[YGGDRASILL]_Galerie_Héros (Gundrun)

Soumis par Saghonval le dim 31/05/2020 - 15:27
Forums

Gudrun Ferhsdottir (joueuse Karnaian), une völva impétueuse au parcours incomplet.

Gundrun

Âgée de 18 hivers, Gudrun est une enfant sauvage. Gare à ceux qui se fieraient à son apparente délicatesse pour la juger, elle est, depuis sa naissance, l’incarnation des éléments déchaînés. Avec 1m70 et seulement 55kg, elle est loin d'avoir la force d'un ours. Mais comme le laissent présager sa tignasse rousse et les peintures de guerre qui ne quittent pas son visage, attention à l'eau qui dort...

Issue d'une famille de völva un peu particulière, elle a le don, c'est une certitude ! Sa mère, Holda, une femme belle et discrète qui voulait avant tout une "vie normale", le lui a transmis même si celui-ci ne s’est jamais vraiment exprimé chez elle. C’est sa grand-mère, la défunte Kirsten, qui a enseigné à la jeune völva tout ce qu’elle sait à ce jour et lui a transmis son stafr (son bâton de magie gravé de runes).

Kirsten et Gudrun se ressemblent énormément. Farouches, au caractère fort, elles ne se laissent pas dicter leur conduite. C’est pour cette raison que Gudrun, à l’image de sa grand-mère, a bien des difficultés à se faire une place socialement.

L’autre problème réside dans la formation incomplète qui a été dispensée. La lignée de Kirsten n’a jamais réussi à se "faire un nom" en tant que völva pour deux raisons. La première est une absence totale d'affinité pour les runes, ce que les amis de Gudrun ont déjà pu constater, et en rire, rarement longtemps. Et la seconde, leur maîtrise du Sejdr se limite aux domaines de la « Transmission de Forces », « Guérison » et à la « Maîtrise des Éléments ». Et lorsqu’elles ont recours à la Maîtrise des Éléments, les sejdhkona de la lignée de Kirsten ont un lien tellement particulier avec les éléments naturels qu’elles déclenchent toujours de véritables cataclysmes ou des réactions en chaîne, ce qui prête moins à rire.

Malgré le tempérament volcanique de Gudrun, son père Ferh a toujours été très bienveillant vis-à-vis de sa fille unique. En sa qualité de chasseur, il a appris à son enfant la vie en pleine nature et les trésors qu’elle recèle.

Il y a  3 cycles de saison, lors de la fameuse fêtes en l'honneur du roi Regin Erlingsson, Le vieux scalde Urjyr Mørkegrå révéla à Gudrun, sur sa rune Hagall, un secret de famille très troublant. 

La grand-mère de Kirsten, la völva Rikke, avait offensé Freyr. Le Seigneur des Vanes avait alors jeté une malédiction sur l’impudente et sa lignée. De honte, la faute commise avait d’abord été tue puis elle avait été oubliée.

La puissance de destruction des forces de la nature était donc devenue la marque des descendantes de Rikke mais au prix de tout un pan du savoir des völva qui avait été oublié de la fautive et ne s’était plus transmis.

Il revenait donc à Gudrun de découvrir quelle offense Rikke avait commise à l’époque et ensuite de trouver le moyen de la réparer.

Depuis cette révélation, Gudrun se renseigna sur cette faute familiale mais resta toujours très discrète à ce sujet, y compris avec ses amis, qui comprirent que la révélation avait été de taille. Elle leur expliqua seulement qu'il lui faudrait se rendre à Upssala, capitale du Svithjodh.

En attendant et pour se créer une opportunité de voyage, elle a mis de côté son don et a appris le métier de chasseuse et tanneuse de peau. Elle travaille actuellement pour le compte du noble Eluf, commerçant en cuir, dont le fils, Thor, est un de ses amis proche. Elle part ainsi régulièrement en campagne de chasse et profite de ses déplacements pour se créer des liens en vue d’un voyage plus lointain vers le Royaume de Suède.

Gudrun est aussi en compte avec Hildr Thorbjornsdöttir, la völva du clan. Elle lui est redevable d’un service. Hildr est une völva douée et accomplie et c’est la meilleure amie Jorunn, fille du Jarl Hrolf. Gundrun ne veut pas la décevoir.

Scénario 01 - Banquet de Hrolf

Expérience en aventure (PL-Points de Légende): 12
Expérience liée à l'apprentissage (PL-Points de Légende) : 2
TOTAL (PL) : 14

Renommée (PR-Points de renommée) : 8
Faits accomplis ayant un vecteur de diffusion allant jusqu'à 2.

Le Jarl Hrolf récompense la réussite de l'enquête menée durant ses fêtes de Jöl par une gratification d'une once d'or + deux onces d'argent et prend à sa charge les éventuels frais de réparation des armes et armures.

Le stafr offert par sa grand-mère à Gundrun dispose maintenant d'une rune active (identifiée par Hallbiorn) suite à son action de guérison sur Athgar. Hallbiorn a perçu que le stafr avait été utilisé à cette occasion comme "vessel" pour une manifestation de la déesse Freya.

Rune de Niveau 3 : Uruz (+) (puissance 9), LdB p167. Effet pouvant s'appliquer à un sujet se trouvant au contact du bâton (un seul à la fois).

 

Grâce à cette grande aventure à cavaler d'un bout un à l'autre de Rohald avec ces fous furieux de la course à pied et de l'équitation, Gudrun a gagné plein de muscles et un peu de plomb dans la cervelle.
- Puissance 1-> 2 : 10 PL
- Vigilance 1 -> 2 : 4 PL

Ce qui donne : 
- PV : 37 -> 40
- CPE : 4 -> 6

Grâce à sa nouvelle fortune, et pour fêter l'arrivée de ses petits muscles, elle en profite pour faire des emplettes.

Le premier qui se moque se fera démonter le genou et devra aller pleurer auprès d'Hallbjorn !

- Pantalon de cuir ordinaire (4 OA)
- Jambières de cuir renforcé (4 PA, Protec +2, Enc +1)
- Grande besace de voyage (6 PA, Slot 12, Enc +1)
- Toque ordinaire (2 OA)
- Une paire de raquettes (2 PA)
Dans laquelle elle s'empresse de fourrer son vieux pantalon et sa petite besace en attendant de décider quoi en faire. Et de compléter par :
- Sous-vêtements de rechange (5 PA)
- Chemise ordinaire de rechange (8 PA)

Et puisqu'il lui reste encore des sous après ces achats de matériel indispensable, elle se fait un petit plaisir en s'offrant :
- une fronde (1PA, Dégats 4, Solidité 8, Portée 10/20/30/40) 
Qu'elle passe à sa ceinture pour la rendre facile d'accès et commence à compléter le contenu de ses poches avec une demi douzaine de petits cailloux à la bonne taille.

Les 2.8 OA restantes vont immédiatement dans sa bourse en cuir.

Et elle s'en va allègrement mais discrètement se renseigner sur la rune Uruz. Et sur la femme de Borre.

Saghonval, tu peux m'envoyer la page sur la rune Uruz s'il te plait (LdB p167) ?
Et me dire si Gudrun est capable de fabriquer 2 flèches pour compléter son carquois ou si elle doit les acheter, et à combien.

OK, c'est noté et je te prépare ça pour ce soir.

Pour 2 flèches, Gundrun tente de négocier cela à l'oeil. Elle se prend (comme toujours) la tête avec l'artisan. Elle finit par en récupérer 2 dans le stock de la garde du Jarl...

Mais non, voyons. C'est eux qui s'embrouillent tous seuls. C'est pas moi !

La preuve, des fois tout se passe bien, comme avec Thorgren Dormalsson. Non mais... Je dis ça, je dis rien, bien sûr.

La jeune völva a passé une très mauvaise nuit dans la maison de la Veuve.

La vision qu'elle a reçu (à savoir ses amis, la Veuve et son chien, tous pendus dans la grange proche de la maison de leur hôte) lui laisse à penser que toute cette histoire n'est qu'un mauvais cauchemar... Et que la vie du groupe est en jeu... Malheureusement, Gudrun ne se réveille pas... Et les problèmes semblent s'amonceler comme la neige qui tombe...

Pendaison

Une nuit, un cri.