Mini-campagne : Cyberpynk

Soumis par Trambi le lun 22/02/2021 - 10:47
Forums

Je propose une version d'essai du concept un soir par semaine avec Cyberpunk 2020 (système Savage World) via Roll20.net et Discord.

En un mois, soit 5 sessions :

  • Mardi 16 mars 21h-24h
  • Mardi 23 mars 21h-24h
  • Mardi 30 mars 21h-24h
  • Mardi 6 avril 21h-24h
  • Mardi 20 avril 21h-24h

5 Joueurs : Nekomiam, Biel, Orolbram, Humakt, Adivarius

Les personnages seront fait avant la première séance. Un rapide (et incomplet pour l'instant) résumé des règles est disponible dans l'article Cyberpunk 2020 à la sauce Trambi (https://www.tisseursdechimeres.org/fr/node/1380).

edit 27/02/2021: Ajout des joueurs et de l'article sur les règles.

edit 12/04/2021: Modification de la date de la dernière session au 20.

Tu pars sur les règles interface O pour les archétypes? (ça à l'air pas mal) ou sur la version cyberpunk adaptée en fanmade? ou sur des règles maison?

Extrait Interface zéro :

ARCHÉTYPES
Arnaqueur
Agent
Chasseur de primes
Contrebandier
Cybermoine
Ex-soldat
Flic de secteur
Ganger
Hacker
Idole
Journaliste d’investigation
Pilote de drone
Rafistoleur
Rat des rues
Rônin
Zeek


RACES
Androïde
Bioroïde
Cyborg
Humain
Humain 2.0
Hybride
Simulacre

 

 

Archétypes

  • Arnaqueur
  • Agent
  • Chasseur de primes
  • Contrebandier
  • Ex-soldat
  • Flic de secteur
  • Ganger
  • Hacker
  • Idole
  • Journaliste d’investigation
  • Pilote de drone
  • Rafistoleur
  • Rat des rues
  • Rônin

Ce sont les archétypes d'Interface 2.0 (en supprimant c'est que je pense ne pas aller avec l'univers Cyberpunk 2020 ou la campagne).

Pour la race, ce sera Humain pour tout le monde.

Pour le contexte nous débuterons au début de la quatrième guerre corporatiste, mars 2021 à Night City.

Bienvenue Nekomiam !

Je réflechis encore sur le format du hacking, donc je ne sais pas s'il aura le format que nous avons testé pendant le one-shot.

Il reste une place.

Univers connu bien sûr (on y a pas mal joué à l'adolescence avec Trambi) et certaines scènes peuvent heurter la sensibilité même des plus âgés :)

D'ailleurs, en RP je n'ai aucune limite si ce n'est de ne pas "déranger" mes partenaires de jeu. Donc si un sujet est susceptible de trop vous "déranger", n'hésitez pas à me le dire.

Je ne connais pas l'univers, hormis de nom au travers d'une discussion ou deux avec Trambi il y a des années.

Mais si tu veux nous donner des liens précis pour qu'on ne furète pas n'importe où, je peux les lire d'ici au 16 mars pour avoir le background standard.

Cyberpunk, c'est visionnaire, c'est 1988, c'est le 1er JdR du genre ! 👍

La cybernétique au coeur du quotidien, la matrice (bien plus que l'internet, bien au-delà du darknet), la suprématie des mégacorpo privées (nos GAFAM) sur les gens, les états et les armées... La fusion des systèmes monétaires pour laisser place au seul pouvoir : le dieu eurodollar ("eddies") vs le New Japanese Yen... 🦾

C'est noir, c'est violent, c'est la déshumanisation progressive du citoyen se livrant à la machine... La cybernétique peut tout, la cybernétique est tout... Un marché en permanente expansion, un marketing agressif, des voies de traverse pour les petits budgets qui ne sont pas sans risque... 👊

Et la liste est longue... http://cyberpunk.asia/cybernetique.php?lng=fr 😂

Du pain (synthétique), des jeux (vulgaires et violents)... Bienvenue dans la nouvelle Rome (décadente) ! 😇

De mon point de vue, tu attaques là : https://cyberpunk.fandom.com/wiki/Main_Page

Vous allez en prendre plein vos cyberoptiques (4 options / oeil) ! 😉

Je vous ai envoyé une courte introduction sur le monde et la création de personnage par courriel.

Je vous propose une session optionnelle de création de PJ mardi 2 mars à 21h sur Discord.

Et n'hésitez pas si vous avez des questions...

ça m'intéresse pour mardi.

RDV sur Discord alors, mais quelle salle ? "Salle 1 - Cyberpunk" sur le Discord des Tisseurs ?

Côté PJ :

  • Orolbram : Ok reste à le mettre sur la partie;
  • Teva : Concept pensé et fiche préparée, reste à la mettre sur la partie;
  • Adivarius : Fiche préparée, reste à la mettre sur la partie;
  • Biel : Perso pensé, reste à finaliser la fiche de perso;
  • Nekomiam : Joueuse reposée, reste à faire le perso :D

Côté MJ :

  • Carte principale de l'acte 1 faite, personnages principaux de la mini-campagne;
  • Reste à faire, les personnages mineurs de l'acte 1 et une carte secondaire pour l'acte 1, la carte principale de l'acte 2...

Salut Trambi,

quand tu dis "reste à la mettre sur la partie;", c'est une action MJ ou PJ ?

Parce que je n'ai pas trouvé comment faire...

Ca se passe sur Roll20 pour rejoindre la table ?

Si oui, je devrais être dispo ce soir ou demain pour mon initiation Roll20 :)

tu te créer un compte (c est gratuit il te faut juste un mail)

puis tu cliques sur :  ce lien 

et hop tu seras inscrit dans la partie, tu n'auras plus qu'a cliquer sur "joindre" et te laisser porter.

pour ce qui est de ta fiche de personnage, elle ne pourra t'être liée qu'a partir du moment où tu auras rejoins la partie. 

Tu verras le remplissage de la fiche prend 2 min 3 max.

 

C'est normal ça se rapproche.

Côté personnages, les pjs sont presques prêts : Adivarius et Orolbram (ok), Humakt et Biel (à equiper) et Nekomiam (à faire).  Il me manque encore un ou deux pnj.

Le décor est prêt !

Je sens mes joueurs super chauds, vivement mardi...

Oscar attendait le client....

Un peu de pognon ça ferait pas de mal, j'en ai de côté mais bon...ce qui est pris n'est plus à prendre, et il vit Ike arriver. Il savait déjà que pour le coup il ne gagnerai pas d'argent tout de suite mais bon le vieux Ike lui avait déjà sauvé la peau donc bon.... dette d'honneur.... 

"Tiens Ike ça roule? tu viens pour ton réglage hebdo?"

Ike regardait aux alentours avec son regard affuté et toujours, toujours aux aguets.

"T'inquiète pas mon gars, si ça sentait le rififi j'aurai déjà mis les voiles ici t'es en sécurité, tu me connais non?" 

Prenant ses outils il commença le réglages du bras cybernétique militaire.

"Sacré matos quand même mon pote, t'es sure que tu veux pas le vendre? ça te ferai un bas de laine et j'arriverai à t'en procurer un bon prix accompagné d'un bras standard !"

Ike le fustigea du regard... Oscar leva les mains en signe d'apaisement

"j'rigole mon pote !" 

Bip crrrrrrrr brrr fizzzzzzzzzzz Bip.

Voilà mon gars t'es presque comme neuf, reviens la semaine prochaine logiquement ça devrais pas bouger d'ici là. Sinon la santé ça va? pas de migraines, pas de vertiges?

 

Ike sortait du cabinet de ce brave doc', et revérifiait le matos. On n'est jamais trop prudent quand quelqu'un vous trifouille.

En entrant dans le cabinet, il avait bien lu l'intérêt puis un instant de regret dans le regard d'Oscar avant que ne pétille un brin de... plaisir ? C'était presque devenu un pote ces derniers mois. En tout cas il connaissait son métier le doc.

S'il savait ce que Ike planquait comme pognon, les tarifs tripleraient sans doute. Mais dans la rue, il vaut mieux passer pour un pouilleux si on ne veut pas se retrouver à poil dans une ruelle.

Du coup en tant que rafistoleur d’Ike, Oscar sait qu’Ike a du matos de bonne qualité sur lui niveau cyber, mais comme il n’est plus de toute première jeunesse, c’est équivalent à du matos streetware d’aujourd’hui.

Son bras cyber accueille un canon automatique léger et Oscar sait que le squelette, les muscles et même la peau d’Ike ont été renforcés… ça et la petite réserve de nano-machines qui le rafistolent dans les situations délicates.

Si bien que le doc s’occupe surtout de sa machinerie et des maladies bénignes, genre rhume, mais rarement de blessures anatomiques.

Pres

Sekuro vient seulement d'avoir 25 ans mais a déjà bien vécu.

Il a passé son enfance à Night city dans les quartiers extérieurs de la ville sous la douce influence des gangs locaux sans famille pour l'épauler. Il a gardé de cette période une rage froide qui lui a valu le surnom de Styx. 

Suite à quelques déboires avec un autre gang, il a cherché à se faire oublier quelques temps de son quartier et s'est engagé en tant que soldat. Il est devenu vite évident qu'il était doué en tant que Sniper (arme fétiche) mais cela l'a également rendu arrogant (handicap majeur). Après 3 ans de service, il s'est finalement fait éjecter de l'armée il y a peu car il tape sur les nerfs de sa hiérarchie : un peu trop franc au goût de ceux-ci, il s'est reconvertit comme mercenaire indépendant ne souhaitant pas retourner dans son ancienne vie de gang.

Vous avez pu le croiser plusieurs fois lorsqu'il passe chez le doc régler ses augmentations ou au stand de tir pour s'amuser avec ses jouets. Il semble apprécier le doc même si ses convictions le laisse de marbre.

Ike peine sortie en maugréant du "cabinet" (si t'en ai qu'un cagibi puisse être appelé comme ça!)

Qu'un autre "client" faisait son entrée.

Ah tiens ! salut Sekuro comment vas tu? tu viens juste de louper le grognon d'Ike qui venait pour ses réglages hebdo ! Bon alors quels ajustements veux tu? les glissières d'éjections qui sont encore grippées? je t'ai déjà dit que ton matos était pas forcément amphibie ! Allez monte sur la table on va regarder ça !

Manquerait plus que Cara passe et lui fasse encore une scène..... ça pourrait être marrant....

ZWWIsss Pchhh clonk klon klink switchhhhh bip.

Allez c'est bon mon gars, repasse quand tu veux ! j'aime bien jouer avec tes jouets  

Sekuro tendit des crédits à Oscar, il leva les mains fit un signe de négation et ajouta :

Non c'est bon gamin, t'inquiète pas pour ça. Je t'ai déjà dit que ta protection me suffisait et comme t es un dommage collatéral des gangs comme moi il est logique qu'on s'entraide non.... Allez, fait gaffe à toi jeunot et à bientôt

 

 

Cara DAN

 

  • Histoire :

Cara a eu une enfance relativement tranquille. Elle a été élevée avec son frère aîné et ses trois grandes sœurs, dans l'appartement familial de Night City par ses deux parents.

Pris au milieu d'une rixe entre gangs, son frère est décédé à l'âge de 19 ans sous les yeux de son père, le Lieutenant DAN. Officier militaire fervent catholique, celui-ci a alors initié Cara au maniement des armes et plus particulièrement aux explosifs et aux techniques de Survie. Malheureusement, la santé fragile de Cara (Handicap mineur : Anémique) ne lui a permis d'intégrer l'armée que sur un poste administratif.

Se sentant responsable de la fragilité congénitale de sa fille et perturbé par le souvenir de la mort de son seul fils, le père de Cara a commencé à boire et à se désintéresser de ses enfants. L'alcoolisme entraînant la violence et touchée par le désintérêt de son père, Cara alors âgée de 22 ans, a préféré fuir l'appartement familial et s'est totalement détournée de la foi.

Ferventes catholiques, ses sœurs ont toutes plus ou moins coupé les ponts avec Cara. Alors qu'elle vient de souffler sa 32e bougie, seule sa mère continue de prendre de ses nouvelles.

 

  • Présentation :

Du haut de son mètre quatre-vingt et de ses 70 kilos, Cara est une très grande femme d'origine afro-américaine. Elle porte des vêtements très casuals sans aucune excentricité. Elle a une belle balafre qu'elle cache sous ses cheveux noirs et lisses, coiffés en un carré court et plongeant.

 

  • Personnalité :

Au premier abord, elle est plutôt amicale et bienveillante. Mais elle se montre perverse et sans pitié avec ceux qu'elle a dans le nez ou pour arriver à ses fins. Dotée d'une volonté de fer (Avantage), elle est très intelligente mais aussi très arrogante (Handicap majeur).

Elle est plutôt méfiante et fainéante. Elle aime la cybernétique, fumer et boire quand l'occasion se présente, et elle ne dit pas non à un peu de Cocaïne de temps en temps.

 

  • Liens avec les autres personnages :

- Ike pourrait avoir bossé sous les ordres du père de Cara. A le dissolution de l'unité de Ike, le père de Cara est reclassé en recruteur/formateur.

- Sekuro pourrait avoir été recruté par le père de Cara après la mort de son fils.

- Cara a été embauchée par la ville de Night City pour démolir quelques immeubles menaçant ruine. Malheureusement, dans un bête accident de trajet elle perdit les jambes et hérita d'une belle balafre près de la tempe. Comme elle avait bien négocié son contrat, son assurance santé et l'indemnité qu'elle toucha lui permit de se faire poser de belles jambes cybernétiques hyperchrome par Oscar Griffin. Des tentacules télescopiques peuvent en sortir pour l'aider dans diverses situations (Système de stabilisation et module Aquatique).

- Perso de Téva : ???

Et ben, Oscar, ça doit péter plus haut que son cul  souvent dans ton cabinet avec tous ces arrogants dans ton entourage...

Mais le répète pas trop, j'voudrais pas me prendre une bastos ou me faire péter la baraque...

En tout cas tu dois être sacrément tolérant ou sacrément dans la merde pour supporter une patientèle pareil.

 Le Doc rangeait ses outils avec minutie, et leva la tête à la réflexion de Ike

Tu sais Ike,

dans la vie il y a ceux qui tiennent le flingue et ceux qui creusent...

et je me suis déjà retrouvé avec la pelle entre les mains si tu vois ce que je veux dire.

Alors aider des gens qui ont souffert et sont dans la merde comme moi ça me semble normal.

Après tout chacun son histoire, moi ce qui m'intéresse c'est ma vocation.

Je soigne les gens et je les répares mon pote. j'ai appris à fermer les yeux sur les vanités, les bravades et tout ça. On est tous fait de fluides et de rouages pour certains.

Tu sais Ike, si j'avais des a priori,  je me méfierais de quelqu'un comme toi.

Pour être franc je me méfie un peu de tout le monde mais le corps, lui, ne ment pas, bon je parle pas des modules d'intelligence artificielle on est d'accord ! Mais si je peux sauver des vies, je le fais peu m'importe qui.

Je n'ai pas ou plus les moyens de faire la fine bouche sur ma patientèle et pour tout dire j m'en cogne.

Ceux que tu désignes comme des "arrogants" sont des cabossés de la vie, un peu comme toi, et moi d'ailleurs.

Mais tant qu'on veille les uns sur les autres tout va bien non? et puis chui l'doc pas mère Thérésa!

Je soulage le corps moi ! pour l'esprit il y a l'alcool, la drogue ou les flux religieux au choix.

 

T'es un vrai patriote Doc'.

Si y'en avant plus des comme toi, on foutrait dehors toutes ces sangsues qui pompent les forces vives de l'Amérique !

Enfin faudrait pas que tu soignes n'importe qui gratuitement non plus, parce que ça, ça serait limite du communisme...

...

...

T'es pas communiste quand même ?

Non j suis pas communiste tu me prends pour qui?

D'ailleurs je te rappel que tu as une ardoise de 400 crédits mon bonhomme et si tu veux pas que je me serve en nature tu as intérêt à me payer

Oscar agita ses outils dans la direction de Ike d'un air menaçant , celui-ci le fît semblant d'être effrayé et ils furent pris d'une crise de rire, comme deux gamins.

 

Nan mais sérieusement mon pote faudra vraiment que tu m' payes....

Oscar regarda le plis se former au milieu du front d'Ike..... et explosa de rire en le voyant faire sa tête de clodo sans sous et malheureux....

 

Il ne sera pas dit que je suis du genre à laisser une ardoise à un ami.

Laisse moi quelques jours Doc', et je te rapporte ça. J'peux me débrouiller pour t'apporter une avance demain soir, disons 100 cr ?

T'inquiète pas mon gars, tu payeras quand tu pourras, sinon ramène moi de ta gniole de contrebande maison, disons, une demi caisse? j'ai plus d'anesthésique ça pourrait faire le joint. 

 Joignant le geste à la parole  il sortit une bouteille de sa sacoche accompagnée de deux verres et servit un alcool transparent dont le degré devait excéder les 55.

Allez ! soignons le mal par le mal, ordre direct du docteur !

 

Cara passe la tête par la porte d'entrée suivi d'un Tchip court en regardant les deux verres, un petit sourire aux lèvres.

Vous ne savez plus compter les garçons ?

Tiens cousine, prends mon verre le temps qu'Oscar en sorte un autre.

 

Ton père, c'était un peu notre tonton tu sais...

Aller, le premier verre est à sa santé ! Sur la fin, il disait jamais non quand il était question d's'en envoyer un dans l'gosier.

Le Doc afficha un grand sourire, sortie un nouveau verre de son sac, l'essuya avec le bas de sa chemise et versa un verre à Ike, il tira une chaise pour Cara.

La soirée s'annonçait bien, la nuit bonne et le matin difficile comme souvent après un abus de boisson....

 

oubliez pas ! le secret c est de respecter la posologie !

Il en profita pour sortir un cigare et l'alluma, non sans avoir, au préalable, trempé le bout de celui-ci dans l'alcool de son verre.

Décidément cette soirée allait être bonne !

Comme à son habitude, Ike se contenta de siroter son verre pendant que le Doc et Cara s'occupaient de la bouteille.

Après tout, on ne savait jamais quand on aurait besoin d'être sobre, et le Doc comptait sur Ike pour assurer sa sécurité.