Knight - Le Don de l'Art

Soumis par Thomas le dim 01/03/2020 - 17:12

Le Vector filait au dessus de l'Afrique Centrale, après avoir contourné par l'ouest le Territoire de la Dame.
A l'intérieur, le calme régnait. Eva avait finit par s'endormir, arnachée à un des sièges.
Sa tête penchée vers l'avant était cachée par sa chevelure rousse.
Les Enfants d'Avalon ne pouvaient s'empêcher de regarder ce tableau qui leur faisait du bien.
L'échange de certains sourires entre eux en était la preuve.
D'autant que leur esprit était soumis à des sentiments contradictoires : la victoire était nette, sans conteste, mais leur virée au sein du Musée les avait désarçonné sur plusieurs de leur convictions et de leurs espoirs.
Globalement, leur moral était plutôt bon, mais ils ne pouvaient s'empêcher d'entrevoir la tache sombre qui venait d'apparaître dans la toile de leur destin, et celui de l'Humanité.

Après quelques heures de vols, alors qu'ils avaient retrouvé la lumière faible mais présente des territoires libres, Malus leur annonça qu'ils étaient en approche d'Avalon.

A leur arrivée, tous ceux qui étaient restés sur place les attendaient sur la zone d'atterrissage.
Leur visage montrait assez facilement leur soulagement.
Ils accueillirent, avec sourires et frappes dans le dos, leurs frères revenus vivants et intègres. En partie du moins.

Rosa pris la parole la première :
" C'est la dernière fois que vous nous mettaient dans une flippe pareille.
J'ai vraiment cru que c'était la dernière fois que j'aurai à supporter vos enfantillages.
Et je me voyais déjà en train d'expliquer à Sagramor pourquoi vous n'étiez pas de retour !
Ravie que vous soyez tous là ! "  Se tournant vers Eva. " Et que vous nous rameniez notre petite invitée. "

Sans laisser à d'autres la possibilité de réagir, les alertes de la bases se déclenchèrent soudainement.
Les terminaux R.A. des Chevaliers et de tout personnel relayèrent l'information transmise alors par l'I.A. :

" Appareil en approche. Véhicule de type Vector et de classe Harpie référencé dans la Base de Camelot. Autorisations en règle. Occupant : trois signatures vivante. "

Le Pilote du Vector (1) / Papa Sagramor (2) ou Palomydès ? / quel est le 3ème invité surprise ? Hum... Un patron de Londres ? Un mécène bienveillant ? Ce serait mettre Avalon KO... Nan... Donc disons Sagramor (2) et Palomydès (3) ! ;o)

Rosa lève les yeux de son bracelet R.A. :

" Je n'en sais rien. Je n'ai eu aucune information de Camelot quant à une éventuelle visite.
Si Palomydes est dans ce Vector, elle s'est bien gardée de me prévenir.
Sagramor c'est bien son style, de débarquer comme ça sans envoyer une invitation.
Quoiqu'il en soit, le protocole de brouillage est plutôt costaud et impossible de pousser les scanners plus que ça, on est déjà en faiblesse au niveau des générateurs.
Il ne nous reste plus qu'à attendre que le Vector se pose (disons samedi soir par exemple)... Et patienter en restant sur nos gardes, on ne sait jamais. "

Si ce vector transporte du monde destiné à rapatrier Eva (il y a de forte chance) alors, mon Frère, il ne sert à rien de la cacher.

Eva nous l'a dit ; sa spirale infernale doit prendre fin. Elle doit prendre en main son destin. Il est mieux qu'elle fasse front ici, sur le tarmac, avec nous tous à ses côtés.

Il est bon de se sentir épaulé lorsque l'on dit Non à un "puissant" pour la première fois.

Sitôt levé, sitôt petit-dej, sitôt connecté.

La Knight fut courte mais intense en réflexion (même si le gaspinicho est une soupe qui se mange froide).

Bon, la BlackStone combinaison des informations "Rumeur : un artiste s'est ouvert les veines pour peindre avec son sang" + "Analyse de M. Pendouloum à Clovis : la base de la peinture, c'est les couleurs primaires (i.e. Bleu Cyan, Rouge Magenta, Yellow)" n'a pas fonctionné... La belle giclée de sang (rouge magenta), c'est cadeau ! Voici, ceci est mon sang livré pour vous... Que l'Anathème se noie dedans...

On change de registre avec Rosa et on s'attaque à la tuyauterie le l'Oeuvre-Bâtiment. Faut pas avoir fait "Oslo katedralskole" (BS a fait une grosse partie de ses études en Norvège) pour comprendre que nous avons un problème avec la musique. Il faut combattre / corriger le son discordant qui sort des pipes... Bref, réparer l'orgue local (ou le défoncer). Il n'y a pas de mécanique apparente, juste trois "bouches" dans lesquelles on peut parler / chanter. On va donc purger la musique cacophonique des tuyaux en y envoyant du gros son bien mélodieux.

Plan A (vision du joueur pour résoudre l'énigme)

Comme il faut que ce soit du "grand art", BS propose à Rosa d'aller chercher fissa trois "petits chanteurs à la croix de bois" (https://www.youtube.com/watch?v=JuMMwF8Qhhg) parmi les artistes protégés par Hector et Thor. BS les ramène devant les 3 extrémités et le couple Rosa / BS les motive pour (1) qu'ils n'aient pas peur, (2) qu'ils ne tentent pas de fusionner avec les tuyaux (3) et qu'ils chantent (très bien) afin que leurs voix d'artiste transpercent le bruit chaotique généré par la machine corrompue par l'Anathème ! (https://www.youtube.com/watch?v=tKSmfEOLL5s).

Plan B (vision du personnage, nourrie par toute l'expérience de ses missions contre le Masque)

Déclenchement du mode Goliath en mode 5 à 8m de haut : BS arrache la 1ère moitié des tuyaux du "cacophorgue" pour taper et défoncer la seconde moitié...

Voilà mes pensées du moment.

Je ne sais pas pour vous mais, on va commencer par le début de l'alphabet et appliquer la lettre A avant la B.

P.S. pour la toile qui a été éventrée et devant laquelle se trouve l'équipe 1, je conseille que vous sortiez le kit chirurgie afin de recoudre ces mauvaises plaies suintantes ! ;o))

A++

SAG.

Personnellement je ne vais pas m'alarmer je vais secourir le maximum des visiteurs possibles...

Sabre au clair je vais délimiter une zone tricolore par un filin jaune-bleu-rouge et utiliser mon OD de force pour pousser en avant les visiteurs afin de les guider...

Suivez le guide semble dire mon sabre anti-anathème...

Rallions les autres dis-je à Hector. Détruisons le gramophone sarcophonique !

La prochaine session de Knight se déroulera ce vendredi sur Roll20 à 20h30

Rien ne pourra empêchez nos héros de mettre un terme aux sinistres plans du Collectionneur !

D'ici là, merci de vous inscrire de répondre à l'invitation à la partie et de compléter votre fiche.

L'adaptation à roll20 est faite.
Avec les moyens du bord :)

Apparemment il ne reste que JP qui n'a pas mis à jour Clovis.
Je vais faire le tour des Persos pour vérifier que tout est ok.

A demain

Domaine après domaine, nous remontons le cours de l'Art et plus nous progressons plus BlackStone se rend compte de la richesse intérieure de Rosa ! Sa voix est chaude et puissante, sa gestuelle féline ! Sa détermination : complète !

Le Russe l'admire et l'aime encore plus en mission ! Une grande joie de pouvoir se battre contre l'obscurité côte à côte ! Surtout lorsqu'il s'agit d'un combat pour la survie de l'Art ! Un combat contre le Collectionneur ! Le Russe le sait, c'est la cible de sa princesse ! Il va prendre cher Mister C. ! Et le Chevalier en barbarian a bien l'intention de permettre à sa compagne de réaliser sa motivation majeure ! On va enchaîner et, si nous faisons correctement le taf, Rosa va pouvoir enfin l'affronter... Sa Némésis !

Rosa : My Queen !

Rosa se tient face à la paroi cylindrique.
L'objet est immense, sans doute 5 ou 6 mètres de diamètre et d'une hauteur semblant même, étrangement, dépasser le plafond du chapiteau.

Elle se tient droite, regardant la paroi lisse et sombre comme les plus profondes ténèbres.
Les poings de sa méta-armure, placés le long de ses hanches fines, sont fermés à en faire craquer les jointures.

Alors que Black Stone s'approche d'elle, lui parlant dans le communicateur, la voix emplie d'une dévotion exacerbée, celle ci tourne la tête vers lui.
Ses poings semblent alors se desserrer un peu, et à travers la visière de sa Bard, le Russe peut y voir un léger sourire. Elle hoche la tête, pleine de cette détermination qui lui est propre.

Puis, tournant le regard vers ce nouvel obstacle, Black Stone prononce un :

" Qu'est ce que c'est encore que ce truc ! " avant d'avancer la main vers la paroi, motivé par sa traditionnelle intuition inspirée, qui là aussi, lui est propre...

Le "Non ! Espèce de..." de Rosa retentit une fraction de seconde trop tard, alors que l'armure Barbarian se fige soudain... Black Out.

#Popcorn ON#

Chers téléspectateurs,

Dans cette belle rencontre sportive au coeur de Naples, juste avant ce Black Out (ou Black Stone, dans le sens "je suis stone"), nous en étions à 2 -1 en faveur de BS/Rosa (équipe extérieure) dans cette rencontre contre le Collectionneur (joue à domicile).

1 but marqué par le Collectionneur avec cette très belle installation (de merd....)

1 pion BS/Rosa pour le Son

1 pion BS/Rosa pour le Geste

Et là, c'est à nouveau l'égalisation... La FBI de (Fausse Bonne Intuition) de BS qui nous ramène à 2-2.

#Popcorn OFF#

Rappel ; ne jamais tendre la perche au Conteur... La suite à la prochaine catastrophe !

Alors que Black Stone vient de poser sa main sur la paroi et que l'armure s'immobilise, les ténèbres issues du cylindre commencent à le recouvrir.
L'action de ses compagnons n'y fait rien, il est littéralement figé et collé à la structure et une matière poisseuse et noire finit par intégralement le recouvrir.

Le temps semble se figer... Des secondes ? Des Minutes ?
Aucune réaction, aucun contact radio, aucun mouvement ne permet de savoir ce qui se passe pour le Chevalier.

Quand soudainement, un cri semble résonner sous la masse sombre qui se met à vibrer et rapidement reculer vers le cylindre.
Black Stone, libéré, s'écarte brusquement, ses doigts se décollant de la surface lisse et il se tourne alors brusquement dans la direction de Rosa...

Blackstone se compose un visage.

-"Désolé Princesse ! J'ai cru voir un éclat sur la surface vitrée et j'ai voulu le mesurer avec le doigt pour savoir si il était plus petit qu'une pièce de 2 EUR..."

-"C'est le bordel là-dessous, de l'obscurité épaisse ! Pas de Forme, pas de Capture... Je pense qu'il faut couper l'alimentation de ce cylindre..." Pour plaisanter, BlackStone accompagne son propos d'un rictus et d'un geste brusque du poignet droit faisant jaillir sa griffe de combat lumineuse stylisée frappée de la splendide gravure du Masque Brisé.

Après avoir récolté une nouvelle volée d'injures (méritées) de Rosa, agacée que le russe soit capable de débiter autant de conneries à la minute, BlackStone fait mine de l'écouter concernant la meilleure stratégie d'attaque à adopter pour cet étrange cylindre et ce, sans le toucher (à nouveau)...

Pendant ce temps, BlackStone a ouvert un canal de communication texte avec son pote Talion. Le russe est (intérieurement) en panique. Il a besoin de l'aide de son copain. Une stratégie est à mettre en place... Et vite !

HRP On /

Ca c'était une partie ! Des artistes, des effets de scène et un animateur spécialiste de la porcelaine de Limoges ! Merci les gars, merci MJ ! Grande joie. Grosse motivation. Un sujet de discussion entre joueurs (ci-dessous) pour ne pas avoir un sujet de frustration à la longue... Ce JdR m'éclate ! ;o)

En fin de séance, nous avons eu une discussion intéressante avec Trambi sur le mode héroïque. Lorsque Trambi a demandé au reste du groupe de se prononcer sur une activation du mode héroïque pour Inès => nous avons seulement été 3 à nous prononcer : Harad a dit OK et Kronkhar et moi avons dit NOK. Il aurait été bien que SuperB et Jherek se prononcent.

Dans la foulée SuperB a déclenché son mode héroïque sans poser la question. Perso, j'aurai trouvé sympa qu'il prenne en compte les avis émis précédemment pour la demande de Trambi.

Sans m'avancer à 100%, je pense que Kronkhar et moi partageons un point commun; notre expérience, à l'usage, montre que si le mode héroïque apporte de réels plus, il monopolise aussi le jeu autour du héros (c'est le principe) et les adjuvants font peu de chose (ils aident ou ils sortent de la scène). Comme les combats sont "longs" (on parle bien du temps passé IRL), surtout dans le cadre des affrontements de fin de scénario avec le boss de fin de niveau (il y a qu'à voir combien de temps nous avons passé juste pour l'affrontement avec le Collectionneur hier soir = +1 heure de jeu), on trouve particulièrement frustrant d'avoir des Chevaliers qui ne peuvent pas avoir leur liberté de mouvement et utiliser leur matériel et leurs "spécialités" contre le big boss des méchants.

Donc OUI au mode héroïque mais il serait vraiment cool :

- que ce mode ne soit pas systématiquement "retenu / gardé" pendant une mission pour ne le déclencher qu'au moment du combat final. Un mode héroïque sur une scène intermédiaire, c'est plus rapide à jouer et ça peut être très fun.

- que le choix de l'objectif du mode héroïque soit choisi de manière plus fine, plus judicieuse que simplement "l'objectif de mon mode héroïque est de défoncer la tronche du groupe méchant en face". Choisir un objectif de manière plus fine permet de réduire le temps IRL du mode héroïque et donc laisser un peu plus de place aux autres joueurs pour interpréter leurs Chevaliers. Souvenez-vous que nous sommes 6 Chevaliers. Donc, un mode héroïque, statistiquement, il peut facilement y en avoir un de déclencher à chaque mission.

Merci de m'avoir lu.

Note :  Ce sujet (doit) être répondu svp dans le thread ad hoc. J'ai posté ici car le constat est directement en lien avec la mission que nous venons de finir mais la discussion qui peut en découler est un sujet de fond qui doit être discuté dans le thread approprié (je pense).

A++

SAG

/ HRP Off

Je donnerai mon avis de MJ un peu plus tard sur ce point des Modes Héroiques.
Je suis pour que tout le monde s'exprime d'abord (dans le sujet adapté SVP) sur cette problématique récurrente.

Concernant le scenario en lui même, tout d'abord, merci à tous d'avoir joué le jeu de ce "nouveau mode" un peu imposé.
Il faut reprendre ses marques et ajuster sa façon d'agir et de réagir.
Le premier risque étant la cacophonie que vous avez su nous éviter. Merci donc.

Il est vrai que ce format est assez frustrant par moment, et notamment de ne pas pouvoir se retrouver autour d'une table avec des potes passionnés en partageant de bonnes choses à boire et à manger.
On a même plus le droit d'être réveillé à 2h du mat' par les cris d'une Barbarian en mode Hargneux. Instant souvent salvateur pour la dynamique à heure tardive :)

En tant que MJ (mais aussi l'ayant vécu un peu en tant que PJ) cette expérience montre une nécessité des adaptations de sa façon de faire que je vais poster dans le sujet sur les activités en mode confinement, à destination des autres meneurs et joueurs qui vont pratiquer la chose dans les prochaines semaines.

Mais une chose est certaine, c'est physiquement et mentalement plus compliqué pour le MJ, alors que pour le joueur, finalement, les choses sont simplifiées par le système de gestion qui est quand même bien foutu et qui déleste des calculs et des jets parfois compliqués.

De ce fait, ce gain de temps pour les joueurs est absolument à mettre à contribution pour aider les MJs en étant d'autant plus réactif RP/HRP parlant :
- C'est mon tour, je sais ce que je vais faire et j'ai le doit sur le bouton
- Le MJ me pose une question, je rebondis tout de suite.
- je consulte mes stats et je les mets à jours quand ce n'est pas à moi de jouer

J'avoue que les deux dernières séances m'ont pas mal "vidées", beaucoup plus qu'autour d'une table IRL où un rythme soutenu est moins nécessaire.
Là, devant l'écran, le MJ doit être toujours en action pour gérer les aspects techniques, dérouler l'histoire, répondre aux messages privés qui tombent et dynamiser le jeu pour ne pas que les PJs s'endorment.
C'est très stimulant mais aussi très fatiguant.
Je comprends pourquoi les habitués de l'exercice se limitent à des séances de 3 à 4h avec plus de récurrence.

Merci encore d'avoir fait votre maximum, ce qui a permis de réaliser une partie que j'espère pas trop dégradée par rapport à ce que j'avais prévu IRL.
Elle aura été beaucoup plus longue, ça c'est certain, preuve que le jeu en ligne a un impact sur le déroulé.

Le débriefing du scenar va tomber bientôt.
Juste le temps pour moi de reprendre mon souffle :)

Merci pour cette expérience ! C'était bien.

  Je serais preneur de retours individuels (de la part du MJ ou des joueurs) parce que c'est encore plus difficile de savoir quand "on marche sur les pieds de quelqu'un en ligne".

Il suffirait d'un instant.

D'un doigt.

D'une ligne de vue.

Cette personne, Mia, artiste renommée, créatrice du Don de l'art, "espoir" de l'humanité...

...n'est autre que le réceptacle du Collectionneur. Une créature perverse, démoniaque, responsable de centaines de mort, un ennemi de l'Art ayant failli amener la destructions de ce que ce Pendulum appelle les Domaines. Il reviendra sûrement, encore, plus préparé, plus dangereux que jamais. 

Et "ils" la laissent partir. Donnant la responsabilité d'une individu aussi dangereuse à la milice de régler les pots cassés. Non. 

La coterie s'en va, Blackstone bras dessus bras dessous avec son amante, les autres avec le corps d'Allen Travis.

Qu'attends le Knight pour répondre ? Inès ? Pourquoi ne dit-elle rien ?

Et Talion ? Lui, il sait gérer ce genre de choses, peut être pourrait-il...

Non... Je ne peux penser comme ça, ni agir en pleine lumière. Serais-je en train de douter ? Le but n'est il pas de sauver tout les humains ? D'être le rempart et la lumière contre ces calculs purement statistiques ? Ne vaudrais-je pas mieux que les bourreaux du Nodashi ou l'administratrice Clara Jensen ?

Mais Mia est-elle seulement consciente de sa nature ? Quelle est cette étrange sensation que j'ai ressenti à son contact  ?

Les miliciens l'entourent, elle sort du chapiteau. C'est trop tard, pour l'instant. Je laisserais donc une bombe à retardement au sein de l'humanité et nous y répondrons... comme toujours au lieu de prévenir.

 

 

Malus est là, les moteurs vrombissants du Vector couvrant les bruits de l'Arche de Naples. Je jette un dernier regard sur l'exposition en ruine sur la Plazza. Mes compagnons prennent place, savourant notre réussite.

Clovis se tiens le bras, ayant failli se vider de son sang. Quel courage mais quelle inconscience aussi de la part du jeune Français.

Blackstone et Rosa, les deux tourtereaux. Rosa semble particulièrement livide mais...soulagée. Comme si une énorme chape venait de tomber de ses épaules.

Je vois Talion, toujours aussi sombre. Le Collectionneur est tombé de sa main et il ne bravade pas, ne se vante pas. Lui et Blackstone sont vraiment les opposés.

Thor, perdu dans ses calculs et ses doutes. Je l'entend marmonner sur ce qu'il aurait pu faire sur le terrain. Si les barrière avaient besoin d'être plus fines, le filin plus épais, toujours à se remettre en question.

Et Inès...

Hector : "Alors ? Qu'ont t'ils répondu ? As-tu réussi à les joindre ? Que va t'il advenir de Mia ?"

Nous quittons Naples...

BlackStone est dans un état bizarre... Un état euphorique... Trois raisons à cela : 1) il a été baigné par les différents domaines de l'Art restaurés, 2) la femme pour laquelle il a des sentiments (très) forts est vivante, à ses côtés, 3) le russe a démontré à lui-même qu'il peut changer le cours de ses visions prémonitoires ! Le Collectionneur n'a pas réussi à la tuer !

En montant à bord du vector de Malus, le russe, arrivé avec du retard, n'est pas lui-même. En armure barbarian, heaume foldé, visage souriant, BlackStone tient à la main un jolie sac de la bijouterie Tiffany (centre-ville de Naples) dans lequel est glissé une bouteille de nano-champagne ou un truc équivalent... Un chevalier en barbarian sortant d'une séance de shopping... What the Fu...k !!!

Le russe est clairement à côté de ses pompes !

A bord de l'engin, tout sourire, il frappe sur l'épaule de son compagnon Talion.

- "Tu as assuré mon pote ! Tu lui as refait la porcelaine à ce bâtard de Collectionneur ! Tu lui as éclaté la faïence, tu lui as repeint la toile et refait le portrait ! Merci ! Merci pour elle (désignant Rosa), merci pour moi (clin d'oeil complice), merci pour nous ! Je t'en dois une de plus ! Tu commences à avoir un sacré crédit !"

Il s'arrête une seconde, hoche la tête et pose la question à la cantonade :

- "Au fait, la mère Mia, on sait ce qu'elle a négocié de si important à ses yeux avec le sombre seigneur du Masque pour que la contrepartie de cet énorme deal soit qu'elle devienne le vaisseau permanent d'un être comme le Collectionneur ?"

Sans attendre de réponse, comme s'il avait déjà oubliée la question, BlackStone file s'assoir à côté de Rosa. Il est doux, lui parle calmement et lui rappelle à nouveau combien elle était belle et inspirée lorsqu'elle a chanté pour déstabiliser sa Némésis. Clairement, ce grand dadais est amoureux ! Manquait plus que ça...

 

Inès répond à Hector, d'un air déçu:

Sir Palomydès m'a répondu que l'on devait partir. Le destin de M... cette personne est incertain, écartelé entre la formidable artiste qui parvient à faire briller la Lumière et l'influence supposée du masque. Pour l'instant, je n'ai que la vision de la section Korrigan et disons qu'elle ne considère sans doute plus M... l'artiste comme membre de l'Humanité.

Je suis en train de rédiger le journal de bord (qui va être long). et j'ai quelques questions :

  • Quel est l'orthographe du nom de Mia ?
  • Sortis du Vector, il y avait Sir Palomydès, Sir Sagramor et Sir ?

Je pense qu'il va falloir être clair et coordonné sur notre manière de raconter à la hiérarchie du Knight notre rêve (ou était-ce une vision ?) commun au moment où Talion a vaincu le Collectionneur. Parler de ces créatures est un exercice complexe car ces entités sont totalement inhumaines et le récit doit rester factuel pour qu'on ne puisse pas nous soupçonner  d'avoir consommer des "euphorisants" ! (je sais, Inès nous dédouane sur ce point).

Je suis preneur en effet d'un petit rapport sur ce qui vient de vous arriver, ceci afin d'orienter un peu de débriefing.

Si possible avant ce WE, car je prévois de faire tout ça dimanche ou lundi.
A vos claviers !

Oui. Vous n'avez aucun enregistrement, même sur le module Cameraman de Clovis.

Si vous n'aviez pas vu la même chose, vous auriez vraiment pu penser l'avoir rêvé.

Le rapport de BS sur "l'évènement" en lien avec la neutralisation du Collectionneur prendrait la forme suivante :

"Au coeur de l'action, accompagnant la fissure du masque de l'agent nommé le Collectionneur, un flash de lumière nous a frappé. Widdfa (ndlr : l'I.A. de ma méta-armure) n'a pas réussi à compenser cette détonation aveuglante... Nous avons alors été plongés dans une immense salle blanche. Dans cette environnement, très déroutant, évoluaient six formes.

Clairement, ces six individus étaient mutants avec des profils physiques tellement abscons que je serai bien incapable de les décrire à nouveau avec précision. Je garde clairement un souvenir assez précis d'un de ces êtres ; un colosse, un titan à la peau bleue. Avec un corps dégageant une grande puissance. Un corps dont les traits semblaient évoluer en permanence. L'individu n'avait pas de tête.

Le panorama a pris fin avec l'arrivée de deux ailes de feu. J'ai clairement ressenti un sentiment de colère accompagner cette apparition de flamme. Ce fut le dernier élément factuel que je sois en mesure de restituer".

Inès semble très concentrée puis elle se lève dans le Vector.

Nous pouvons être fiers les attentes étaient grandes et l'adversité bien plus encore mais La Lumière a guidé nos pas. Louée soit-elle !

Frère Talion avait ressenti l'exaltation mêlée de sérénité lors que votre exécution du collectionneur ?

Je vous envoie une proposition de rapport suite à notre mission. Je serais preneuse de toutes modifications, améliorations. Vu l'importance de la mission, je souhaiterai envoyer rapidement le rapport aux chevaliers de la Table ronde concernés.

Nous devons en particulier, essayer de nous rappeler chacun de notre vision pour essayer de voir si c'était la même vision ou si il y avait des variantes.

HRP : Désolé Sag collision des commentaires...

Widdfa reçut le @rapport en provenance d'Inès.

Voyant BlackStone jouer les fleurs bleues avec Rosa, l'I.A. ne voulut pas le déranger. Elle prit le sujet à son compte.

Blanche Neige connaissait "son homme". Elle tria, compléta, réexpédia.

Maintenant elle pouvait retourner à son activité préférée, le voyeurisme ! ;o)

===============

La Forme pervertie par le Collectionneur.

LaForme

Suite à l'envoi du rapport par Inès, Blanche Neige se permit de sortir le russe de ses rêveries amoureuses.

-"Et grand dadais, je peux te parler une seconde..."

BlackStone défolda son heaume et assombrit sa visière. Il se passa quelques minutes durant lesquelles le combattant en barbarian resta immobile puis un message R.A. parvint sur les récepteurs de tous les chevaliers à bord... A l'exception de Rosa.

- Chevalier Inès, je souhaite m'entretenir ouvertement avec vous et le reste de l'équipe de votre démarche. Si possible sans commencer à faire d'esclandre dans le Vector mais, si vous y tenez, cela reste parfaitement possible...  Je ne suis pas à cheval sur le protocole mais, là, je vous le dis tout net, votre besoin d'endosser le rôle de "1ère de la classe" doit s'arrêter au moment où commence les prérogatives du Sénéchal de coterie. Surtout lorsque la dite Sénéchal est présente sur la mission. Vous vous permettez d'envoyer un rapport au plus haut niveau de la hiérarchie alors que c'est un rôle / une responsabilité qui est totalement dévolu à Rosa, Sénéchal des Enfants d'Avalon, officiellement nommée à ce poste par Sir Palomydès (et avalisé par Sir Sagramor). Sans parler du fait que ce rapport n'est pas précis. Vous devriez présenter vos excuses à la Sénéchale pour avoir outrepassé vos droits... Et arrêter de faire du zèle... Ou, devrais-je dire, de la "lèche"...

Derrière les mots, le ton est dur et décidément le russe a toujours le "drone" de l'équipe dans le collimateur... L'ambiance Avalon venait de reprendre le-dessus...

Chevalier, je n'ai pas connaissance des prérogatives du Sénéchal dans le code du Knight. Le rapport a été soumis pour validation à chacun d'entre vous. Toutes les modifications soumises par des chevaliers ont été intégrées. J'estime que la situation est suffisamment grave pour tenir au courant la Table Ronde dans les plus brefs délais.

Inès s'interrompt

Vous venons de recevoir un message de l'Oeil, nous demandant de confirmer les effectifs du groupe VIP.

Rosa souhaitez-vous répondre ?

BlackStone se contente de sourire à Inès, un sourire pas super sympa, ironique, qui laisse bien passer le message :

Lorsque toi, Inès la Repentie, tu étais Sénéchale de la coterie des Fils des Thermopyles, tu savais parfaitement quelles étaient les prérogatives du Sénéchale...

A cet instant, BlackStone s'adresse d'une manière (anormalement) formelle à Rosa...

 

 

Avec du recul, un oeil un peu attentif pouvait remarquer que Rosa était ailleurs.
En fait, depuis la fin du combat contre le Collectionneur, elle n'avait quasiment rien dit.
Elle avait laissé au reste de la coterie la gestion de cette fin de crise, la décision quant à Mia Gaspini et jusqu'à l'élaboration même du rapport destiné à Camelot.
Black Stone, jusqu'alors sur son petit nuage, accaparé par son enthousiasme amoureux, avait été aveugle face à cet état.
Quant au reste du groupe, bien satisfait d'avoir mené à terme cette mission, avoir défait le Collectionneur et sauvé les Domaines des Arts, eux non plus n'en avaient pas pris note.
Tout au plus, avaient-ils mis la réserve de Rosa sur le compte de son tempérament traditionnellement très calculé.

Mais la réaction qu'elle eut en réponse à la demande d'Inès ne pouvait que trahir un malaise chez la Sénéchal :
Après un instant de silence, comme en suspens, elle finit par répondre à la Française :

" Chevalier Inès ? Vous me disiez ? "

La réponse vint alors de Black Stone :

"Sénéchale, vous êtes la voix de notre coterie et vous êtes proche de Sir Palomydès dont vous connaissez assez bien les attentes... Il vous revient de formuler une réponse à la question de l'opérateur de l'Oeil (ou de déléguer cette tâche à qui vous le jugerez bon). De plus, je vous invite à bien relire le rapport du Chevalier Inès envoyé à la hiérarchie et à le compléter si vous l'estimez nécessaire. "

Rosa regarda à tour de rôle Black Stone puis à nouveau Inès avant de froncer les sourcils, cherchant apparemment une concentration perdue.
Elle déploya son écran R.A. et entama la lecture des différents éléments, puis, au bout de quelques minutes, figées dans cette ambiance soudainement glacée, finit par reprendre, d'un ton plutôt monocorde :

" Le rapport me parait complet et surtout... Factuel. Tant mieux.
Quant à la question de l'Oeil, pour ma part, je confirme. Ce sont bien là les seuls responsables que nous avons croisés. Il y en avait peut être d'autres, mais alors, ils étaient bien cachés.
De plus, Marco Tonini ne s'est effectivement pas présenté à l'ouverture de l'exposition. Les éléments reçus quant à l'affrètement d'un vol pour Chicago coïncident d'ailleurs avec cela.
Je m'occupe de cela, puisque cela semble si important que les rôles soient respectés, soudainement ".

Rosa entra alors directement en communication avec quelqu'un, exposa ces éléments et coupa la ligne.
Le silence se fit alors dans le Vector, juste altéré par le vrombissement des moteurs de l'appareil.

-"Le rapport n'est pas correct... Sénéchale... Le domaine du Geste a été libéré grâce à l'action de Josepha Bake – Danseuse sud-africaine, le Chevalier Talion, vous et moi. Et je ne parle pas des omissions..."

A la suite de cette déclaration, le russe s'enfonça dans son siège, bras croisés et s'isola dans sa méta-armure, opacifiant sa visière.

Le 1/4 heure "fleur bleue" du combattant en barbarian semblait clairement terminé...

Restait qu'il avait toujours, bien calé sur le siège à côté de lui, son sac de shopping de Naples...

Un contraste amusant, pour ne pas dire... déroutant !

Rosa regarda l'ancien lutteur Russe un instant.
Puis elle reporta son regard sur le reste de la Coterie.
Elle semblait vouloir dire quelque chose, mais elle hésitait.

Finalement, elle posa ses mains sur ses cuisses, en redressant son dos contre le dossier du siège et se mit à souffler un long et profond soupire, comme si elle vidait ses poumons avant de faire de même avec son sac.

" En effet, le rapport du Chevalier Inès n'est pas complet et il y a des omissions et des inexactitudes. Tu as raison Black Stone, il faut être le plus précis possible.
Je vous propose donc de remanier ce rapport et de l'envoyer à Camelot en annulation et remplacement du précédent. "

Ce faisant, elle projette le rapport sur l'écran du Vector et d'un geste, efface tout son contenu.
Puis, rapidement, sans doute en transmettant en pensée les mots à Mona, son I.A., elle écrivit en lieu et place, une seule et simple phrase :

Cette mission est un échec complet, Dans la lignée des précédentes !

" Est-ce que cela vous convient mieux.
En tout cas, pour moi, ça me paraît parfait. Dois-je l'envoyer ? "

Devant le regard interrogatif et abasourdi des autres Chevaliers, elle poursuit :

" Non mais franchement, vous voulez rire ? Ca y est, on a fait le boulot, retour au bercail, tape sur l'épaule et bien joué les gars ? Et au passage, on en profite pour relancer les débats et les querelles stériles !

Vous pouvez vous targuer de ce que vous voulez, d'avoir vaincu, d'avoir défendu ou fait naître la lumière ou ce qui vous amusera... Ce que je vois pour ma part, c'est un échec retentissant.
Ne gardez à l'esprit qu'une chose : l'Anathème nous a pris le Domaine de la Forme, et il est même allé jusqu'à le retourner contre nous !
Et l'outil qui lui a permis de réaliser cela est toujours vivant, quoique vous pensez !
Si on en croit les dires du Collectionneur... Et oh oui, que ça vous plaise ou non, je les crois ! On n'en a pas fini avec ce maudit enfoiré !

J'aurai du ! J'étais là, à côté d'elle... (Elle regarde sa main un instant). Tout ça aurait pu se finir. Mais je n'ai pas pu. Il a poussé le vice jusqu'à nous forcer au pire pour pouvoir l'éliminer.
J'ai failli, nous avons failli.
Demain ne sera plus pareil, jamais.
Alors gargarisez vous si vous voulez, battez vous pour des problèmes de syntaxe ou de légitimité... Profitez-en tant que vous le pouvez encore."

Elle se lève.

" Quant à mes prérogatives de Sénéchal, je vais surtout pour l'instant les faire valoir pour vous demander d'arrêter de m'emmerder avec vos conneries ! "

Sur ces mots, elle se dirige vers le cockpit et d'un coup de poing rageur, enclenche la fermeture de la porte de séparation, faisant sursauter une Malus qui se faisait jusqu'alors toute petite.

BlackStone, enfoncé dans son siège, visière teintée, a accueilli le discours de Rosa sans bouger ne serait-ce que le petit doigt... Son heaume ne s'est même pas réorienté pour se tourner dans sa direction. C'est comme s'il n'avait pas entendu la Sénéchale.

De l'extérieur, c'est l'immobilisme total du russe. Et le regard à la ronde d'Inès n'y change rien.

Talion est renfrogné depuis que le Vector a quitté le toit de l'hôtel de Naples.

Il a donné de quoi réfléchir et une bonne migraine pour un bon moment au Collectionneur mais il n'est pas dupe. Il reviendra... Aucune gloire donc à en tirer. De toute façon il n'en voudrait pas.

Et ce regard d'Hector quand Mia est partie encadrée par la Milice. Il savait très bien ce qu'il voulait dire, ce que le Paladin attendait de lui . Disparaître et l'exécuter. Froidement... Après tout il l'a déjà fait plein de fois. Trop de fois...

Et c'est justement tout le problème. Il y a encore quelques semaines de ça, il n'aurait même pas attendu que l'artiste sorte du chapiteau pour lui trancher la gorge ou lui loger une balle en pleine tête. Mais là, il s'est retrouvé comme paralysé. Quelque chose lui a incité de ne rien en faire...

Et ça le perturbe au plus au point. Et le fait d'avoir probablement sauvé la Sénéchale Rosa et la gratitude du russe à son égard ne change rien.


Les messages fusent dans son casque RA entre Inès et Ajax sur le compte-rendu de la mission et le couperet de Rosa qui claque proprement la porte à cette discussion dans tous les sens du terme le ramène à la réalité. Il relit le dernier message.

CETTE MISSION EST UN ÉCHEC COMPLET !!!

...ÉCHEC COMPLET !!!

 

On peut dire plein de chose sur Rosa mais au moins elle a décidément l'esprit d'analyse qui manque au groupe depuis le début et elle a bien mis le doigt sur ce qu'il ressent depuis des semaines et toutes les dernières mission : Un sentiment d'échec.

L'ambiance est pesante dans le Vector. Inès cherche tout le monde du regard. Ajax s'est renfermé sur lui même. Clovis, Thor et Hector observent sans oser intervenir.

Et soudain, Talion se lève et vient se positionner devant l'ancienne Sénéchale. Cette dernière ne s'attendait pas à cette réaction et lui jette un regard surpris et  interrogateur. Et c'est sans pouvoir esquisser le moindre mouvement qu'elle reçoit le point droit du chevalier Rogue en plein visage. La laissant totalement abasourdie.

Il se dirige alors vers le chevalier Ajax et lui pose la main droite sur l'épaule. Il devine le sourire du russe derrière sa visière... Et lui décoche un énorme coup de genoux dans l'abdomen qui prend également le chevalier par surprise, ne s'attendant pas à celà de la part de son ami

Et il se place au milieu du Vector.

C'est bon ? Vous avez fini vos enfantillages tous les 2 ? Maintenant, vous allez m'écouter.

Toi Inès, tu vas commencer par te détendre et d'arrêter de faire en permanence ta première de la classe. Oui la lumière avant tout, chevalier véritable, blablabla.... Tu casses les burnes bordel. 

Quand à toi le ruskov, tu vas arrêter de lui chercher le moindre prétexte pour te la farcir et te mettre un peu de plomb dans la tête. Il serait peut être temps d'arrêter de penser avec tes biceps et utiliser ta tête pour autre chose que tes intuitions foireuses.

Mais bordel de merde, vous allez enfin ouvrir les yeux ou quoi ? Il faut que ce soit Rosa qui vous mette le nez dedans pour vous rendre compte que tout ce que l'on a fait dernièrement n'est que de la merde ?

On se fait balader Putain ! Je suis le seul à m'en rendre compte ou quoi ?

Non seulement nous ne laissons derrière nous que cadavres d'innocents mais nous laissons également les ténèbres jouer avec l'art et abandonnons des pièces inestimables au plus profond d'un Louvre où nul ne peut plus mettre le pied. L'anathème est toujours à des années lumières  devant nous, on ne comprend rien, on subit et on s'en satisfait ? Et on se félicite ? Mais de quoi ?

Ces salopards nous baladent depuis des mois et la seule chose que nous avons réussi à faire, c'est nous diviser. Nous ne maîtrisons rien, nous avançons comme des moutons, des pantins dont le masque joue avec des ficelles.

Maintenant, il serait peut-être temps de se comporter comme de véritable chevaliers, comme une véritable coterie, comme de véritables frères et soeurs. Il est temps pour nous de renter dans le bal et de mener la danse.

Assez de se faire balader ! Assez de se faire mener en bateau ! Assez d'être toujours en retard ! Et assez de ces tensions entre nous. Donc soit vous arrivez à y mettre du votre, à mettre vos différents de côté et vous avancez ensemble soit on peut dissoudre immédiatement ce groupe.

Moi en ce qui me concerne, je ne serai plus un pantin de ce putain de Masque, il a assez joué avec ma tête, il a assez joué avec nous. Il faut que l'on redevienne maître de notre destin et que l'on fasse enfin ce que l'on attend de nous. Etre une véritable équipe et mener le bal face à l'anathème

Faites ce que vous voulez mais moi, je vais aller de l'avant et ça sera avec vous ou sans vous...

Sa tirade terminée, il se dirige vers le fond du Vector et le sas de sortie.

 

 

BlackStone, sous l'impact du coup de genou de Talion, se plie sur son siège puis... se déplie.

La visière reste opaque. Le lutteur a repris sa position, bras croisés. Il ne s'est pas levé, il n'a pas réagi aux propos de Rogue One.

 De l'extérieur, c'est (à nouveau) l'immobilisme total du russe. Et le fait que Talion se dirige vers le sas de sortie n'y change rien.

Alors que l'ambiance à l'intérieur du Vector qui les conduit à Avalon prend de plus en plus des allures de siège de Sarajevo, alors qu'il est malmené par son pote Talion, BlackStone... étudie...

Le russe, retranché dans sa méta-armure, visualise avec Widdfa une archive qui devrait l'aider à identifier ses options possibles :

https://www.youtube.com/watch?v=hebE5PRBZg4

Et son I.A. est à 200% avec le lutteur dans ce projet... Ils ne font qu'un !

(HRP : cela vous expliquera un peu mieux l'état d'esprit de mon perso au moment du clash à bord !)

Début HRP :

je n'aime pas trop qu'on frappe mon perso et qu'on indique la réaction de mon perso - merci de me laisser jouer mon perso.

Fin HRP

Inès se lève, le visage rougir par l'impact de poing de Talion.

Bravo, de demander d'arrêter les enfantillages en frappant ses camarades.

Je suis pas la première de la classe, tout simplement parce que nous ne sommes pas à l'école.

Nous sommes des chevaliers de l'ordre du Knight. C'est pas une colonie de vacances ou chacun fait à son bon vouloir.

Est-ce que la mission d'aujourd'hui a été un succès total ? Non, le domaine de la forme est peut-être perdu pour la Lumière et il y a une centaine de personnes sont mortes. Est ce que la mission d'aujourd'hui a été un échec total ? Non, nous avons réussi à faire partie du premier groupe et ainsi sauver une centaine de personnes et cinq des domaines des arts.

La réalité n'est pas toute noire ni toute blanche. Je préfère voir la partie lumineuse car l'espoir est la clef. C'est important de ne pas se voiler la face et de sombrer dans un optimisme béa. Je sais que c'est ma tendance dans les périodes de stress. Cela fait partie de moi.

Par la suite, j'apprécierai que la règle entre nous soit de se régler les problèmes personnels en face à face et pas dans la soute du Vector.

Chers Chevaliers, installez vous bien confortablement, activez vos écran R.A. et lancez cette piste sonore avant de lire la suite...
https://www.qwant.com/?q=inception%20time&t=videos&o=0:2f05280727b9416341dd968bf7daf2c0

Partout dans le monde, ce 24 mars 2038 à 21h précise, des centaines de Chevaliers du Knight de statut Initié ou supérieur, reçoivent au même moment un message de Camelot, de priorité Alpha.
Les plus occupés se voient refuser son archivage. L’élément attaché à ce message, de type vidéo, semble être un flux non enregistrable et non récupérable.
Ainsi, qu’ils soient en repos, en entraînement, au cours d’une enquête ou d’une escorte et même en plein milieu d’un combat, chaque Chevalier s’arrête, un instant, pour porter son attention à ce contenu urgent et impérieux.

Après quelques secondes de chargement et surtout de décodage complexe, s’affiche alors sur tous les écrans R.A., le visage d’Arthur, Seigneur du Knight, Parangon du Combat de l’Humanité contre l’Anathème.
Son air est grave et sévère. Il s’exprime ainsi :
«  Chevaliers, certains d’entre vous en auront sans doute déjà pris connaissance, par un moyen ou un autre.
Hier, dans l’Arche de Naples, s’est joué un acte important dans le combat de l’humanité contre l’Anathème.
Les Ténèbres, par le biais de leur Seigneur du Masque, ont ourdi un plan qui a bien failli nous priver d’une de nos plus grandes armes contre elles : l’Art.
Cette attaque, sournoise et terrifiante, nous a fait découvrir que l’Ennemi pouvait être en mesure d’usurper nos propres moyens de lutte et de les retourner contre nous !
Aujourd’hui, si cinq des Domaines de l’Art ont pu être préservés, il s’avère désormais de façon certaine que le Domaine de la Forme a été corrompu, au point de ne plus offrir le refuge habituel à notre espoir.

Cet impact sera lourd pour l’Humanité. Et sans la témérité et la volonté d’un groupe de vos compagnons, la situation aurait pu être bien pire, débouchant sans doute sur les prémices de la fin de notre combat.
Je souhaite aujourd’hui les remercier et je vous enjoins à faire de même.
Qu’ils soient assurés que tout le Knight sera derrière eux dans le projet qui est le leur aujourd’hui.
Mais ce projet, ainsi que l’identité de ces Chevaliers, ne vous seront pas encore révélés et ne viendront pas enrichir la Geste du Knight. Non qu’ils ne le méritent, bien au contraire, mais le temps n’est pas encore venu pour cela.

Car derrière ces évènements, quelque chose de plus sombre se dessine.
Les conditions dans lesquelles cette nouvelle action de l’Anathème s’est déroulée, fait apparaître des éléments déjà induits mais non encore prouvés."

A cet instant, les Chevaliers peuvent voir apparaître un changement sur le visage d’Arthur. La détermination et le sérieux font place à quelque chose de beaucoup plus animal : de la colère.

" Les cartes du jeu ne semblent pas se distribuer dans les règles et la droiture, et l’engagement que le Knight a toujours suivi, ne semble pas être commun à d’autres.
Là où notre action devrait être commune et unie, elle est divisée et sclérosée.
Le Knight a su garder son âme et le sens de sa lutte. Et si aujourd’hui, cela se fait dans la contrainte et la dépendance, l’avenir nous offrira bientôt les capacités de le faire en toute autonomie et indépendance d’action.
En attendant ce jour prochain, chacun d’entre vous devra continuer à se battre, malgré ses doutes et ses incompréhensions. Avec la ferveur du Paladin, mais aussi la clairvoyance du Sage.
Restez vigilant face à toute chose et à tout être qui pourrait n’être que faux-semblant.
Appuyez vous sur ceux qui seront les seuls fils d’Ariane dans ce Labyrinthe de perversité et de félonie : vos frères d’armes, les Chevaliers du Knight.
Suivez ceux qui vous précèdent et guidez ceux qui vous suivent.
L’Acte qui vient de se ponctuer n’est que le premier d’une longue série qui nous amènera à la Victoire, si nous la construisons, ou à la Défaite, si nous l’attendons.
Car plus que jamais :
Seuls nous combattrons, Ensemble nous Vaincrons ! »

Sur une étonnante plate-forme au large de l’Archipel des Maldives, plusieurs Chevaliers du Knight, que nous connaissons bien, se sont ainsi arrêtés au même instant.
Alors que les dernières paroles d’Arthur résonnent encore dans leurs esprits, un sentiment étrange s’empare d’eux. Une Force nouvelle, un élan fondateur et unificateur que nul n’avait encore ressenti auparavant.
Mais à cela, s’ajoute une sensation plus sombre, un malaise. L’impression que leur lutte est arrivée à un stade déterminant, à une rupture. Les choses qui vont suivre vont les faire basculer dans un avenir encore plus incertain. Car un équilibre précaire semble se jouer en cet instant, un équilibre sur lequel ils n’ont pas (ou peut être pas encore) la main…
Etrangement, la lueur du pâle mais présent soleil de l’hémisphère sud leur paraît soudainement plus terne.
Ils s’accrochent alors tous à un espoir sans pour autant l’appréhender totalement : que la Geste du Knight, dont parle leur Seigneur, ne deviennent pas simplement la Geste de la Fin des Temps.

HRP :

Bien posé le petit speech d'Arthur... J'aime sa juste colère. Il commence à les "aimer", lui aussi, les Immortels... En toute humilité et dans le respect de son rang, on peut lui proposer une séance d'échange avec Talion sur ce sujet "Immortels" dès fois qu'il ne soit pas encore totalement au taquet... ;o))

Sinon, sans pousser le bouchon... Thomas... Et Sagra, il fait quoi ? 😶 Quelques mots de notre patron Sagramor, sur l'écran R.A. géant de la salle de commandement ? Un rapide petit debrief plus "interne"  ? Un truc à sa sauce... On est ses enfants tout de même... ;o))

Allez, s'te plaît ! ;o))