Knight <article> - Une vidéo virale

Une vidéo virale tourne sur le réseau RA public.
Sa vitesse de propagation est assez importante et les Chevaliers finissent par tomber dessus, ou recevoir un lien d'une connaissance qui leur fait parvenir.
Ceci, peu de temps après le retour du débriefing avec Sagramor et Lamorak (que je vous conseille donc de lire avant).
Alors qu'ils sont de retour dans leur cellule de repos, les Chevaliers peuvent se connecter à leur compte et charger la vidéo.

Il s'agit d'un montage, incluant des prises de vue et des éléments audios, dépourvu de tout commentaire.
Sans autre indication d'origine ou d'auteur, la première image est un mot inscrit en blanc sur fond noir :
"Impression "
Les images suivantes, vous les reconnaissez aussitôt, puisqu'elles ont été tournées lors de votre visite à l'Orphelinat.
Se sont des petites scénettes, montrant l'arrivée de la délégation et notamment des Chevaliers présents.
Plusieurs prises sont d'ailleurs focalisées sur les actions d'éclat de Black Stone auprès des enfants. L'épée et le bouclier foldés, l'armure...
Mais aussi d'autres comportements sociaux du groupe.
La façon dont le montage est fait vous donne l'impression d'un mauvais film de propagande.
Vous pensez alors vous trouver face à une œuvre visant à dénigrer le Knight
Deuxième écran, toujours écrit en blanc sur fond noir.
"Etonnement"
Les images montrent ensuite de nouvelles petites scènes. Beaucoup sont centrées sur Black Stone et ses interventions avec les enfants, mais on y voit aussi certaines interactions plus discrètes des membres du groupe.
L'intention du réalisateur semble différente. Ce qu'il en tire offre un regard plus positif et même attendrissant sur chacun des instants.
Le choix des phrases, des mots, des gestes et des comportements mais aussi les cadrages sur les regards des enfants, leurs sourires, leurs réactions, apportent une vision clairement plus flatteuse et humaine.
Au titre suivant, l’ambiance change brutalement et un mot apparaît :
"Horreur"
Les images et le son sont alors très mauvais, tout est interféré de fritures et de saccades.
Mais vous ne vous y trompez pas, il s'agit bien de l'attaque du Masque.
On vous y voit agir, affronter la nuée du masque dans un chaos difficilement compréhensible mais terrifiant. S'entrechoquent des flash sur des visages de porcelaine, des mains griffues, des visages d'enfants déformés par la peur, le tout dans une cacophonie de cris, de pleurs et du chuintement permanent de la bande.
Dans ce tumulte parviennent cependant certains mots des Chevaliers : "Mettez vous aux abris", "Protégez les Enfants", " Les enfants derrière moi"...
La scène suivante s'enchaîne sans transition, toujours sur la même bande son. Elle montre l'intérieur de la Conforteresse, filmé de haut, semble-t-il par un drone.
Moins perturbée par l'Anathème, les images du drone sont plus nettes. Il filme l'affrontement à l'extérieur, contre le Masque Vivant qui tente de fuir en descendant les étages, à travers les couloirs de la Conforteresse. .
Vous prenez conscience de la rapidité de l'instant. Dans vos souvenir encore tièdes de tout ceci, les secondes vous avaient parues des heures.
Mais les échanges furent rapides et meurtriers. La créature agissant à une vitesse folle, sa silhouette est d'ailleurs floue, difficile à définir avec précision. Elle esquive à plusieurs reprises les tirs de Clovis, et se retourne régulièrement pour affronter Inès, qui se démenait contre elle, courant à une vitesse phénoménale dans les couloirs, sautant les balustrades, traversant les cloisons, afin de ne pas perdre sa cible.
Ainsi isolée, le dernier acte de cette danse sanglante pouvait se dérouler. A distance, dans la demi-obscurité d'un des couloirs, les images montrent la Sénéchal tomber à genoux, le bras de son ennemi en travers du torse.
Un cri retentit, celui de Black Stone "Sénéchal, non !", suivi de la course poursuite entre les autres membres du Knight et l'assassin de leur camarade.
Les dernières actions, empruntes de rage, montrent la coordination et la précision des actions, la force qu'une coterie peut avoir lorsqu'elle est en cohésion et en synchronisation.
La créature, jusqu'alors meurtrière, devient un pantin entre les griffes du Barbarian, alors que Thor et Clovis coupent toute retraite et prodigue soins et soutiens.
La créature finit par disparaître comme si elle n'avait jamais existé.
"Vie"
Le mot apparait alors à l'écran, sous le son d'une respiration haletante. Les images reviennent, la caméra est au milieu des enfants, en pleur, tétanisés.
Le cameraman sort de l'abri précaire créé par le Priest et qui commence à se déconstruire.
Il part au pas de course vers l'extérieur, les images s'intercalent avec le survol du drone et...
Nouvel écran noir avec le mot :

"Mort"
Les images sont volontairement brèves et séquencées. Presque plus comme une série de photos que comme un film.
Ont y aperçoit l'armure Warrior inanimée, au sol, les membres du Knight regroupés autour d'elle. Une musique est incrustée en fond sonore, donnant plus de dramatique à la scène.
Le film se finit sur un dernier shoot : Alicia Longstrad, droite, le visage blanc humidifié par ses larmes, plongeant son regard dans celui du Chevalier Black Stone, casque foldé, renvoyant en miroir des larmes d'origine différente mais d'intensité aussi forte.
Le fondu se fait sur fond noir. Et un dernier mot apparaît à l'écran :
"Merci"

Quelques heures plus tard, la vidéo devient inaccessible en ligne et toutes les tentatives pour la charger à nouveau amène à des échecs.
Mais beaucoup de regards ont du suivre ces images. Beaucoup d'esprit ont du en être empreints...