 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (19 avril 2038).

Suite à l'échange avec le Chevalier de la Table Ronde Palomydès le 15 avril au soir, Ajax se rend compte qu'il doit faire évoluer son projet.
L'école doit répondre à 4 objectifs :
1. permettre aux enfants / adolescents doués d'un don artistique (quelles que soient leurs origines) de disposer de l'ensemble des moyens nécessaires à leur expression.
2. permettre à cette population d'évoluer dans un lieu sécurisé, sans crainte pour leur vie.
3. permettre à l'institution d'accueillir une cellule d'art-thérapie consacré à des jeunes patients en pleine perte d'espoir.
4. permettre à l'institution d'exposer de jeunes candidats (sans prédisposition) à l'activité artistique du centre afin d'étudier si ce rayonnement permet de donner naissance à de nouveaux talents.

Pour cela, le russe prend sa plume afin de sensibiliser 4 personnes (avec toute la réserve nécessaire liée à un projet qui n'a pas encore vu le jour):
- Eva Carpenter : pour avoir le point de vue d'une adolescente artiste virtuose.
- M. Pendulum : ce critique artistique est bien placé et dispose d'un puissant réseau de contacts. Il pourrait être sensible à ce projet combinant jeunesse et art.
- Docteur Bella Sandro : sur l'aspect art-thérapie consacré aux jeunes. Le docteur dispose peut-être d'un contact parmi ses confrères qui serait intéressé par ce projet en territoires libres.
- Chevalier de la Table Ronde Lamorak : pour les questions liées à la sécurisation du lieu par le Knight.

J'ai fait une modification du texte de présentation pour préciser un point que j'avais omis :

Les Jauges sont variables en difficulté selon deux aspects :
- le total maxi de réussites à atteindre (que je garde pour le moment secret, ce qui me parait plus logique)
- le nombre de jours consacrés à l'objectif pour pouvoir lancer un jet

L'idéal est de présenter les Jauges dans un premier temps avant de décider par la suite de jours utilisés.

Dans le cas de Black Stone, cela donne :

- Projet Page : 1 jet tous les 2 jours + nécessité d'expliquer les éléments sur lesquels vous travaillez.
- Objectif Personnel (Relation) : 1 jour pour lancer le dé
- Motivation majeure : 1 jour pour lancer le dé.

Vous pouvez investir une journée même si cela ne déclenche pas un lancer de dé.
Il sera déclenché lors des investissements suivants.
Je suis tout ceci, ne vous inquiétez pas, mais n'hésitez pas à suivre en parallèle vos propres investissements. On ne sait jamais et ça permettra de savoir où vous en êtes :)

Les Combo sont éditées au moment de la création de la jauge mais peuvent varier en fonction des situations et des actions effectuées.

Dernier point :

Certaines jauges peuvent baisser, si elles ne sont pas entretenues entre deux missions.
Vous le saurez le cas échéant.

Le premier jour Ines va passer sa journée à observer les enseignements de Black Stone auprès d'Eva sans interférer pour évaluer la jeune femme et sa réaction vis à vis de l'enseignement du chevalier tonitruant.

Le deuxième jour, Ines va enquêter sur les Neuf, ces personnes sont au courant de trop de choses pour pouvoir être ignorer. Ines ressent le besoin de pouvoir contrer leurs arguments et de mieux connaitre ce qu'il leur ai reproché.

Le troisième jour, forte de son observation du premier jour, elle va passer sa journée avec Eva pour éprouver sa volonté et affermir son âme.

Bonjour Eva !

J'espère qu'il te reste des forces après les entrainements des derniers jours.

Ce qui m'intéresse aujourd'hui, c'est que tu penses être le rôle d'un chevalier du Knight et quelles sont tes qualités pour être un chevalier. Pour te permettre de réfléchir, nous allons courir deux heures et à la fin de ces deux heures tu m'exposera le fruit de ta réflexion.

(...)

 

L'arrivée d'Eva au sein de la coterie ramène un léger sentiment de joie dans le coeur plus que sombre de Talion. Même s'il est moins expressif que son ami russe, il est content de la savoir avec eux car ils pourront vraiment la protéger et prendre soin d'elle.

C'est donc sans un léger sourire en coin qu'il laisse leur nouvelle recrue partir en formation avec le Barbarian (non sans être sous ls surveillance d'Inès). De ce qu'il a pu voir, elle semble présenter de bonnes aptitudes dans ses mouvements et être plutôt agile. Il aura très certainement des choses à lui apprendre (pour sa survie dans un premier temps). Mais pour le moment, il est trop tôt et il a d'autres priorités.

 

Jour n°1 : Enquête-Motivation majeure

Talion s'installe dans la salle des serveurs et il profite des nouveaux accès tout fraichement ouverts pour faire une recherche plus poussée sur l'ensemble des entités et incarnations de l'anathème qu'ils ont pu rencontrer jusqu'à présent. "Pour vaincre le parasite, il faut connaitre le parasite" disait-on dans un vieux film des années 1990 (un vieux classique). Lieux d'apparition, formes, armes et techniques connues. Tout ce qui lui permettra d'avoir des informations et surtout des points faibles sera bon à prendre. Et il commence à se monter une base de donnée personnelle  avec l'aide de Naquam.

 

Jour n°2 : Fabrication.

Avoir le chevalier Hector à leurs côtés de manière plus récurrente, leur a permis plus d'une fois de se sortir de mauvais pas. L'énorme armure Paladin est plus qu'impressionnante quand elle passe en mode Watchtower, véritable tourelle de défense lourdement ancrée dans le sol.

Et c'est justement ce dernier point, ce côté inébranlable qui l'intéresse. Plus d'une fois le chevalier Talion s'est vu tracté par son propre grappin agrippé à un ennemi. Il est bien trop léger (même en armure) pour résister à la force de l'appareil. Et c'est là que la Paladin intervient. S'il était capable de doter son armure d'un système d'ancrage qui viendrait le clouer au sol et résister à la force de traction du grappin, il serait enfin capable d'immobiliser des adversaire voir de les tracter vers lui.

Il cherche donc à analyser plus en détail le principe de fonctionnement de l'armure Paladin (quitte à demander de l'aide au chevalier Hector) afin de modifier sa propre armure et de lui adjoindre un module d'ancrage.

 

Jour 3 : Méditation - Objectif personnel.

Il est un combat que Talion repousse depuis des années. Non il ne le repousse pas, il fonce dedans tête baissée depuis des années et il est grand temps pour lui d'avancer sur le sujet. Et c'est son dernier rêve qui l'a mis sur la voie. Il s'enferme dans la salle d'entrainement comme à son habitude. Mais au lieu de s'entrainer, il se met au centre de la pièce, s'assoie en tailleur et essaye de faire le vide en lui. Son objectif : Arriver de nouveau devant lui... Et là, essayer une nouvelle approche.

 

 

Cet arrêt à Camelot a permis à Hector de renouer avec lui même. Il s'est rappelé de l'importance des médias et de l'impact que ceux-ci peuvent avoir sur le monde. Il s'est rappelé de ces débuts, jeune acteur prometteur s'obligeant à enchaîner les films B pour réaliser son rêve d'être impactant, d'être un héro pour les gens.

 

  • Jour 1 : Création : Monologue et Tirades filmés / Podcast vidéo

 

Les studios de cinéma ne créer plus de films et/ou sont sous le joug des Immortels et ne sont que des choses insipides ? Et bien Hector va rappeler la beauté du 6e et 7e Arts, l'art de la scène, du cinéma, de l'émotion vu et vécu.

Cependant, comment faire sans studios ou compagnie théâtrale ? 

Le monologue.

Rejouer un acte, seul en scène, les drones tournoyants et filmant dans un cadre sobre, ne laissant que le jeu de l'acteur et le texte comme vecteur. Il va lui falloir retravailler ses classiques et voir s'il n'est pas trop rouillé, se mettre en contact avec d'anciens metteur en scène ou directeurs d'acteur.

Il faut recommencer par le début donc, Diana lui remit le texte de sa première audition : HAMLET Speak the speech (Acte III, scène 2). Il y'allait y avoir du travail...

  • Jour 2 : Fabrication (Aide à Talion) :

 

Direction les "techos". Hector "sait" jouer mais les caméras et le matos c'est autre chose. C'est aussi l'occasion de s'équiper plus fortement contre les menaces à venir, 1 pierre 2 coups...

...ou plutôt 3. Le taiseux Talion est venu lui poser des questions sur le fonctionnement du mode Watchtower, il serait apparemment intéressé par la pêche au gros et souhaiterait travailler ses appuis. Hector lui explique le mode de fonctionnement pendant que Naquam et Diana s'échangent la procédure du mode. 
Cependant, Hector explique que même si Talion arrivait à se planter dans le sol, la pression de la traction exercée serait bien trop forte sur la Rogue, il faudrait renforcer la structure même de la méta-armure. Si seulement il existait un moyen pour la Rogue de devenir plus massive...

...leurs pensées se portent sur Blackstone.

 

  • Jour 3 : Enquête : Mia Gaspini

 

Il reste toujours cette tâche sur la conscience d'Hector. La probabilité que Mia soit un danger futur pour l'humanité n'est que bien trop présente. Elle doit être surveillée constamment et nous devons découvrir si les menaces du "Collectionneur" sont avérées, si il a toujours un lien avec elle.

Le Seigneur Lancelot lui a assuré qu'elle était étroitement surveillée, mais nous devons être prêt !

Hector propose "ambitieusement" la création d'une équipe d'agents du Knight pour le cas Mia Gaspini. Des membres issues de 3 Sections du Knight :

  • Cyclope pour la recherche sur la possession d'une humaine par un Patron de l'anathème
  • Dragon pour essayer de surveiller la santé mentale, la prévention et les processus de guérison de Mia
  • Ogre pour le moment ou cela tournera au vinaigre
  • Si seulement il existait une section chargée de l'espionnage et de l'information au sein du Knight... Il faudrait en parler à Palomydès

Ne négligeons pas la menace car le Collectionneur reste en possession d'un Domaine.

Et bien voilà. Ca a du mal à sortir mais ça vaut le coup !
Bonne intervention de notre Mexicain au fond de la classe :)

Quelques question :

Jour 1 : Création
Tu l'oriente bien sur un objectif perso "Création" et non sur ta Motivation Majeure, C'est bien ça ?

Jour 2 : Fabrication
La Jauge Fabrication de Talion est personnelle. Tu ne peux pas l'aider à la remplir.
Tu peux éventuellement créer un autre objectif personnel, comme une enquête, une relation ou une autre fabrication pour aider Talion.
Une fois ta propre Jauge remplie, elle aura une incidence sur celle de Talion.
A noter que le projet de Talion est particulièrement ardu. On parle d'une évolution de la Rogue, ni plus ni moins...

Rien empêche cependant Hector d'aider Talion en terme de RP.
Si tu consacre malgré tout une journée à cela, j'accorderai un bonus à Talion pour un de ses jets (une seule fois seulement) pour l'effort effectué.

Jour 3 :
Tu pars sur une Jauge d'Objectif Personnel Enquête ou une Mobilisation du Knight sur le Collectionneur et Mia (sujets dont vous n'avez pas le temps de vous occuper pour le moment) ?

C'était douloureux mais c'est souvent le cas pour les premières fois, je me sens bien plus à l'aise avec Hector et ses objectifs et je pense être un peu plus prolixe sur le forum à partir de maintenant. Merci MJ pour le moment RP avec l'interview, ça m'a bien aidé.

Jour 1 : Création

On part effectivement sur un gros objectif perso "Création" à long terme. Le projet "Youtube RA ou Byrdtube" a de grandes chances de devenir récurent pour les journées allouées.

Ma motivation majeure "Protéger les communautés humaines" n'a pas de lien direct, MAIS, car il y'a un mais, disons que cela fais parti d'un plus gros projet. Si les podcasts marchent cela me rend plus connu, donc plus impactant, donc plus influent, donc plus de moyens donc plus facile d'intervenir pour sauver les plus désoeuvrés. CQFD

Jour 2 : Fabrication

Je considère cela comme une journée un peu "fourre-tout". Niveau RP : j'ai demandé qu'on me bidouille des drones caméra pour ma Création + équipement et évolution ( rien de bien incroyable donc) + j'ai rebondi sur Talion car cela me paraissait drôle à faire.

"Si tu consacre malgré tout une journée à cela, j'accorderai un bonus à Talion pour un de ses jets (une seule fois seulement) pour l'effort effectué."

C'est absolument ce que j'avais en tête en terme d'exécution, je lui donne juste un coup de pouce^^. On part sur ça !

Jour 3 : Enquête

On va commencer doucement par une enquête de surveillance avant d'envoyer la cavalerie. Dans ma tête je partais sur un projet de création+recrutement d'une équipe spécialement pour m'épauler sur ce cas mais il faudra que j'en parle avec toi d'abord sur le comment kon fai^^.(Discord)
Et comme tu l'as dis, on doit juste s'occuper d'un détail qui s'appelle Avalon et la fin des temps^^donc j'espère ne pas être trop ambitieux sur cette idée.

Au niveau Méta-jeu je commence par Enquête pour le moment, puis Mobilisation du Knight sur le Collectionneur et Mia en seconde partie.

C'est plus clair pour moi.
Il faudra par d'ailleurs qu'on reparle de ta motivation majeure, parce que là, elle me semble un peu... Interminable :)
Il faudrait tourner la chose pour que l'on puisse envisager sa résolution à un moment ou un autre.

Création de tes Jauge dans la tête du sujet.

Manque plus que Clovis

Jour 1 : Enquête : les Neuf

J'initie l'enquête sur les neufs car cette histoire de jeu m'intrigue énormément. Je repasse toutes les données pour voir si on a une référence sur les "derniers" entrants dans le jeu (Arbitre, Parole, Triumvirat). Je complète, s'il y a du temps avec les premiers, (voir si je n'ai loupé des trucs) : Bête, Chair, Machine, Dame, Masque, Cauchemar (et je dois en oublier vu que je n'arrive pas à neuf).

Jour 2 : Formation : Eva Carpenter

Je commence par échanger avec Eva sur ce qu'elle apprend à l'orphelinat (genre s'il y a l'équivalent d'une école, il me semblait que tu as dit qu'il y avait un truc s'en rapprochant pour les formés à la suite, sans qu'il devienne obligatoire des agents/chevalier du knight), ce qu'elle aimerait apprendre autre que l'aspect guerre. Tout en poursuivant ce qu'a entamé Black Stone sur la coordination (ça m'entraine aussi, du moins j'espère ^^).

Jour 3 : Fabrication : Champs de Force portatif

Clovis sentant sont champs de force un peu léger face aux attaques ennemies décide de fabriquer un module lui permettant d'augmenter temporairement son CdF.

Les Enfants d'Avalon semblent prendre conscience que leur Histoire vient d'entamer un virage décisif.
Le temps de la simple réaction est passé.
Ils sont confrontés à des choses qui les dépassent et ils vont avoir besoin de les rattraper.
Et pour cela, il va falloir être rapide, efficaces et déterminés.

Fini le temps de l'attente. Chaque minute compte et doit être mise à profit pour mieux comprendre leur ennemi... Ou peut être leurs ennemis.
Mais aussi pour tisser des liens avec des alliés et des contacts qui pourront devenir des atouts majeures dans leur combat.
Par ailleurs, il doivent aussi se délester de leurs soucis personnels, en assouvissant leurs propres objectifs, leurs propres motivations pour pouvoir, à terme, se concentrer uniquement à leur combat. Au combat de l'Humanité.

Ils prennent ainsi à coeur la mission importante qui leur a été confiée : celle d'éduquer, de préparer et d'accompagner leur Page, Eva.
Plusieurs heures sont consacrées à cela et elles semblent porter leurs fruits (voir sujet sur Eva).

Black Stone entreprend de capitaliser sur les ouvertures offertes par Palomydes, concernant son projet de Centre Artistique pour les enfants en Afrique du Sud.
Avant qu'ils ne quittent Camelot, la terriblement belle Chevalier de la Table Ronde a évoqué au Russe l'existence d'une personne, une artiste nommée Zodwa Wabantu, qui semble avoir une influence importante au sein de la NAU.
Il est bien déterminé à exploiter ce filon et tente dès le lendemain de renter en contact avec cette personne.

Inès, aidée par Clovis, se met en chasse d'informations concernant les Neufs.
Leurs rencontres par le passé avec certains des représentants de cette organisation les intriguent et ils ont besoin de savoir s'ils sont amis ou ennemis, et quels sont leurs motivations.
Ils ont la bonne surprise de découvrir que certains dossiers classifiés leurs sont désormais accessibles. Mais lorsqu'ils rentrent dans celui intitulé "Les Neufs", c'est un maelstrom de données agglomérées et sans lien apparent qui en ressort.
Il va leur falloir du temps pour en ressortir des informations exploitables. Mais ils ont la Foi et chacun pourra apporter sa contribution et son axe de lecture.

Talion et Hector sont quasiment invisibles durant les trois jours.

Pour Talion, ce n'est pas si atypique.
L'ancien membre du Mossad s'attèle avec rigueur à assembler les brides d'informations qu'il a pu accumuler, ces derniers moi, contre leur ennemi. Son but : en ressortir des éléments lui permettant de savoir à qui il doit ce qu'il lui est personnellement arrivé et comment le combattre. Le travail s'avère long et fastidieux, mais le Rogue peut s'avérer aussi tenace qu'impulsif.
Pour se changer les idées, il se lance dans un autre projet d'ampleur : celui de trouver un moyen de s'ancrer à ses ennemis, quels qu'ils soient, pour que, le jour où il trouvera sa Nemesis, elle ne puisse lui échapper.
Après avoir consulté Hector et le Professeur Finnegan, le constat est net : ce projet va lui demander du temps et de l'investissement.
Face à cela, il va falloir qu'il plonge en lui même afin d'obtenir un sérénité mais aussi des réponses sans lesquelles il sait qu'il n'aura jamais la patience. S'en suivent alors de longues heures de méditation.

L'absence d'Hector est plus étonnante. Le compagnon social et rayonnant de la Coterie s'est enfermé dans sa Chambre et n'en sort que très rarement.
Il semble transformé, happé par une soudaine envie de renouer avec son passé.
Il est parfois possible de le croiser sur une passerelle, déclamant des tirades d'oeuvres perdues ou oubliées.
Chacun peut d'ailleurs se surprendre à s'arrêter et à l'écouter. Etonnament et agréablement marqué par le talent jusqu'alors caché de l'Implacable Mexicain en armure Paladin.
Le reste du temps, il semble se focaliser sur ce qui a été pour lui une des pires épreuves de sa vie courte, mais intense, de Chevalier du Knight : le cas Mia Gaspini.
Après avoir collecté le maximum de données auprès de ses compagnons d'armes, il passe des heures à compulser les articles et documents sur les réseaux R.A.

Enfin, Clovis, prenant à coeur son rôle de Sénéchal encore frais, tente de porter son aide et son attention sur plusieurs des projets initiés par les autres Enfants d'Avalon, tout en intervenant aussi auprès d'Eva.
A ses rares temps perdus, il consacre son énergie à l'électromécanique.
Après avoir récupéré un des Blindages Drones maltraités dans leur prise de guerre post-croisade, il se met à le monter et le démonter afin d'en tirer partie.
Il est bien déterminé à ne plus subir, lui non plus, et il veut mettre toutes les chances de son côté pour cela.
Pour une étrange raison (sans doute avec un accent Russe ou Mexicain), Malus eut vent des travaux du jeune français.
Elle se proposa naturellement de lui donner un coup de main en lui apportant ses nombreuses compétence dans les domaines techniques et sa... Dextérité sans pareille.
Clovis ne le sait pas encore, mais un Piège, encore plus terrible que celui du Masque à Dublin, venait de se refermer sur lui...

Jets à réaliser :

  • Evolution de votre Page : 2 jets en attente

1 jet Base Endurance par Inès
1 jet Combo Déplacement de Black Stone + Parole de Clovis

  • Black Stone - Contact NAU : 1 jet Base Aura
  • Talion - Méditation : 1 jet Base Sang Froid
  • Hector - Youtube R.A. : 1 jet Base Savoir
  • Hector - Enquête Mia/Collectionneur : 1 jet Base Hargne
  • Inès (Collectif) - Les Neufs (Moyenne/2 jours) : 1 jet Combo Instinct de Inès + Perception de Clovis

Hello,

Voici le détail des actions entreprises par BlackStone sur ces 4 journées.

  • Jour N°1 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (23 avril 2038).

Après avoir pris contact avec l'artiste « Zodwa Wabantu », BlackStone travaille à faire avancer son projet auprès des instances de direction de la NAU. Le chevalier imagine présenter un trio d'enfants emblématiques qui seraient à l'ouverture de l'école (1ère promotion) et qui porterait le projet à ses côtés durant la phase de communication/médiatisation : un enfant issu d'une arche, un enfant issu d'une communauté de rebuts, un enfant issu des territoires libres (plus particulièrement de la NAU).

  • Jour N°2 : Enquête sur Hive Mind / Naomi (24 avril 2038).

Bien marqué par l'histoire des enfants issus du projet Hive Mind, comme Joni à Ulm, BlackStone approfondit les recherches sur ce projet "secret". Il se pose des questions sur Naomi, le projet et les marques de désespoir qu'elle porte. Il cherche à identifier s'il reste encore des représentants de la communauté des chercheurs ayant participé à cette expérimentation. Il cherche à savoir s'il y a un lien entre Hive Mind et Naomi. Il veut creuser l'histoire de cette petite qui semble très résistante à la force de soumission de la Svartcrown.

  • Jour N°3 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (25 avril 2038).

Poursuite du projet. Echange avec M. Pendulum sur les oeuvres d'art qui pourraient composer les 1ères pièces de cette école qui doit aussi permettre de voir si certains enfants s'éveillent à l'art en étant à son contact. Il sera regardé quel domaine de l'Art est à privilégier (sorte de parcours initiatique) afin de maximiser les chances de toucher les élèves de l'établissement y participant.

  • Jour N°4 : Projet Page - Formation Eva Carpenter (26 avril 2038).

Au 4ème jour, BlackStone est plus calme, plus apaisé. Mais il garde l'expérience de Mittenwald bien en tête. Le russe ne veut pas qu'Eva soit démunie. Ce sera donc une séance de techniques de combat au corps à corps : apprendre à neutraliser l'humain, à tuer le monstre. Séance à l'ancienne. Main nue, sans armure. Tout en maîtrise.

Par ailleurs : demande de réquisition à Camelot (Section Giant) pour la coterie : afin de piéger ces foutus noctes, faunes et bestians qui couvrent la Chasse Sauvage, BlackStone demande si la coterie peut disposer d'une série des balises utilisées par les Ouroboros à Paris afin d'attirer les créatures de l'Anathème en certains points précis.

Complément : pour poursuivre l'entraînement du page "Eva", BlackStone demande à la section Giant la mise à disposition temporaire d'un exosquelette de combat pouvant convenir à la morphologie de la jeune fille.

J1 : Entrainement d'Eva sur le thème le désespoir et l'Espoir
J2 : Passer la journée avec Clovis -faire la même chose que lui (pour analyser son état psychique).
J3 : Recherche sur les neuf - (journées 9 août, 10 septembre et 14 octobre).
J4 : Aide au projet School of Art relecture critique du dossier (à faire valider par Sagh)

  • Jour N°1 : Opération et pose de la prothèse / Repos

 

Hector s'est réveillé avec Eva à ses côtés, lisant un ouvrage bien trop obscène pour une jeune fille comme elle. Le Dr. Segura vient lui annoncer la bonne nouvelle de l'arrivée d'une nouvelle prothèse tout frais payé par le Knight, comme quoi la célébrité ça paie.

 

  • Jour N°2 : Rééducation post opératoire

 

Cette prothèse est magnifique mais il reste encore quelques ajustements à faire. Ses compagnons se relaient pour l'aider dans sa diction car il est très peu avenant de baver à la fin de chaque phrases.

 

  • Jour N°3 : Création : Monologue et Tirades filmés / Podcast vidéo

 

Maintenant que la diction est revenue, il est tant de la remettre en pratique et surtout de montrer à l'humanité que le Magnifique n'est pas tombé, prêt et gonflé à bloc.

Cette semaine on s'attaque a un texte dans la langue mère : La Vie est un songe de Pedro Calderon de la Barca.

 

  • Jour N°4 : Enquête : Mia Gaspini

 

Naples...
Si la Chasse Sauvage s'approche de Naples, il y'a de grandes chances que le Collectionneur profite du chaos pour attaquer. Il va falloir mettre les bouchées double pour prévenir cette menace et pour cela il va falloir contacter les pros de la protection rapprochée.

On va voir si il n'y a pas une Gargoyle dans les environs.

Jour 1 : Motivation mineure - Réussir à maîtriser et interpréter ses rêves prémonitoires.

Encore perturbé par leur dernière mission, le sort d'Hector et la rencontre avec Eva, Talion décide de se poser et alterne la lecture de son livre avec des phases de méditations pour essayer d'interpréter sa dernière vision.

Il essaye de se concentrer sur l'essentiel pour une fois sans partir dans des délires paranoïaques. Et pour ce qu'il peut en ressortir, son rêve lui montrait la présence de l'incarnation de la bête sous le tertre.

 

Jour 2 : Bricolage et échange abyssal.

Après avoir demandé son avis lors de leur dernier temps off, Talion se rapproche de Thor, du Dr Finnegan et de Sarah pour essayer d'analyser la faisabilité technique d'évolution de son armure pour incorporer un système d'ancrage.

Alors qu'il est en pleine discussion, il reçoit un message sur sa montre RA de la part de Blackstone et l'invitant à le rejoindre le soir tombé sur une des plate-forme de la base. Surpris par cette demande somme toute particulière, il envoie un message retour.

"OK"

 

Jours 3 et 4 : Un fantôme dans la base

Talion est introuvable

[EDIT suite au RP entre Talion et BlackStone dans la nuit du 23 au 24.04.2038 puis suite à l'échange Discord avec Thomas du 30.12.2020]

Détail des actions entreprises par BlackStone sur ces 4 journées.

  • Jour N°1 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (23 avril 2038).

Après avoir pris contact avec l'artiste « Zodwa Wabantu », BlackStone travaille à faire avancer son projet auprès des instances de direction de la NAU. Le chevalier imagine présenter un trio d'enfants emblématiques qui seraient à l'ouverture de l'école (1ère promotion) et qui porterait le projet à ses côtés durant la phase de communication/médiatisation : un enfant issu d'une arche, un enfant issu d'une communauté de rebuts, un enfant issu des territoires libres (plus particulièrement de la NAU).

  • Jour N°2 : Motivation Majeure à savoir faire avancer le projet Knight Art - School Of Art (24 avril 2038) après recadrage de M. Pendulum.

Echange avec M. Pendulum. Présentation du double projet Talion / BlackStone avec l'explication sur les visions et le besoin de transposer le Serpent et la Bête dans deux oeuvres uniques. BlackStone vise personnellement une oeuvre reposant sur les domaines du Geste, du Son et de la Capture. En 1ère idée, il soumet à M. Pendulum le projet d'un très court métrage dans lequel il (Blackstone) va exécuter un Kata (danse martiale) de sa création centré sur les postures du "Prédateur". L'exécution sera accompagnée d'une composition musicale spécialement calibrée pour. Elle retranscrira toute la dimension bestiale et dominatrice de la créature. Le russe va donc avoir besoin de l'aide d'un compositeur pour l'aider à cerner son besoin.

Après une explication détaillée de M. Pendulum sur l'investissement nécessaire à la réalisation d'un tel projet artistique, le russe réalise que c'est bien trop ambitieux compte-tenu des courtes périodes disponibles entre les missions. Le russe change alors de sujet de conversation avec le conservateur et bascule sur les oeuvres d'art qui pourraient composer les 1ères pièces de la School of Art, oeuvres qui doivent aussi permettre de voir si certains enfants s'éveillent à l'art en étant à leur contact. Il sera regardé quel domaine de l'Art est à privilégier (sorte de parcours initiatique) afin de maximiser les chances de toucher les élèves de l'établissement y participant.

  • Jour N°3 : Enquête sur Hive Mind / Naomi (25 avril 2038).

Bien marqué par l'histoire des enfants issus du projet Hive Mind, comme Joni à Ulm, BlackStone approfondit les recherches sur ce projet "secret". Il se pose des questions sur Naomi, le projet et les marques de désespoir qu'elle porte. Il cherche à identifier s'il reste encore des représentants de la communauté des chercheurs ayant participé à cette expérimentation. Il cherche à savoir s'il y a un lien entre Hive Mind et Naomi. Il veut creuser l'histoire de cette petite qui semble très résistante à la force de soumission de la Svartcrown.

  • Jour N°4 : Projet Page - Formation Eva Carpenter (26 avril 2038).

Au 4ème jour, BlackStone est plus calme, plus apaisé. Mais il garde l'expérience de Mittenwald bien en tête. Le russe ne veut pas qu'Eva soit démunie. Ce sera donc une séance de techniques de combat au corps à corps : apprendre à neutraliser l'humain, à tuer le monstre. Séance à l'ancienne. Main nue, sans armure. Tout en maîtrise.

Par ailleurs : demande de réquisition à Camelot (Section Giant) pour la coterie : afin de piéger ces foutus noctes, faunes et bestians qui couvrent la Chasse Sauvage, BlackStone demande si la coterie peut disposer d'une série des balises utilisées par les Ouroboros à Paris afin d'attirer les créatures de l'Anathème en certains points précis.

Complément : pour poursuivre l'entraînement du page "Eva", BlackStone demande à la section Giant la mise à disposition temporaire d'un exosquelette de combat pouvant convenir à la morphologie de la jeune fille.

Jour n°1 & Jour n°2 : Fabrication : Champs de Force portatif (23 et 24 avril 2038) :

Clovis essaye de se changer les idées et se vider la têtes en se concentrant sur la Science et la Technologie. 

Jour n°3 : Motivation majeur : Retrouver son père  (25 avril 2038) :

Plusieurs mois sont passé depuis que Clovis a intégré le Knight et n'a toujours pas commencer à enquêter sur son père, il serait temps de commencer son enquête.

Jour n°4 : Enquête : les Neuf (26 avril 2038) :

Pour son dernier jour, Clovis reprend l'enquête sur les Neuf, on doit en savoir plus sur ce "jeu", où tant de vie on été perdu, et d'autres disparaîtront encore.

### Annonce ANCF (revendications SNCF mais stylées Avalon) ### 

Alors, soyons clair : le projet Page (Eva), c'est un projet de coterie, pas un projet Inès + BlackStone, donc merci à Clovis, Talion et Hector de bien vouloir contribuer.

1 intermission sans formation à Eva, OK, on reste cool, deux intermissions sans s'en occuper... Ca commence à faire beaucoup les gars... 🙄

### Fin de l'annonce non subliminale ###

Sur la première intermission j'y ai contribué : 

Jour 2 : Formation : Eva Carpenter

Je commence par échanger avec Eva sur ce qu'elle apprend à l'orphelinat (genre s'il y a l'équivalent d'une école, il me semblait que tu as dit qu'il y avait un truc s'en rapprochant pour les formés à la suite, sans qu'il devienne obligatoire des agents/chevalier du knight), ce qu'elle aimerait apprendre autre que l'aspect guerre. Tout en poursuivant ce qu'a entamé Black Stone sur la coordination (ça m'entraine aussi, du moins j'espère ^^).

Mais je suis d'accord, sur 4 jours on peut s'accorder une journée pour la Page. (Je ne sais pas comment éditer mon message donc je refais mon intermission dans ce commentaire-ci :

Jour n°1 & Jour n°2 : Fabrication : Champs de Force portatif (23 et 24 avril 2038) :

Clovis essaye de se changer les idées et se vider la tête en se concentrant sur la Science et la Technologie. 

Jour n°3 : Formation : Eva CARPENTER  (25 avril 2038) :

Malgré les difficultés et l’air sombre qu’il a hérité de sa dernière mission, Clovis retrouve assez de constance et de présence pour continuer la formation d’Eva. Il oriente la session du jour sur de l’entraînement au tir.

Jour n°4 : Enquête : les Neuf (26 avril 2038) :

Pour son dernier jour, Clovis reprend l'enquête sur les Neuf, on doit en savoir plus sur ce "jeu", où tant de vie on été perdu, et d'autres disparaîtront encore.

Merci Harad, j'avais zappé cette action de Clovis. So, mea culpa.

Mais tu as bien résumé l'esprit de la formation du page par la suite. Il faut que chacun lui consacre du temps. Chacune de ses journées sur Avalon doit être occupée sur une tâche / apprentissage au côté d'un chevalier de la coterie. Pas de temps mort pour Eva même si cet apprentissage peut se faire en mode fun, en mode ultra calme ou encore en lui donnant l'impression qu'elle n'est pas en train d'apprendre... 😜

Fidèle à lui même, le Russe partait dans tous les sens.
Le nombre d’idées et de choses à faire s’empilaient dans son crâne comme sur la todo-list de Widdfa qui secoua digitalement sa tête : impossible de raisonner son Chevalier, elle le savait.
Mais dans ce contexte, il était difficile d’être efficace en profondeur, de savoir dans quel ordre prendre les choses et de fixer les priorités, ce qui était essentiel, vu le peu de temps dont ils disposaient entre deux missions.

C’était le cas pour son Grand Projet : l’école d’Art pour les Enfants.
Le premier contact avec Zodwa Wabantu avait été pris. Black Stone avait envoyé sa bouteille à la mer, espérant que les retombées seraient positives. Il choisit de laisser les choses avancer toutes seules et se consacra avec attention sur la présentation « people » de son grand projet. Il était important que l’image renvoyée soit positive et acceptable par le plus grand nombre.
Mais pour que son projet soit présenté, il fallait déjà qu’il soit présentable.
La proposition d’aide d’Inès tomba au bon moment. Black Stone, dans sa lancée, commença à refuser gentiment, mais Blanche Neige accepta avec un aplomb qui interdit à son Chevalier de protester.
Le regard méthodique et posé de la scientifique française permettrait de mettre un peu d’ordre dans tout ça…

Le lendemain, satisfait de la tournure que prenait les choses, il passa à un autre sujet.
Il y avait bien un lien. En tout cas, c’est ce qu’il indiqua à Widdfa qui protestait toujours.
Balayés aussi les protestations sur le fait que la thématique de la Bête, du Prédateur, de la Chasse, n’était peut être pas des mieux choisi dans le contexte actuel… Mais non, le Russe écouta plutôt son instinct qui comme tout le monde le savait, ne le trompait jamais…
Il envoya donc une nouvelle série de demandes et de messages destinés à trouver un compositeur pour illustrer musicalement son projet artistique.

Derrière cette agitation et cette instabilité, l’I.A. savait que Black Stone essayait avant tout d’éloigner de ses pensées les récents évènements de Mittenwald et Zirl.
La tendance de l’homme, pendant ces premiers jours, à éviter Eva était un signe en cela.
Mais les images ne le quittaient pas de jour comme de nuit.
Il fallait bien se rendre à l’évidence, il lui fallait de l’aide. Rendez vous était pris à l’infirmerie, où le Docteur Segura passa en revue tous les aspects physiologiques et biologiques, écartant tout problème à ce niveau.
Elle l’avoua d’elle même, elle n’avait pas toutes les compétences pour traiter son cas, qui tenait plus du problème psychologique que physique.
Elle indiqua au Russe qu’elle allait faire une demande pour avoir un soutien en ce sens, mais d’ici là, elle pensait qu’il ne devait pas nier les faits, ni refouler ses pensées.

Ecoutant le conseil, Black Stone s’enferma toute la journée du lendemain dans la salle du Serveur Data à la recherche d’information sur HiveMind et Naomi.
Après quelques heures de recherches, il conclut que le projet était une ancienne marotte de l’armée américaine. Les éléments dont ils disposaient semblaient indiquer que les réminiscences de HiveMind était peut être dues à une volonté individuelle de quelques uns des chercheurs initiaux qui, après son démantèlement, ont cherché à poursuivre les choses de leur côté.
Bref, à première vue, rien en lien avec un de leur sujet de préoccupation, tout du moins avec les données dont ils disposaient.
Par contre, le cas Naomi l’intrigua beaucoup plus et ceci, assez rapidement. En faisant des recherches sur la jeune fille, il déboucha sur des dossiers classés.
Il prit d’ailleurs conscience que quelque chose avait récemment changé dans les protocoles de sécurité de Camelot puisqu’il fut assez rapidement et violemment éjecté des serveurs, sans option de retour.
Face à l’impossibilité d’en savoir plus par ce biais, il décida de se concentrer sur une jeune femme qui était beaucoup plus proche et en attente actuellement, et qu’il ne pouvait pas éviter plus longtemps.

Il fallait que Eva sache se défendre. Le monde n’était plus simplement hostile, il était mortel. L’état dans lequel Hector était revenu en était la preuve, tout comme les nombreuses vies perdues en Allemagne.
Eva comprit vite que Papa Ours n’était pas d’humeur. Ce qui la rendit encore plus attentive et courageuse face à la journée d’entraînement féroce qu’il lui fit subir.
Le lutteur savait retenir ses coups et prenait grand soin de son élève.
Malgré cela, le corps encore frêle de l’adolescente en sortit tuméfié et meurtri.
Il allait devoir envisager une autre approche.

Bien décidé à cela, il envoya un message à la section Giant, et plus particulièrement à Gauvain.
Le contenu énonçait deux demandes distinctes :
- le développement d’un exosquelette d’entraînement pour Eva
- la fourniture de Balise de Flux similaires à celle de Paris

La réponse du Chevalier de la Table Ronde ne se fit pas attendre :
«  Chevalier Black Stone, concernant votre première demande, je vais chercher dans les schémas à ma disposition une base de travail qui me permettrait de rapidement adapté un exosquelette sans trop de travail. J’envoie ce que je trouve dès que possible à Sarah Guerra.
Quant à votre second souhait… En étudiant vos rapports de mission sur les évènements de Mittenwald et le comportement de la Chasse Sauvage, je pense pouvoir travailler sur quelque chose de plus… Adapté.
Là encore, vous aurez rapidement de mes nouvelles.
Portez vous bien !
P.S. : Ah, et je vois que vous usez avec enthousiasme de votre récente réquisition. C’est bien, continuez comme ça, plus j’ai de données à compiler et mieux cela sera ! »

C’est alors qu’il lisait cette réponse que quelqu’un se présenta à la porte de sa chambre.
En ouvrant, il découvrit Jezabel Clameson, de tout évidence en proie à un malaise bien compréhensible.
La psy était arrivée le matin même avec la Coterie Prophety et cela avait jeté comme un froid sur la base.
Les échanges que Black Stone avait eu avec ses camarades confirmaient qu’il n’était pas le seul à avoir quelques doutes et interrogations face à cette nouvelle recrue.
Autant dire que la position de cette dernière était de ce fait des plus inconfortables.
Elle sourit cependant timidement au Russe avant de prendre la parole, d’une voix éraillée par l’angoisse :

« Chevalier, le Dr Segura m’a signalé que vous aviez besoin de parler de quelque chose qui vous accaparait l’esprit et elle pense qu’il serait opportun de le faire avant votre prochain départ… Est-ce que je peux entrer ? »
(Un petit échange Psy-scord ? )

Inès avait noté que les récents évènements de Mittenwald avaient profondément marqué ses frères de Coterie.
Leur réaction et leur comportement en disaient long sur la façon dont ils avaient subi de plein fouet l’Horreur de ces derniers jours.
Elle, avait la Lumière pour la guider et lui permettre de supporter les plus terribles des monstruosités. Elle s’était faite une raison : elle ne pouvait pas sauver tout le monde et il y aurait encore des pertes. De lourdes pertes.
Mais elle savait aussi que s’ils voulaient rester le mur de protection de l’Humanité, ils ne devaient pas faillir face à cela. Elle ne disposait peut être que de peu de temps, aussi elle décida de le consacrer au plus vite à aider et soutenir ses compagnons d’armes.
Hector allait passer les prochains jours à l’infirmerie. Alors, à part pour le saluer et s’assurer qu’il allait mieux, elle ne trouvait pas d’utilité à se concentrer sur lui. D’autant que si le Mexicain avait souffert physiquement, il restait solide mentalement et son état psychique n’était pas le plus préoccupant.
Celui des trois autres était plus inquiétant.

Notamment Black Stone, qu’elle décida d’aller retrouver dès le lendemain. Elle trouva le Russe penché sur son projet d’Ecole d’Art et se dit qu’elle pourrait faire d’une pierre, deux coups, en lui proposant son aide.
Black Stone semblait réticent, mais l’intervention de Blanche Neige mit fin aux doutes et finalement, le Russe fut apparemment ravi et touché par l’apport d’Inès tout au long de la journée.
(Je vous laisse développer les échanges éventuels Inès/BS si vous le souhaitez, dans la section « RP entre joueurs »).

Le lendemain, son attention se porta sur leur Sénéchal, dont l’état de fatigue et d’Espoir était plutôt inquiétant.
Inès avait de nombreux dossiers à traiter mais elle savait qu’ils étaient moins urgents en comparaison avec la situation de Clovis.
Elle se doutait où elle pourrait le trouver et se dirigea donc vers le petit atelier du casernement.
Il était bien là, entouré de carcasses de drones démantelés.
Si la technique n’était pas son fort, son esprit scientifique serait d’une grande aide à Clovis.
Mais elle espérait surtout que sa présence lui permettrait de remonter un peu la pente.
(Je vous laisse développer les échanges éventuels Inès/Clovis si vous le souhaitez, dans la section « RP entre joueurs »).
A l’issue de cette journée, les inquiétudes d’Inès s’avérèrent loin du compte.
Si Black Stone avait été touché, sa force d’âme et son acharnement semblait le protéger de la bascule…
Ce n’était pas le cas pour le Sénéchal dont les comportements et les réactions montraient que son affliction allait bien au delà de la fatigue et du contrecoup psychologique.
Elle devra être des plus vigilantes dans les jours à venir, à n’en pas douter.

Les deux jours suivants, rien n’y fit : elle avait envisagé d’échanger avec Talion mais l’homme en Rogue était introuvable. Avalon commençait à avoir une belle superficie et pour quelqu’un comme l’ancien membre du Mossad, il n’était pas difficile de s’y faire oublier.

Elle décida donc de se concentrer sur les dossiers qu’elle avait mis en attente.
A commencer par un qui la préoccupait tout particulièrement : celui des Neufs.

Mais elle fut interceptée par Eva. La Page paraissait désœuvrée. Tous les Enfants d’Avalon semblaient très occupés et elle avait besoin de se changer les idées après deux jours à lire des classiques au chevet du Chevalier Hector.
La discussion évolua vers l’inquiétude d’Eva. Cette dernière avait perçu le malaise de la Coterie depuis leur retour d’Allemagne. Elle semblait, comme la plupart des artiste, tout particulièrement empathique et réceptive aux émotions.
En approfondissant le sujet, Inès se rendit alors compte que si la jeune fille avait conscience des concepts d’Espoir et de Désespoir, comme chez la plupart des gens, elle les abordait de façon totalement abstraite.
Il était mal venu de laisser leur protégée face à cette inconnue.
Les Neufs attendront bien un jour de plus, elle devait s’occuper de ce point immédiatement.

Eva semblait avaler les informations avec ardeur et intelligence. La Page avait vraiment quelque chose de particulier, et dans l’esprit d’Inès, quelque chose commençait à se former.
Et si la Lumière n’avait pas mis les Chevaliers sur le chemin d’Eva… Mais plutôt l’inverse ?
La virtuose était bien plus qu’une adolescente douée… Elle paraissait bien plus que ça. Elle rayonnait, au delà même de sa musique. Cela perturba Inès pour le reste de sa journée, plongée dans ses pensées et dans ses doutes.
Et si le combat prenait aussi lieu autrement…

La nuit lui permit de reprendre le cours de ses objectifs. Talion s’était à nouveau évaporé, juste après l’arrivée des « renforts » envoyés par Camelot.
Elle retourna donc au problème des Neufs.
Elle se concentra notamment sur une énigme restée sans réponse, à savoir les dates « poinçonnées » par Gabriel sur le Calendrier de la Tour Montparnasse.
Elle passa la journée à étudier les trois dates, les évènements qui avaient pu se dérouler aux différentes époques avant ou après l’arrivée de l’Anathème, y cherchant un lien permettant de comprendre le message.
Car elle en était persuadée, les trois tirs du Renégat, des mots mêmes de Palomydes, n’avait pas pu rater leur cible.

Alors qu’elle désespérait de trouver quelque chose de constructif, c’est Odile qui mit le « doigt » sur ce qui ne pouvait pas être une coïncidence…
///Tiens, c’est amusant… Le 10 septembre… C’est la Sainte Inès… ///

Les premières 24h du Chevalier Hector furent une suite de cauchemars, douleurs, délires, visions, sommeils profonds et agités…
Lorsque la réalité revint vers lui, il se crut au paradis. « Yé soui morté… Ca y est… ».
Une voix mélodieuse parlait à côté de lui, alors qu’une lumière, bien que douce, brûlait ses rétines qui tentaient de faire front face à l’extérieur de ses paupières.
Il finit par garder les yeux ouverts, tout en écoutant les paroles de l’inconnue qui parlait.
Parlait… Non… Plutôt lisait, ou déclamait. Des mots qui semblait venir d’une œuvre littéraire. Un classique d’ailleurs.
Il tourna la tête et aperçut la silhouette fine, surmontée d’un incendie de cheveux roux, qu’il reconnut comme étant celle d’Eva.

« Ah, Chevalier Hector… Vous êtes réveillé… Je vais prévenir le Dr Segura… C’est une bonne nouvelle… Et je vais prévenir les autres… Je reviens ! »
Les dernières paroles résonnaient déjà dans le couloir avant que le mexicain puisse dire quoique ce soit.
Sa mâchoire était encore douloureuse et il voulut articuler, mais en vain.

Quelques instants plus tard, le Dr Segura arriva à son chevet :
« Allez-y doucement, Chevalier. L’opération est une réussite, mais il va vous falloir un peu de temps pour maîtriser l’implant. La bonne nouvelle est que votre corps ne fait aucun rejet. Vous devriez retrouver une diction correcte dans deux ou trois jours. Et d’ici un mois, ceci ne sera qu’un mauvais souvenir. »

Hector passa une main sur son menton, découvrant le contact étrange de la peau synthétique qui recouvrait la matière dure et froide de sa nouvelle mandibule.

« Ne vous inquiétez pas. C’est presque invisible. Seuls ceux qui vous connaissent bien, ou qui sont spécialisés dans la médecine réparatrice, verront que vous êtes équipé cybernétiquement.
Le choix du modèle par le Dr Bluebird a été motivé par l’intention de ne pas altérer votre visage. Vous voulez peut être… Voir de vous même ? »

Choc, repos, récupération, lever, échec, repos, lever, rééducation, parler, échec, réessayer, parler.

Quoi de mieux pour retrouver sa diction que de réciter quelques textes de son ancienne vie.
Hector reprit alors son travail sur sa chaîne R.A.Tube, effaçant, recommençant, ré-effaçant, recommençant à nouveau…

Il passa la journée à cela, s’épuisant littéralement et cédant face au retour en fanfare de la douleur.
Le lendemain, il s’enferma sur lui même.
Et ce qu’il avait découvert dans la caisse livrée le matin même par Camelot faisait tourner dans sa tête une ritournelle d’angoisse et de rage qui n’arrangeait pas les choses.

Il se décida à envoyer un message à Camelot, soumettant son inquiétude face à l’approche de la Chasse Sauvage de l’Arche de Naples.
Et si le Collectionneur en profitait ?

Avant la fin de la journée, une réponse lui parvint : « Vous avez raison. J’envoie les Watson’s Eyes sur place. Quant à vous, restez concentrés sur votre mission… Et sur votre guérison. P. »

Il en était persuadé, il avait loupé quelque chose. Talion tournait et retournait les évènements dans sa tête, mais hormis le fait que ses cauchemars, il en était persuadé, avait un lien avec ce qu’il affrontait, il n’arrivait pas à en comprendre la signification précise.
Il relut les rapports de leurs missions. Toutes celles auxquelles il avait participé, et même les autres en son absence, au cas où.
Il visionna pour la énième fois certains extraits vidéos qu’il avait archivés.
Il reprit les notes qu’il dictait à Naquam, à chaque réveil, lorsque ses rêves qui lui paraissaient… Différents.
La seule choses dont il était certain, c’est que dans tous ces cauchemars, Il était là. Cette créature reptilienne qui semblait représenter son ennemi, sans doute l’Anathème, mais que pourtant parfois il combattait, parfois non.
Bien souvent cependant, il se jouait de lui.
Comme cette nouvelle fois à Mittenwald.
Il ne pouvait s’empêcher de se dire que s’il avait pu interpréter complètement cette vision, la situation serait bien différente, et peut-être que leur compagnon ne serait pas étendu à l’infirmerie, entre la vie et la mort, peut être à jamais défiguré.
Il y passa la journée, ne se rendant compte que tardivement que la base s’était endormie.
Il laissa de côté ses réflexions, convaincu par aucune des suppositions qu’il avait avancé sur la question.

Le lendemain matin, il sait qu’il doit se changer les idées, au risque de perdre la raison.
Et pour cela, il se rattache à quelque chose de plus concret : un moyen de lutter contre le monstre.

Avant cela, il décide d’aller voir son ami à l’infirmerie.
(Evènement déjà relaté précédemment).

La rencontre avec Eva n’aura pas été sans conséquence.
Décidément, rien ne sera fait pour rendre ses journées plus apaisées.
Face à cela, il lui fallait du concret.
Il se décida à avancer sur son projet d’ancrage. Il devait trouver un moyen bien réel de lutter. Ou du moins avoir l’impression de travailler dessus.
Au méta-atelier, il tomba sur le Pr Finnegan.
Après un échange bref avec l’homme, qui ne sembla pas se formaliser du caractère froid et succinct du discours de Talion, il réfléchit un instant :

« Votre demande ne me semble pas insurmontable, mais elle va être longue et difficile à mettre en œuvre. Il s’agit là de jouer sur l’intégrité de votre méta-armure et de s’assurer de sa résistance face à certaines contraintes. Sans parler de la solidité intrinsèque de votre grappin. Je vais lancer différentes simulation, nous verrons bien ce que cela va nous donner. »

Ce n’était plus possible. Il lui fallait un os à se mettre sous là dent.
Talion tournait comme un lion en cage, pensant à de multiples choses, plus torturées les unes que les autres.
Il lui fallait concentrer son attention sur quelque chose. S’était devenu essentiel pour sa santé mentale.
C’est alors qu’il prit une décision, alors même que son communicateur lui affichage un message de son ami Russe.
(Evènement déjà relaté précédemment).

Les deux jours suivant, en dehors de sa brève apparition lors de l’arrivée des deux Vectors du Knight, Talion sera tout simplement invisible et inaccessible.

Le moral n’était pas au beau fixe. Clovis avait vécu les évènements de Mittenwald comme au plus profond de l’Horreur. Ce qu’il avait vu avait été comme la cristallisation de toutes les atrocités supportées par l’Humanité depuis l’arrivée de l’Anathème… Et sans doute bien avant, apparemment.
Il s’enferma alors dans deux jours de bricolage intensif, démontant, remontant, assemblant…
Il gardait son objectif en tête et tentait de s’y accrocher pour penser le moins possible à tout ceci.
Inès lui proposa son aide. Le Sénéchal n’était pas dupe, et la jeune femme pas très doué avec la supercherie.
Il savait la raison qui l’avait amenée à rester à ses côtés toute la journée.
Elle était inquiète pour lui.
C’était d’ailleurs la même raison qui avait motivé Malus à vouloir passer du temps avec lui la veille.
Mais là où il avait pu repousser la pilote sexy, trop maladroitement à son goût, il ne put se résigner à faire de même avec celle qui avait été avant lui le Sénéchal de cette Coterie.
Peut être aussi parce qu’elle avait su revenir de l’autre côté. Et que l’écouter lui permettrait d’éviter… Le pire.
Et d’ailleurs, la présence et les paroles d’Inès lui firent du bien (Clovis récupère 1D6 PE).
Mais il savait que la limite n’était pas loin. Pas loin du tout.

Il allait avoir besoin de réconfort, mais surtout de certaines réponses, afin de garder les pieds sur terre.
Il finit par se décider à se lancer dans une recherche qu’il repoussait depuis des mois : celle de son Père.

Lors de la première mission auprès d’Eva, il avait eu une vision… Ou plutôt un cauchemar.
Celui d’un Chevalier qui faisait face à sa mère, de façon menaçante et écœurante.
En lui même, il sut que cette homme était son père. Et le fait qu’il porte une armure du Knight ne peut être une coïncidence. En discutant avec les autres membres de la Coterie, à la suite de cette expérience, il était clair que tout ceci n’avait rien à voir avec une vulgaire illusion. Il devait y avoir un sens derrière tout ça.

Se pouvait-il que l’homme, dont il ne connaissait que le nom, Archibald Barth, soit passé par Camelot à un moment ou un autre ?
Même si cela semblait inconcevable pour le jeune français, il devait en avoir le cœur net.
Mais malgré ses premières recherches, il ne trouva aucune trace dans les fichiers officiels du Knight.
Même Palomydes, alors qu’il avait eu le courage de lui poser la question, lors de la soirée à Camelot, avait indiqué que ce nom ne lui disait rien. Et après une recherche, elle avait affirmé qu’aucune personne ainsi nommée n’était passée par les rangs de l’Organisation. Elle semblait sincère.
Mais il était possible que l’homme se soient présenté sous un autre nom.

Il décida donc de lancer quelques bouteilles à la mer. Et dans un premier temps, il devait réussir à obtenir au moins une photo ou un descriptif plus précis de son géniteur.
Et pour cela, il devait essayer de retrouver des survivants de Moron… S’il en restait.
Quelqu’un pourrait bien lui en dire plus sur l’homme qui a vécu avec sa Mère pendant plusieurs années.
(ndc : J’ai fait quelques adaptations par rapport à la fin de ton BG pour une question de cohérence)

Le soir même, Inès revint vers lui avec des données de recherches sur les Neufs. Elle avait voulu étudier certaines choses le jour même mais avait du se recentrer sur Eva.
Elle espérait pouvoir continuer ses recherches demain, mais se disait qu’il serait plus facile de diviser le travail en deux, sachant que Clovis faisait ses propres recherches de son côté.
Le lendemain, une fois revenu de la Baie de Déploiement, il se mit alors au travail.