Knight - Echanges RP entre joueurs (et MJ)

Soumis par Thomas le lun 07/01/2019 - 15:36

Un endroit où échanger, en RP dans le cadre des parties de Knight aux Tisseurs de Chimères.

BlackStone fixe Rosa, les yeux écarquillés !

-"Je suis bluffé. J'avais tout un tas de trucs à dire... Mais, là, tu m'as mis KO direct ! La justesse des mots, le choc des propos ! Waow ! Je garde mon credo plus tard... Je suis honoré de faire équipe avec toi ! En fait..."

Le russe de se tourne vers l'ensemble de la troupe :

-"Je suis honoré de faire équipe avec vous."

BlackStone s'incline légèrement en direction d'Inès pour lui signifier qu'à cet instant précis elle est la 1ère personne à qui le lutteur pense en faisant sa déclaration à la cantonade.

Levant l'une des "cartouches" dans son emballage plastique :

- "Merci à Palo d'avoir pensé à nous. J'ai des divergences avec la patronne des Korrigans mais là, il faut le reconnaître, elle assure "grave" ! Que diriez-vous que nous allions à l'infirmerie pour boire cette bière de qualité ? On pourrait en faire profiter le Dr Segura et notre frère Talion !"

Se tournant vers Rosa et sur un ton plus bas :

-"Comment fait-elle Palo pour réussir des tours de magie pareils ? Je sais que c'est son job de tout savoir... Mais là ! Elle n'aurait pas fait poser des micros et des caméras espions sur la plateforme dès fois ? Pour occuper ses longues soirées d'hiver..."

Les derniers propos du russe s'accompagnent d'un large sourire.

En réponse au Russe, Rosa fait une moue forcée.
" Je pense que les micros ne sont  pas nécessaires à Palomydes, pour entendre certains d'ici jusqu'à Camelot... Si tu vois ce que je veux dire...

Quand à savoir comment, elle fait ce genre de chose... Tu lui demanderas toi-même, personnellement, je ne cherche même pas à savoir.
Je me souvient juste de ce qu'elle m'a dit une fois : la justesse de nos décisions ne provient pas de l'information, mais de l'anticipation. Si vous attendez de savoir pour agir, il est déjà trop tard.
Le mieux est d'agir en fonction de ce que vous allez apprendre. "

Elle marque un temps d'arrêt, laissant le Russe assimiler le concept et reprend :

" Prends cette bière... Et oublies tout ça pour aujourd'hui ".

En bon gars, Ajax suit les conseils de Rosa, il oublie tout et va partager cette bière "de Noël" avec le reste de la troupe et especially avec son pote Talion.

Dans les jours qui suivent, Ajax met en place avec Rosa un départ pour Clearwater. Mission discrète visant à préparer la future équipe agrandie de la base (et un beau partenariat commercial avec Allman Bier & Co).

Concernant "BlackHunter", Ajax, comme indiqué durant le soirée, n'a pas plus d'information sur ce "new player". 1ère fois qu'il l'a vu. Pas de visage identifiable (pas de visage tout court), pas suffisamment d'éléments concrets pour pouvoir le "mettre dans une case".

Sur les conseils de Rosa, Ajax attendra quelques jours (afin d'avoir les idées bien claires) avant d'organiser un point avec Inès. Une discussion entre Inès et lui. Une discussion calme et franche pour lui expliquer pourquoi ce n'est (et ne restera) pas simple...

La discussion se fait à un moment calme sur la plateforme. En extérieur, là où il ne peut pas y avoir facilement de caméra ou de micro. Rosa qui a compris l'importance de cet échange (le russe s'est déjà largement ouvert à elle sur les points d'achoppement qui le tracassent depuis un moment), surveille à distance la zone et se charge de "rerouter" toute personne qui voudrait s'approcher par mégarde. Ajax est sans sa guardian (HRP, si cela n'est pas possible, il est en guardian et a verrouillé tous les systèmes de communication avec Widdfa afin qu'elle soit aveugle et sourde durant l'échange).

Ajax a décidé de jouer la carte de la transparence, alors il expose méthodiquement point par point ce qui, selon lui, constitue le coeur du problème. Et il commence par le plus dur. Il est calme car il sait qu'une partie de ce qu'il va dire peut heurter Inès.

Point N°1 : le Chevalier BlackStone est le produit de 6 mois de torture par les créatures de la Machine.  La ville de Providence, sur la côte Est des US, a été son tombeau et sa renaissance. Au coeur des Ténèbres, il a été "écorché" physiquement et psychologiquement par une créature appelé le Profanateur, une horreur dévouée à la Machine qui lui a pris sa compagne de l'époque et son talentueux "fils" William. BlackStone voue une haine viscérale à la Machine et... Il ne fait naturellement pas confiance aux produits issus de la technologie qui, a tout moment, peuvent être hackés par une tiers personne malveillante ou simplement reprogrammés par un administrateur ayant des droits. BlackStone essaye de ne pas le montrer mais il surveille de près le fonctionnement de sa méta-armure et le comportement de son IA. C'est plus fort que lui mais le russe redoute depuis le moment où il a endossé "sa peau de chevalier" le jour où la conception de Merlin/Gauvain qui lui sert de bouclier et d'arme contre les Ténèbres échappera à son contrôle (hackée par la Machine) et le transformera en une arme contre lui-même, pire contre les autres.

Point N°2 : C'est ancré dans les tripes de BlackStone / Ajax => l'actuelle Inès est le symbole de tout ce dont il se défie. Le russe a eu beau faire plusieurs fois le travail de rationalisation intellectuelle pour se convaincre que c'est bien l'esprit d'Inès, il a toujours "beaucoup" de mal à la considérer comme autre chose qu'une affreuse machine. Le lutteur garde une image terrible de ce moment où, dans le Vector au départ de l'Asie, ravi de retrouver Inès vivante, il l'a embrassée pour découvrir le contact et le goût du métal froid. Pour BlackStone, son Inès est morte au pied de la Conforteresse 95 de l'Arche d'Humanité. La plupart du temps, lorsqu'il porte son regard sur l'actuelle Inès, il ne voit dans l'amalgame de nanomachines de Merlin qu'un imposteur.

Point N°3 : BlackStone / Ajax voit dans Arthur une vraie figure d'espoir et le leader charismatique dont l'Humanité a besoin. Même si le russe ne le hurle pas sur tous les toits, il ne pense pas moins : "Loué soit Arthur !". Néanmoins, si le porteur de Barbarian est très réservé / suspicieux sur la manière dont est piloté l'Ordre du Knight, c'est plus vis à vis de certains proches qui gravitent autour du patron du Knight. C'est en rapport avec la situation d'Inès. Ajax a reçu une éducation morale étant jeune par sa mère et un certain sens de la "Gloire à tomber au Champ d'Honneur" de par sa profession. Pour lui, on ne triche pas avec la mort (ou la défaite). On l'accepte. Il considère clairement que Merlin et Gauvain vont / sont allés trop loin. On ne joue pas avec la mort. On ne ramène les morts parmi les vivants. Ce qu'Inès est devenue n'a pas de sens à ses yeux. Pour lui c'est jouer les apprentis-sorciers. Pour lui c'est flirter avec le monde de l'Obscur ! Inès est la preuve vivante que Merlin et sa nanoscience veulent offrir une certaine forme d'immortalité aux Chevaliers de l'Ordre... Mais le combat du Knight, c'est celui des Hommes contre des créatures des Ténèbres sorties dont ne sait où... Inès n'est plus une "créature à sang chaud". Elle est le résultat d'une expérience scientifique. Ajax n'approuve pas le choix de Merlin et se demande même dans quelles conditions Inès a pu donner un consentement préalable à sa "mise sous tension machine"... Merlin et Gauvain lui ont-ils seulement demandé son avis avant de faire "CA" ?

Point N°4 : BlackStone garde et gardera toujours un oeil critique sur le Knight et surtout sur ses dirigeants. Il ne deviendra pas un mouton de Panurge. Il ne travaillera pas aveuglément sans savoir pourquoi et pour qui. En poussant le trait (très loin), il ne veut pas oeuvrer pour ce qui pourrait devenir un 4ème Reich, une force de conquête à l'image du Nodachi, une force dont la fin justifie tous les moyens. Et dans ce cadre, il ne peut pas s'empêcher de se poser la question : et si Inès était "l'oeil de Sauron" ? Si, absolument sans le savoir, son corps machine retransmettait tout ce qu'il voit et qu'il entend à certaines personnes de Camelot. Si c'était le cas, BlackStone sait qu'il se met en risque en parlant "dans la lumière"... Mais la situation du silence entre eux ne peut plus durer. BlackStone ne peut et ne pourra jamais savoir si le corps d'Inès est un espion dormant. Le russe fait un vrai pari sur l'avenir. Le code à l'origine de son corps nano n'est pas de "l'open source". Merlin et Gauvain ont pu coder absolument ce qu'ils veulent, y compris des routines shadow. (By the Way) Toujours tranquillement, Ajax rajoute que c'est très surprenant que le dossier administratif d'Inès, au regard des éléments du passé qu'elle a partagé, ait été classé "restricted" et rendu totalement inaccessible en consultation dans les bases du Knight, même pour les autres Chevaliers de la coterie. Est-ce que le Knight détiendrait des informations qu'Inès a, elle même, oubliées ou qu'on lui a fait oubliées ?

Point N°5 : Inès démontre depuis toujours une foi sans faille à Arthur et au Knight. BlackStone a toujours respecté son point de vue, tant qu'elle était vivante. Depuis qu'elle est devenue "machine", cette foi s'est enrichie d'un besoin fort de protocole. BlackStone se trompe peut être mais ce besoin important de respect du protocole est-il en lien avec un besoin de se rassurer car le groupe n'appartient plus officiellement à l'Ordre du Knight ? Est-ce que le Protocole apporte à Inès un besoin de rationalité qui correspond mieux à sa nouvelle condition mécanique ? C'est un point qui les oppose : Inès montre son appréciation pour les choses rationnelles et ordonnées. BlackStone aime faire les choses à l'instinct (parfois ça vire au "bad", il en est conscient), il est comme Thor, il aime la créativité. C'est un Homme avec toutes les faiblesses de la race humaine... BlackStone n'a pas renoncé à sa manière de faire (chassez le naturel, il revient au galop) mais il a travaillé sur lui afin d'être en capacité d'expliquer à ses compagnons d'arme ce qui lui passe par la tête avant de le faire. Cette façon de faire permet que ses frères et soeurs de combat ne soient pas surpris, soient le moins gênés ou encore lui opposent un argument de poids. Il propose à Inès de poursuivre dans cette voie pour que le fonctionnement des membres de la coterie s'améliore à chaque nouvelle mission. Le russe pense aussi que les "irritants" doivent être exposés aux membres de la coterie afin que chacun sache où il se place et qu'il n'y ait pas de place pour le non-dit. Le ressentiment est quelque chose de corrosif... BlackStone ne comprend toujours pas pourquoi Inès a sorti du chapeau une déclaration haute et forte sur sa démission de poste de Sénéchale devant Dagonnet alors qu'elle et lui discutaient à voix basse et qu'il était évident que cette conversation méritait d'être, avant tout, approfondie.

Point N°6 : BlackStone souhaite que les choses soient claires sur le respect des opinions des autres. BlackStone a été frappé par l'attitude dégradante d'Hector et d'Inès à son encontre lorsqu'il a émis des doutes sur la poursuite de sa mission au sein de l'équipe. BlackStone estime que chacun doit pouvoir émettre ses opinions sans avoir à se faire cracher dessus. Ainsi BlackStone appelle un Chevalier un Chevalier et le jour où il utilisera le terme de "Sir" ou de "Seigneur" c'est qu'il estimera que la personne en face de lui mérite ce respect. L'important est avant tout la politesse et le ton. Lorsque l'on parle avec le bon ton et que l'on est poli alors on est respectueux. BlackStone, le soir de la noyade de Talion, a perdu le contrôle au moment du plongeon d'Inès dans l'océan. Les paroles impolies qu'il a pu prononcer, il présente à Inès ses excuses pour les avoir formuler. Si, au moment de les entendre, elle a eu un dérèglement de flux nano dans la zone où il y a normalement le coeur, qu'elle réalise que ce n'est qu'un infime aperçu de ce que BlackStone a ressenti lorsqu'Hector et elle l'ont copieusement enfoncé.

Conclusion (ton calme, attitude bienveillante) : BlackStone ne fera probablement jamais totalement confiance à la "nouvelle" Inès. C'est pour ça qu'il ne la légitime, personnellement, plus dans un rôle de Sénéchal (si la coterie, sous sa forme actuelle, a encore besoin d'un Sénéchal...). Néanmoins des pistes pour améliorer la situation actuelle entre eux doivent être trouvées car il y a "une belle marge de progression" possible jusqu'au stade du "pas totalement confiance". La première d'entre elle est, selon le russe, de se parler avant d'agir, de demander les opinions des autres avant de décider. C'est comme un collègue de travail avec qui l'on a pas "d'atome crochu" mais avec qui l'on doit néanmoins travailler. Il trouve que Rosa a une bonne approche, factuelle et impartiale sur la manière dont la coterie doit se percevoir pour s'organiser. Si Inès est d'accord, ils pourraient la consulter (façon "Thérapie de couple") afin que l'ancien agent de Palomydès leur donne son avis.

Thor en ruminant éclaircit les choses de cette façon : Inès est une âme aussi importante qu'Arthur lui-même...

Peut importe Thor d'être enseigné au combat par Blackstone ; Thor rejoint le caractère Germain de Blackstone à ce niveau.

Thor observe Talion depuis peu car il a peur que Talion est une maladie liée au désespoir... Il garde en sympathie tous les autres membres du groupe. Une certaine empathie avec les autres...

Ce qu'il regrette le plus ? De n'avoir pas pu aller à Istanbul pour aller au plus profond du masque...

Inès en faisant jour sur le Nodachi (et ses ninjas que Thor surnomme de Carton) ainsi que sur Gabriel voit une porte de sortie supplémentaire.

Ceci dit il avoue être prêt à donner sa vie pour un idéal : celui du Knight. Et frapper au coeur du mal...

Bien sûr Thor  a un faible depuis qu'il a tout perdu après l'anathème : aider les autres et les soigner pour les sauver si besoin.

Après un court silence, Ines s'adresse à celui qu'on appelait Black Stone.

Chevalier RedBull, j'accepte tes excuses.

Je suis désolée que tu me considères comme une machine. Le corps avec lequel tu t'entretiens est effectivement une machine. Il a de nombreux inconvénients : il est froid, il ne me permet pas de pleurer, de respirer. Mais c'est le seul véhicule qu'il me reste pour lutter contre les ténèbres. J'ai pu choisir librement de continuer à servir la Lumière, le Knight et la coterie des Fils des Thermopyles.

Je ne sais effectivement pas si je sers d'espion pour le Knight. Mais je n'oublie pas ce que le Knight a fait pour toi, pour moi, pour Clovis, pour Talion. Nous avons pu lutter contre les ténèbres, dans les ténèbres, sauver des enfants, des innocents, des désespérés.

Le Knight nous a certes sacrifié à des jeux géopolitiques complexes. Mais je sais ce que j'ai fait, ce que nous avons fait. Je me fiche de la gloire, de ma réputation. Peu m'importe que des gens de Londres pensent que nous ayons mal agi au Japon, le regard de l'enfant qui m'a pris la main me suffit. Dans le vector pour notre première fois à Avalon, j'ai mal exprimé ce fait et je vous ai blessé. Pour cela, je vous présente mes excuses.

Ines pointe le doigt le lieu où réside sur sarcophage.

Ma fille est morte, ma famille est morte, mon corps brisé est enfermé dans un sarcophage nano et j'ai la conviction que je peux encore apporter à l'Humanité. Nous sommes tous des rescapés de l'apocalyste, des survivants brisés psychologiquement ou physiquement, mais nous sommes là, brisés mais debout avec notre volonté de créer un monde meilleur.

Cela ne sera pas facile.

Cela n'est jamais facile d'emprunter la voie de la Lumière, le parcours sera exigent et je serais exigeante envers moi. Je serais exigeante envers toi car tu es un chevalier honorable, efficace et qui protège les innocents. Le code du Knight et les protocoles du Knight sont des outils pour nous rappeler que les moyens sont aussi importants que les objectifs. Notre immense liberté nous impose une grande discipline pour en profiter et lutter pour la Lumière et l'Humanité. J'essayerai donc d'être plus disciplinée à l'avenir.

L'échange a été constructif aux yeux de BlackStone et c'est bien l'esprit d'Inès qui s'est exprimé. Ce discours est tout à fait le sien. Elle n'a pas essayé de tricher sur elle même, elle ne sait même pas/plus ce que ce mot veut dire. Comme BlackStone, Inès a fait un pas afin qu'ils se rapprochent.

Alors BlackStone lui propose une poignée de main pour finir cette entrevue.

Le combat, tous ensemble, continue.

Le matin après la dégustation de bière, Ines essaye de réunir la côterie.

Mes amis, comme vous le savez j'ai renoncé à la charge de Sénéchal. Je pense malgré tout que la charge de sénéchal est utile au bon déroulement des missions. Je vous propose de séparer la charge de sénéchal en différents rôles. Nous pourrons les répartir avant chaque mission.

Je vous propose de lister les rôles que vous pourriez attendre d'un sénéchal.

Pour briser la glace, je commence :

  • Relation avec le support (Malus, Knight), le rôle consiste à informer le support des évolutions de la mission et à trancher en cas de désaccord sur les relations avec le support ;
  • Relation avec les populations, le rôle consiste à être le porte parole du groupe auprès des populations humaines des arches ou non et à trancher en cas de désaccord sur l'attitude avec les populations ;
  • Gardien du code, le rôle consiste à veiller à ce que code du Knight soit appliqué ;
  • Tacticien, le rôle consiste trancher la tactique en cas de désaccord dans la tactique.

J'attends vos autres idées...

L'idée d'Inès est plus que jouable. Elle me plaît bien.

Afin de ne pas complexifier les choses en mission, je limiterais perso les "facettes" du Sénéchal à 3 (sachant qu'en plus chaque chevalier de la coterie, à tour de rôle, serait amené à incarner l'une des 3 facettes).

Le Sénéchal en 3 facettes serait à rapprocher du concept : "Le Knight, en pensée, en parole et en acte".

Un Sénéchal en charge  de la Pensée : être le référent sur l'interprétation à donner du Code du Knight sur une situation délicate et le référent pour trancher des questions métaphysiques survenant en cours de mission. Rôle le plus important selon moi.

Un Sénéchal en charge  de la Parole : il doit être la voix de la coterie durant la mission et trancher les joutes orales en interne aussi bien que face à du public. Il s'exprime pour le groupe en cas de déclaration diplomatique.

Un Sénéchal en charge de l'Action : le gars qui gère le groupe une fois que ce dernier a fini "de couper des citrons". Le référent organisation infiltration / baston.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Merci chevalier RedBull, c'est une contribution très intéressante.

HRP : Extrait du journal de bord d'Ines n°64 publié.